Egypte, 2 juillet, 15 h 30: le peuple accepte le soutien de l’armée mais ne veut pas d’un gouvernement militaire

Une heure trente avant la fin de l’ultimatum populaire, les gens continuent à s’amasser place Tahrir et devant le palais Qubbal. Première tente érigée devant le palais. Quatre portes du palais sont bloquées (sauf que Morsi serait ailleurs. Quand on dit deux jours à l’avance qu’on va traquer la bête dans sa tanière, c’est sûr qu’elle cherche une autre cachette. Qubal, dérivatif ? ).

C’est la débandade chez les Frères Musulmans. Le procureur général d’Egypte vient de déclarer qu’il a démissionné il y a quatre jours, mais que Morsi n’a pas voulu. Le pauvre ! Trois nouveaux ministres viennent de démissionner, pétrole, finance et du plan. Les bus pour aller à l’aéroport sont archi bondés. Le cabinet du premier ministre Qandil vient une troisième fois d’annoncer sa démission globale. Le ministre de la Justice dément. Ce doit être le seul qui reste. Même chez les rois, ça ne va plus, la princesse Fawzia est morte ce matin. A ces démissions, s’ajoute aussi la désobéissance civile qui semble se répendre un peu
partout dans des provinces, et au Caire.

Presque tous les bureaux des gouverneurs des Frères musulmans ont été bouclés par les manifestants ou cadenassés. Ils ne peuvent plus y accéder. A Louxor, la province a décrété officiellement son indépendance en disant qu’elle ne dépendait plus du pouvoir central. D’autres provinces pourraient suivre. A Fayoum, ville où il y avait hier des affrontements entre pro et anti Morsi, le QG des Frères Musulmans brûle. Le sièges des Frères à la cité du « 6 octobre » (Le Caire), brûle. 48 Frères qui fuyaient ont été arrêté ce matin à l’aéroport. Un des chefs les plus violents des islamistes, qui a appelé les croyants à mourir pour leur foi, le Salafiste Hazem Abu- Ismail a fui en Allemagne.

Affrontements entre policiers et Frères au Caire. Les jets privés sont interdits de vol. Les deux ministres de la Défense vient de rencontrer Morsi et son premier ministre, pour qu’ils se dépêchent de se rendre à l’armée avant que le peuple ne se saisisse d’eux … et de l’Egypte par la même occasion ? L’armée prête à être déployée dans les villes « pour éviter les heurt/ » dit-elle. Quels heurts ? Morsi serait toujours dans l’immeuble de la garde républicaine, protégé, prisonnier, otage ?

Sur « I télé » hier « l’armée a toujours été garante de la stabilité » : comme Pinochet?

Quand les gens apprennent qu’Obama a demandé à Morsi de tenir compte des exigences du peuple égyptien, les gens répondent « Trop tard. On veut qu’il parte ». Fiasco sur toute la ligne de la politique américaine et des politiques occidentales de soutien à Morsi, légitimement élu. Où sont les politiques et les journalistes qui parlaient d’hiver islamiste ?

Le symbole de la fin des Frères Musulmans

L’opposition (FSN), a pris ses distances avec la ligne de l’armée, affirmant qu’elle ne soutiendrait aucun « coup d’Etat militaire » alors qu’hier elle pressait encore l’armée d’intervenir au plus vite, ce qui témoigne probablement de l’opposition du peuple à un pouvoir militaire dur, mais le FSN souligne que l’ultimatum ne signifiait pas que les militaires voulaient jouer un rôle politique. Quels hypocrites!

El-Baradei, vient d’être désigné comme porte-parole du FSN. Il se place pour le prochain ministère comme larbin des militaires ? Ce n’est pas parce que les gens ont applaudi au soutien de l’armée qu’ils veulent un gouvernement militaire. Baradei pourrait être le prochain « dégagé ».

Une blague égyptienne aujourd’hui: Il paraît que Ramses II a démissionné, le porte parole de Hatshepsut’s aussi, pendant que Tutankhamon hésite encore.

Une réponse à “Egypte, 2 juillet, 15 h 30: le peuple accepte le soutien de l’armée mais ne veut pas d’un gouvernement militaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s