Archives quotidiennes : 03/07/2013

Carrefour Market : A prendre ou à laisser ?

Non content d’avoir économisé des millions d’euros par la diminution massive des effectifs, d’avoir grassement revalorisé le portefeuille des actionnaires en cédant sa branche hard discount ED/DIA, Le Groupe Carrefour se débrouille une nouvelle fois pour appauvrir encore un peu plus ses smicards de salariés que nous sommes et qu’il exploite chaque année  un peu plus :  salaire équivalent à un « SMIC amélioré », cadences de travail en constante augmentation, gains de productivité établis sur le compte des effectifs en chute libre, restructurations incessantes… et cerise sur le gâteau : une prime de participation réduite à néant !

Lire la suite

Publicités

Egypte, 3 juillet, 21 h: Morsi est tombé

Déclaration de l’armée par la bouche du général Sissi en présence du Sheikh d’Al Ahzar, du pape des coptes, de El Baradei du FSN et quelques autres: Morsi est tombé remplacé par un gouvernement technocratique mis en place par la haute Cour Constitutionnelle, sous l’autorité de l’armée,  jusqu’à ce qu’un gouvernement de coalition nationale soit constitué,  la constitution islamiste est suspendue, tenue d’élections présidentielles anticipées, mesures pour intégrer les mouvements de jeunesse à l’autorité, commission pour réviser la constitution. Ensuite parlent le sheikh d’Al Ahzar et le pape des coptes qui confirment et parlent d’unité du peuple, etc.

Immense, immense, immense explosion de joie, partout, les gens chantent, crient, parlent, s’embrassent,  dans la rue, les cafés, le métro, les bus, hurlements de joie, concerts de klaxons, applaudissements, youyous , feux d’artifice, tout le monde descend  dans la rue. Immense fierté. Les gens crient »Tenez la tête haute, nous sommes égyptiens« , « le peuple a fait tomber le régime« . Des gens commencent à dire « libérez les prisonniers« , la révolution continue…
L’armée a informé Morsi à 17 h 00 qu’il n’était plus président

Le guide suprême des Frère Musulmans a été stoppé à la frontière lybienne alors qu’il essayait de passer

Misr 25, la TV des Frères Musulmans n’émet plus. On entend des coups de feu vers Rabaa où sont les Frères Musulmans.

Lire la suite

Egypte, 3 juillet, 20 h 15 : coup d’État dans la révolution

C’est assurément un coup d’Etat militaire qui est en cours, mais un coup d’Etat dans la révolution. 

Le but de ce coup d’Etat, en renversant Morsi, n’est pas d’affronter la révolution, la briser mais plutôt la contenir, la freiner, l’empêcher d’aller jusqu’au bout de ce qu’elle porte.

L’armée avait déjà fait la même chose  en février 2011 lorsqu’elle avait lâché Moubarak au moment où il y avait eu des appels à la grève générale et que tout montrait qu’ils commençaient à être suivis. En lâchant l’accessoire, Moubarak, l’armée préservait l’essentiel, la propriété des possédants. Elle recommence aujourd’hui la même chose.

La contestation permanente ne cesse pas en Egypte depuis plus de deux ans, qui s’amplifie depuis décembre 2012 et qui est quasi non stop depuis cette date, avec une extension considérable des conflits sociaux puisque des records historiques mondiaux de grèves et de protestations sociales marquent l’Egypte depuis le début de l’année. Or ces mouvement sociaux ont trouvé une cristallisation politique extraordinaire au travers la campagne Tamarod qui arrivait non seulement à obtenir 22 millions de signatures contre Morsi mais mobiliser des millions et des millions d’égyptiens dans les rues pour exiger la chute de Morsi.  Il n’était pas difficile de comprendre que si la rue faisait tomber Morsi, c’était la porte ouverte à un déferlement de revendications sociales et économiques qui  allaient s’attaquer aux riches, aux possédants,  à la propriété et donc aussi à l’armée puisque c’est le plus grand des propriétaires en Egypte, aussi bien dans le domaine industriel qu’agricole ou commercial. Il lui fallait éviter cela.
Évidemment elle aurait pu s’en prendre directement au mouvement social et faire front avec les Frères Musulmans et accessoirement le FSN contre la révolution en marche.

