Archives quotidiennes : 23/06/2013

Perpignan. Deux mois fermes suite à un départ d’incendie dans le centre de rétention

Un Tunisien retenu au centre de rétention de Perpignan a été condamné à deux mois de prison ferme, à 1 000 euros d’amende et à 900 euros de dommages et intérêts pour “outrage et menaces” à l’encontre de trois flics du centre qui se sont portés parties civiles.

cendresretention

Il était en grève de la faim depuis 5 jours avec d’autres retenus pour protester contre les violences subies et les conditions d’enfermement et les flics l’ont désigné comme responsable d’un départ d’incendie sur le terrain de sport.

Solidarité avec la révolte, feu aux centres de rétention !

http://sanspapiersnifrontieres.noblogs.org/post/2013/06/23/perpignan-deux-mois-fermes-suite-a-un-depart-dincendie-dans-le-centre-19-juin-2013/

Publicités

Le personnel des hôpitaux de Saint-Maurice stoppe le conseil de surveillance

94 Citoyens, 23 juin 2013 :

En grève ce vendredi 21 juin pour protester contre la suppression programmée de 50 postes et la fermeture estivale de plusieurs services, le personnel soignant des Hôpitaux de Saint-Maurice (HNSM) a profité du conseil de surveillance de l’hôpital pour se faire entendre, au point que ses membres ont préféré interrompre la séance. Le mouvement de grève devait être reconduit ce lundi.

Hôpitaux-Saint-Maurice2

Un peu plus de 250 personnels de l’hôpital s’étaient réunis devant la direction ce vendredi 21 juin, restant sur place après même l’interruption du Conseil de surveillance. Aux slogans « ça va péter, ça va péter ! » et « résistance » . Les syndicats, Sud Santé et la CGT en tête, s’inquiètent des restrictions budgétaires envisagées pour le prochain exercice. « Le budget prévisionnel prévoit une économie de 2,5 millions d’euros et notamment la suppression de 50 postes » indique Nelly Derabours, déléguée Sud Santé Sociaux. « On nous assure que les soignants ne seront pas touchés, mais c’est faux : dans les services, on ne remplace pas les départs à la retraite, on diffère des embauches prévues, on ne remplace pas les congés bonifiés… » estime t-elle.

Lire la suite

Les agents de la sécurité du métro à Marseille sont en grève

France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur, 23 juin 2013 :

Depuis vendredi matin, ils ne sont plus présents dans les couloirs ou sur les quais du métro. Les agents de la société ISOPRO-SECURITE sont en grève illimitée pour des revendications salariales

La société de ISOPRO SECURITE emploie 207 personnes à Marseille, à la Régie des Transports Marseillais (RTM) et au conseil général des Bouches-du-Rhône. Depuis le 21 juin dernier à 5H00 les salariés en poste dans le métro ont cessé le travail.

Lire la suite

26 juin 2013 : Grève dans le secteur de la santé en Martinique

Appel de la CGTM Santé:

MOBILISATIONS, ARRÊTS DE TRAVAIL, GRÉVE,
MERCREDI 26 JUIN 2013

AGISSONS COLLECTIVEMENT POUR DES SOINS DE QUALITÉ ET EN TOUTE SÉCURITÉ, POUR LA DÉFENSE DES EMPLOIS,

Agissons, face au danger que constitue la dégradation des conditions sanitaires de l’hôpital public par manque de matériel médical, de médicaments et de personnel pour accueillir et soigner les patients, du fait du volume important des dettes (353 millions d’€).

Ces dettes importantes proviennent essentiellement du non respect par l’Etat de ses engagements depuis de nombreuses années notamment sur la revalorisation du coefficient géographique (c’est à dire de la prise en compte dans le budget des surcoûts à hauteur de 30,4%, dus à l’éloignement, à la nécessité de constitution de stocks supplémentaires et à l’indemnité de vie chère). Elles proviennent aussi du nouveau mode de financement des hôpitaux et enfin de la mise en route de la fusion dans la précipitation et sans associer les professionnels du terrain.

Lire la suite

Manifestation contre l’extrême-droite à Paris

Plus de deux semaines après la mort de Clément Méric, jeune antifasciste assassiné par des militants d’extrême-droite, plusieurs milliers de personnes, 6.00 selon la police, ont manifesté ce dimanche après-midi à Paris pour dénoncer le racisme, l’extrême-droite et les violences des groupes néo-nazis.

Des manifestations similaires ont eu lieu dans de nombreuses villes ce week-end comme à Lyon, Grenoble, Caen, Bordeaux, Strasbourg, Auch, etc.

Lyon : un millier de manifestants contre l’extrême-droite

AFP, 22 juin 2013 :

Un millier de personnes ont défilé samedi après-midi à Lyon en hommage à Clément Méric et contre l’extrême droite, à l’appel du Collectif Vigilance 69, a-t-on appris auprès de la préfecture du Rhône et des organisateurs.
La manifestation s’est déroulée « sans incident notable », a précisé la préfecture.

Sur la place Bellecour au centre de Lyon, des drapeaux CGT flottaient à côté de drapeaux noirs, dans une ambiance festive. Certains manifestants portaient des cagoules, a constaté une journaliste de l’AFP.

La manifestation lyonnaise, à la veille du défilé parisien prévu dimanche en hommage à Clément Méric, un jeune antifasciste tué à Paris début juin, vise à « montrer la gravité de la montée de l’extrême droite », selon Armand Creus, conseiller régional Gauche unitaire, membre du CV69.

Lire la suite

Alger : Nouvelle manifestation pour l’emploi, vite dispersée

AFP, 23 juin 2013 :

Une cinquantaine de contractuels travaillant pour la fonction publique ont une nouvelle fois manifesté dimanche à Alger pour dénoncer la précarité de leur contrat, et leur rassemblement a été rapidement dispersé par les autorités.

Les contestataires manifestent régulièrement, sans prévenir les autorités, pour demander leur intégration à la fonction publique et dénoncer le système dit du « pré-emploi » qui limite à trois ans leur contrat.

« Nous avons décidé de ne plus annoncer les dates et les lieux des manifestations pour que les policiers n’embarquent pas tous ceux qui sont soupçonnés de venir participer à ces manifestations », a expliqué un manifestant.

Lire la suite