Brésil : Forte mobilisation à Fortaleza en marge du match Brésil-Mexique

L’Express, 20 juin 2013 :

Au troisième jour d’importantes manifestations au Brésil en marge de la Coupe des Confédérations et avant le Mondial 2014 de foot, des heurts violents ont opposé encore mercredi manifestants et policiers brésiliens. Cette fois, ils se sont concentrés à proximité du stade de Fortaleza (au nord-est du pays), en marge du match Brésil-Mexique.

Une heure après le coup d’envoi, 25 000 protestataires bloquaient toujours deux des quatre routes d’accès au stade. Ils étaient maintenus à trois kilomètres du stade, dont la rénovation en vue de la Coupe des Confédérations et du Mondial a coûté 180 millions d’euros.

La manifestation a rapidement dégénéré quand des manifestants ont forcé un premier barrage du vaste cercle de sécurité installé autour du stade focalisant la grogne sociale. Une furieuse bataille entre manifestants, qui jetaient des centaines de pierres sur les policiers, et ces derniers qui ripostaient par une pluie de tirs de gaz lacrymogènes et de balles en caoutchouc, s’en est suivie.

Au moins deux contestataires, ont été blessés, l’un d’eux par une balle en caoutchouc. Et un policier avait le visage en sang après avoir reçu une pierre, selon des photos diffusées par le site G1 de Globo.

Manifestations à l’intérieur des stades aussi

A l’intérieur du stade, contrariant les consignes de la fédération internationale de football, certains spectateurs ont brandi des pancartes de soutien aux manifestants où l’on pouvait lire « Mon Brésil est dans les rues. Le géant s’est réveillé ».

Même l’attaquant vedette de la Seleçao brésilienne récemment transféré au FC-Barcelone pour 57 millions d’euros, s’est solidarisé mercredi du mouvement social qui embrase le pays depuis une dizaine de jours, comme l’avaient fait la veille trois de ses coéquipiers. « Je suis triste de tout ce qui se passe actuellement au Brésil. J’ai toujours pensé qu’il ne devrait pas être nécessaire de descendre dans la rue pour réclamer de meilleures conditions de transports, de santé, d’éducation et de sécurité. Tout ça, c’est le DEVOIR (du gouvernement », a-t-il écrit sur les réseaux sociaux après que les manifestants l’ont cité dans un de leurs slogans: « Brésil réveille-toi, un professeur vaut plus que Neymar! »

« Je suis BRESILIEN et j’aime mon pays. Je veux un Brésil plus juste, plus sûr, en meilleure santé et plus honnête », a-t-il ajouté, rappelant que ses parents « ont beaucoup travaillé pour pouvoir offrir à lui et sa soeur une qualité de vie minimum ».

En revanche, le roi « Pelé », 72 ans, trois fois champion du monde avec le Brésil en 1958, 1962 et 1970, a demandé dans une vidéo de soutenir la sélection brésilienne et d’oublier les manifestations. « Nous allons oublier toute cette confusion qui se passe au Brésil et nous allons penser que la sélection brésilienne est notre pays, est notre sang », a-t-il dit.

Manifestations dans le reste du pays aussi

Mercredi après-midi, des manifestants ont aussi recommencé à bloquer des avenues à Sao Paulo, berceau du mouvement, au lendemain d’une manifestation de 50 000 personnes où une minorité s’est livrée à des violences et actes de vandalisme. D’autres manifestations avaient lieu mercredi à Belo Horizonte, Rio Branco en Amazonie, Brasilia et Niteroi, près de Rio de Janeiro.

Il y en aura jeudi dans l’ensemble du pays, notamment en marge du match Espagne-Tahiti à Rio de Janeiro.

Publicités

2 réponses à “Brésil : Forte mobilisation à Fortaleza en marge du match Brésil-Mexique

  1. Pingback: Brésil : la baisse des tarifs des transports ne met pas fin aux mobilisations | Solidarité Ouvrière

  2. Pingback: Brésil : L’armée mobilisée pour réprimer les manifestations | Solidarité Ouvrière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s