Archives quotidiennes : 19/06/2013

Journal d’un employé de Michelin Algérie « vendu comme un pneu »

Témoignage de Nejma Rondeleux, mardi 18 juin 2013 :

Lundi 10 juin, le premier groupe privé algérien, Cevital, annonçait tambour battant la reprise de Michelin Algérie. Chez les employés du leader mondial français de pneumatique, la surprise est brutale. L’un d’eux a raconté à Maghreb Emergent cette semaine particulière.

Les salariés sont-ils la cinquième roue de la charette Michelin Algérie ?

Les salariés sont-ils la cinquième roue de la charette Michelin Algérie ?

Je suis un des 600 salariés de Michelin Algérie qui vient de perdre son emploi. Ou plutôt un des individus impliqués dans « l’accord de partenariat entre Michelin et Cevital prévoyant l’entrée de Cevital dans le capital de la société Michelin Algérie à hauteur de 67 % », comme nous l’a expliqué lundi notre directeur général Igor Zyemit. L’annonce, rapide et courte, a surpris tout le monde. Malgré les signes de ralentissement depuis deux ans, personne ne s’attendait à une telle issue : la fermeture de l’usine de Bachdjerrah, à Alger, et le départ de l’entreprise après 50 ans d’existence en Algérie.

Lire la suite

Publicités

Grève dans la construction: rassemblement de travailleurs à Rivière-du-Loup

Info Dimanche, 19 juin 2013 :

Rivière-du-Loup – Alors que la première ministre du Québec, Pauline Marois n’exclut un recours vers une loi spéciale, une trentaine de travailleurs de la construction s’étaient réunis dès 7 h dans le stationnement du Centre commercial Rivière-du-Loup. Le représentant de l’alliance syndicale, Sylvain Paradis, a appelé à la solidarité entre travailleurs.

Dans sa mire, les chantiers où l’avis de grève n’est pas respecté. « On délègue des gars, il n’y a aucune violence, on leur explique qu’on n’est pas là pour fermer les chantiers de force, mais de respecter le mandat de grève. On veut être respecté par les employeurs », a commenté M. Paradis.

Lire la suite

Hôpital de Lons-le-Saunier : grève aux blocs opératoires

La Voix du Jura, 19 juin 2013 :

Une quinzaine d’infirmières spécialisées aux blocs opératoires de l’hôpital de Lons, ont entamé mercredi un mouvement de grève pour protester contre un plan d’alignement de l’établissement avec les autres centres hospitaliers de la région.

La direction souhaite notamment remettre en cause le taux d’indemnisation des astreintes actuellement à 33% et qui est à 25% dans les autres établissements. Des négociations sont actuellement en cours, le directeur Olivier Perrin ayant proposé un lissage sur trois ans de cette diminution et que le temps des interventions des infirmières ne soit pas pris en compte dans l’astreinte. Par ailleurs les infirmières obstétriques conservent le taux à 33%. Les agents qui appellent l’ensemble du personnel à soutenir la grève, contestent par ailleurs le plan de redressement de l’établissement qui vise également à un aligner le régime indemnitaire sur celui des autres centres hospitaliers.

Ne laissons pas la rue à l’extrême-droite ! Toutes et tous dans la rue les 22 et 23 juin !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Le 5 juin, Clément Méric, militant antifasciste et syndicaliste, a été tué par des brutes de l’extrême-droite. Ce crime a eu lieu alors que depuis des années, les agressions racistes, homophobes et antisémites se multiplient dans toutes les régions de France. A Lyon, plusieurs fois, des jeunes antifascistes ont été hospitalisés suite à des agressions de l’extrême-droite. En août, c’est à balles réelles que des racistes ont tiré sur des jeunes Arabes à Aigues-Mortes dans le Gard. A Marseille et à Lille, de véritables pogroms ont eu lieu contre des campements Rroms. Récemment, droite et extrême-droite manifestaient aux côtés de néo-fascistes hurlant des slogans homophobes. Et ce ne sont là que quelques exemples les plus marquants, on ne compte plus le nombre d’agressions racistes, de profanations de cimetières musulmans ou juifs, de tags nazis sur les murs de mosquées ou de synagogues, d’attaques contre des bars gays, etc.