Lire la suite

Paris : un SDF se pend à un arbre porte Dauphine

Un homme âgé de 45 ans a été découvert pendu à un arbre, ce mardi matin, à Paris, à hauteur de la porte Dauphine (XVIe), non loin de la sortie du périphérique extérieur. 

2947483_image4

Le corps du désespéré, dont la présence a été signalée par des témoins, a été pris en charge par les secours peu après 9 heures.

Il s’agirait d’un sans-abri, dont les maigres effets ont été retrouvés dans un chariot de supermarché, au pied de l’arbre où il s’est donné la mort.

Tourcoing : grève au service médecine polyvalente du CH Dron

Cet après-midi, des infirmières du service de médecine polyvalente dit 2e C, ont fait grève et envisagent de poursuivre leur mouvement jusqu’à obtention de leurs revendications.

Leurs doléances ? Une infirmière et une aide-soignante en plus. Car depuis la requalification, en novembre dernier, du service endocrinologie en médecine polyvalente (service qui accueille tous types de pathologies), elles estiment que la charge de travail n’est plus supportable. « Deux aide-soignantes sont en arrêt pour dépression, explique Laurence Flament, infirmière. Nous accueillons désormais des patients complètement différents, plus âgés, avec des démences parfois, des pathologies plus lourdes… » Un service qui compte 25 lits, deux infirmières le matin et l’après-midi et une la nuit. « Ça fait des mois qu’on a tiré le signal d’alarme. Au début, on s’est dit, c’est l’hiver, ça ira mieux ensuite, mais ça continue », déclare Laurence Boudry, infirmière depuis 30 ans au CH Dron.

Lire la suite

La résistance s’organise après l’annonce d’une possible fermeture des urgences de Wattrelos

Nous révélions ce mardi soir la volonté de l’hôpital de Roubaix de se désengager des urgences de Wattrelos pour renforcer le service roubaisien. La résistance s’organise. Un préavis de grève illimitée a été déposé par la CGT à minuit. Une marche de protestation est prévue la semaine prochaine et une pétition pour sauvegarder les urgences va circuler tout l’été.

« On ne s’attendait vraiment pas à une fermeture le jour », confie cette infirmière des urgences alors que le directoire de l’hôpital de Roubaix dont dépend son service l’envisage au 1er janvier 2014 pour recentrer les moyens humains sur Victor-Provo. Le retrait des médecins roubaisiens la nuit, plus attendu au regard du contexte, est lui envisagé dès le 1er octobre 2013. Une autre infirmière travaillant dans le service ne se fait guère d’illusion : « Ça fait trente-six ans que je travaille à Wattrelos. J’ai fermé le bloc, la chirurgie, la maternité… À chaque fois, je suis dans le lot. »

Lire la suite

Egypte, 3 juillet, 18 h 45: Manifestations immenses, armée et Frères Musulmans

Egypte, 3 juillet, 18 h 45: Manifestations immenses, armée et Frères Musulmans

Vidéo à 16 h 00 Place Tahrir, des centaines de milliers rassemblés, à nouveau forte ambiance festive, le bruit est assourdissant.  Les gens chantent « le peuple a déjà renversé le régime »
http://rt.com/on-air/opposition-rally-egypt-morsi/

Les gens prennent les rues d’Alexandrie, Sharqiya, Menoufiya, Port Said, Damiette, Kafr el Sheikh, Mahalla, Tanta, Suez, Luxor, Mansoura, etc… Réapparition de comités populaires comme lors de la chute de Moubarak.
Vers 16 h 30, les gens commencent  à s’assembler devant les palais présidentiels et devant l’immeuble de la garde présidentielle où serait Morsi , ambiance plus tendue qu’à Tahrir, comme si les manifestants attendaient le signal  de la déclaration promise par l’armée pour s’insurger.

Lire la suite