Archives quotidiennes : 28/06/2013

En Egypte, le mouvement rébellion anti-Morsi gagne en intensité

Face aux soutiens du président Morsi, les manifestations du2013-06-28T194020Z_276502782_GM1E96T09VD01_RTRMADP_3_EGYPT-PROTESTS_0 mouvement populaire Tamarrod (« rébellion ») gagnent en intensité. Cette semaine, au moins quatre personnes ont été tuées dans les heurts entre ces deux camps. Ce vendredi 28 juin, la violence était de nouveau au rendez-vous, causant la mort d’un Américain qui prenait des photos à Alexandrie.

Dans la banlieue résidentielle de Madinet Nasr, les Frères musulmans et leurs alliés ont réuni la plus grande partie de leurs troupes pour soutenir le président Morsi. Une démonstration de force visant à illustrer le soutien dont ils jouissaient sur le terrain.

Une manifestation à laquelle les opposants au président Frère musulman ont répondu par une manifestation d’égale importance place Tahrir. Mais si le résultat était un match nul au Caire, les Frères musulmans ont été débordés dans toutes les autres villes et provinces d’Egypte.

Lire la suite

Publicités

Répression à Lice, manifestation à Istanbul

Aujourd’hui, l’armée a réprimé une manifestation contre l’extension d’un camp militaire à Lice (région de Diyarbakır), répression qui a fait un mort, Medeni Yıldırım, et 10 blessés, dont on connaît les noms suivant : Salih Bedirhan, Ramazan Çakır, Veysi Özmen, Mehdi Aslan et Ronida Pervane (16 ans).

ist28

Ce soir, apprenant la nouvelle, des milliers de personnes ont manifesté dans le quartier de Kadıköy à Istanbul en scandant des slogans en turc, en kurde et en arménien contre la répression.

Manifestation le 28 juin à Kadıköy :

Ist28a

Lire la suite

Port-au-Prince : Colère des étudiants contre la hausse des fais d’inscription

Haïti Libre, 28 juin 2013 :

Jeudi, des étudiants en colère, sont descendu dans la rue pour protester contre une décision prise la semaine dernière, par le Vice-rectorat aux affaires académiques de l’Université d’État d’Haïti (UEH), concernant une augmentation des frais d’inscription à 1,000 Gourdes (500 Gourdes précédemment) plus 500 Gourdes, de frais supplémentaires par faculté additionnelle.

Les manifestants qui réclamaient du rectorat l’annulation de cette disposition, ont lancé des pierres, des bouteilles, érigé des barricades de pneus enflammés et cassé les pare-brise d’une dizaine de véhicules stationnés dans la cour du rectorat et brisé des persiennes de plusieurs fenêtres du bâtiment.

En début d’après-midi un affrontement a éclaté entre les étudiants et les forces policières, qui ont utilisé les gaz lacrymogène pour disperser les manifestants. Deux étudiants ont été arrêtés et un policier blessé.

Turquie : L’armée réprime à Lice

Ouest France, 28 juin 2013 :

Une personne a été tuée et au moins huit autres blessées vendredi dans le sud-est de la Turquie lorsque l’armée a tiré en l’air pour disperser quelque 300 manifestants qui dénonçaient l’agrandissement d’un camp militaire.

La victime a été tuée dans des circonstances encore indéterminées lors de l’intervention des soldats dans la localité de Lice, dans la province de Diyarbakir.

L’armée avait commencé à tirer alors que les manifestants avaient mis le feu à plusieurs tentes du chantier et attaqué les forces de l’ordre en lançant des pierres et des cocktails Molotov.

A Caen la lutte – La Préfecture expulse, nous on réquisitionne les logements vides !

Communiqué de l’Assemblé générale de lutte contre toutes les expulsions,  Caen, 28 juin 2013 :

La Préfecture expulse, nous  on réquisitionne les logements vides !

Suite à une décision du Préfet du Calvados de limiter l’accueil des étranger-e-s – demandeur-se-s d’asile ou débouté-e-s du droit d’asile – , une centaine de personnes se retrouve aujourd’hui expulsée des centres d’hébergement d’urgence (115). D’ici fin aout, ce sont 700 personnes qui pourraient se retrouver à la rue. Face à cette situation inacceptable, la préfecture invoque le manque de financements accordés par l’Etat pour ne pas trouver de solution décente. Pourtant, le droit au logement est un droit inconditionnel, et pour nous non négociable, quelle que soit la situation de l’individu.

solidariteaveclesexpulsescaenrequisition 001 Lire la suite

Mort en prison du militant Afshin Osanlou : Le régime d’Iran est responsable de sa mort

FreeTract de Free Them Now, Campagne pour la Libération des Travailleurs Emprisonnés en Iran, 28 juin 2013 :

Le militant ouvrier Afshin Osanlou est mort en prison en Iran

Le régime d’Iran est responsable de sa mort.

 Afshin Osanlou, conducteur de bus interurbains, célèbre militant ouvrier et frère du dirigeant syndical des conducteurs de bus Mansoor Osanlou, est mort d’un arrêt cardiaque à la prison Rajaee Shahr en Iran le vendredi 21 juin. Il n’avait que 42 ans. Selon sa famille, Afshin n’avait jamais eu de maladie cardiaque. Il avait été arrêté en automne 2010, torturé et condamné à cinq ans de prison pour ses activités syndicales. Selon sa sœur, Afshin est mort avant d’avoir pu rejoindre l’hôpital. Tout indique qu’Afshin Osanlou a été assassiné par le régime. Ce n’est pas la première fois qu’un dissident meurt en prison en Iran. Les noms suivants sont ceux de militants et de dissidents morts ces dernières années dans les prisons iraniennes :

*Sattar Beheshti *Hodi Saaber *Zahra Bani Yaghoub *Mohsen Dogmechi *Mansoor Raadpoor *Zahra Kazemi *Omid Reza Mirsiafi *Heshmat Saaran *Alborz Ghasemi *Akbar Mohammadi et *Ali Akbar Saeedi Sirjani.

Lire la suite

J-1 L’Egypte a commencé à se soulever

Egypte, le 28 juin 2013, 16 H 30 :

Protestations ironiques hier soir place Tharir pour accueillir le discours du président et carrément de la colère à Kafr El-Sheikh et Suez. A Daqahliya des clashs violents ont suivi le discours entre pro et anti Morsi faisant un mort chez les Frères Musulmans et 243 blessés. 53 autres ont été blessés à Sharqiya et deux à Gharbiya dans des confrontations similaires.

Des jeunes anti-Morsi commencent à se rassembler devant le palais présidentiel au Caire

Des jeunes anti-Morsi commencent à se rassembler devant le palais présidentiel au Caire

298 blessés et un mort après un discours. Heureusement que Morsi n’en fait pas un tous les jours !

Bien des policiers chargés de garder les locaux où Morsi faisait son discours hier soir étaient pliés de rire. La police est divisée et a déclaré qu’elle ne protègerait pas les locaux des Frères Musulmans le 30 juin, jour de la grande manifestation pour le départ de Morsi, quand des policiers de base des Forces spéciales ( de répression, les unités anti-émeutes) ont déclaré qu’ils manifesteraient avec les gens contre Morsi avec des T shirts spéciaux pour montrer que la police est du côté du peuple contre le dictateur.

Lire la suite