400s

Nous ne pouvons pas compter sur l’appareil d’Etat bourgeois pour mettre fin aux violences de l’extrême-droite. L’interdiction de tel ou tel groupuscule néo-nazi n’empêchera pas la banalisation du racisme. En effet, cela fait bien longtemps que les appels à la haine ou à la discrimination à l’encontre d’êtres humains sous prétexte de leurs couleurs de peau, de leurs origines ou de leurs nationalités ne sont plus l’apanage de la seule extrême-droite. Pendant cinq longues années, depuis les plus hauts sommets de l’Etat, ont été déversés les plus réactionnaires discours et politiques nationalistes contre les immigrés et les Rroms. Sarkozy surfant sur les discours du FN avec la viande hallal lors des dernières élections, Coppé avec son pain au chocolat et plus récemment c’est Didier Réault, conseiller municipal et général UMP de Marseille, qui lance un appel au pogrom anti-rroms sur son compte twitter, tandis que son comparse le député Guy Teissier avait déclaré que « dix Rroms c’est déjà trop ».

Lire la suite

Des journalistes brésiliens dénoncent les exactions des policiers

Le Monde, 19 juin 2013 :

« Je n’aurais jamais imaginé qu’un policier en uniforme puisse me tirer sur le visage. » L’image de son œil tuméfié choque. Giuliana Vallone, photographe du quotidien brésilien la Folha de Sao Paulo, a été visée par un tir de balle en caoutchouc alors qu’elle couvrait une manifestation contre la hausse du prix du ticket de bus à Sao Paulo, jeudi 13 juin.

Dans un reportage de 12 minutes, le journal s’interroge sur l’utilisation de la violence par la police lors des manifestations. Le récit de journalistes, agrémenté d’interviews et d’images des policiers dans les mouvements de contestations, pose l’hypothèse d’un manque de préparation des forces de l’ordre et de la démesure de leur réaction.

Lire la suite

Manifestation de salariés de Michelin à Clermont-Ferrand

Le Berry, 19 juin 2013 :

Quelque 200 personnes, en grande majorité des salariés de Michelin, ont manifesté mercredi à Clermont-Ferrand, à une semaine du Comité central d’entreprise consacré aux mesures de réorganisation annoncées par le géant du pneumatique.

D’ici cette date, les syndicats de Michelin rencontreront la direction vendredi, pour discuter d’un « accord de méthode ». Il doit préciser le calendrier des discussions entre syndicats et direction après l’annonce de l’arrêt de la production de pneumatiques pour poids lourds sur le site de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire). Cet arrêt va concerner 730 salariés, a indiqué à l’AFP Michel Chevalier, délégué syndical central de la CGT Michelin.

Lire la suite

Egypte : Les ouvriers restent des sans-droit réprimés

Al-Ahram, 19 juin 2013 :

Les manifestations ouvrières ne cessent de prendre de l’ampleur. Au lieu de répondre à leurs revendications, dont la plupart sont légitimes, le gouvernement tombe dans la répression.

« Le début de l’année 2013 a été marqué par une vague de manifestations ouvrières de masse », affirme le Centre Egyptien pour les Droits Economiques et Sociaux (CEDES). Dans son rapport, intitulé La Colère ouvrière, le centre dénombre 2 423 protestations, grèves et sit-in ouvriers pendant le premier trimestre 2013. En 2012, le nombre total de grèves et sit-in s’élevait à 3 817. Il est fort à parier que fin 2013 le record de 2012 sera battu.
Ces protestations ont eu lieu dans presque toutes les régions du pays et ont pris toutes les formes dont notamment 22 % de sit-in, 18 % de marches et manifestations, 15 % de blocage de routes, 4 % de rassemblements divers et 1,3 % de cas de fermeture d’institutions.

Lire la suite