Egypte, 3 juillet, 15 h 30: une heure avant la fin de l’ultimatum militaire

Egypte, 3 juillet, 15 h 30:

une heure avant la fin de l’ultimatum militaire La place Tahrir est aux trois quart pleine, la foule continue à grandir, les gens chantent « ne soyez pas inquiets, il va partir ». Ils sont un peu moins à Ittihadiya, palais Qubba et devant le siège de la Garde Présidentielle mais la foule grandit peu à peu. Des manifs parties de différents endroits s’approchent. Les gens semblent plus tendus qu’hier et seulement raisonnablement optimistes.

Mahmoud Badr, principal membre de l’exécutif de Tamarod appelle les égyptiens à prendre les rues et bloquer le siège de la Garde Présidentielle, ce qui, selon lui, est forme d’ordre donné à l’armée pour aller dans les rues et protéger les manifestants. Il demande à la garde présidentielle d’arrêter Morsi ? Selon lui il s’agit d’un coup d’Etat populaire et non un coup d’Etat militaire. Bref, si je comprends bien, un peu comme De Gaulle en 1958 ? Déclaration du parti « Nous sommes le peuple d’Egypte »(?): « /la démocratie n’est pas simplement des élections »./ Il faut retenir qu’il y a eu environ 30 à 40% des adultes d’Egypte dans la rue pendant 3 jours ( et peut-être plus ?) ce qui est un événement historique mondial et d’autre part aussi que la première fois de l’humanité ( si je ne me trompe pas) une révolution populaire chasse un pouvoir islamiste. Je ne sais pas quelles vont en être les conséquences pour la période. Mais elles seront sûrement très importantes.

L’armée dément avoir reçu El Baradei seul, elle l’a reçu, pour le FSN, avec un représentant des Frères Musulmans de, Tamarod, des salafistes de Al Nour, du Grand Sheikh d’Al-Azhar et le Pape Tawadros. les Frères Musulmans auraient refusé. Tamarod avait refusé, puis dit oui, puis refusé puis y est allé. L’armée a fait évacuer le personnel de la télé d’Etat à Maspéro, laissant seulement les techniciens nécessaires Un représentant de Morsi déclare que si ce dernier meurt ce sera pour défendre la démocratie. Le Front pour la défense des protestataires d’Egypte a compté 48 morts dans les affrontements du 2 juillet à Beyn Saryat, Faisel, Helwan, Kitkat au Caire

Une manifestation d’anti Morsi est partie en direction du bâtiment de la Garde Présidentielle où on pense qu’il est caché. Mais déjà pas mal de manifestants là-bas où les gens scandent « le peuple et l’armée, une seule main » Manif de pro Morsi vers l’université du Caire vers 14 h. Ils sont très peu nombreux

Milicien des Frères qui se prépare

Sur les murs du palais Qubbal « A bas le règne des militaires et des Frères qui sont des ennemis de la nation »

[ Sur la banderole; les raisons de la révolte Tahrir 2013, pas d’eau, pas d’électricité, pas de gaz

Banderole à Ittahidiya, contre le coup d’Etat militaire

Une réponse à “Egypte, 3 juillet, 15 h 30: une heure avant la fin de l’ultimatum militaire

  1. Merci, c’est génial d’être tenu au courant comme ça: on vit un grand moment.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s