Turquie : Nuit de protestation contre la brutalité policière

La violente intervention des forces de répression samedi soir Place Taksim et Parc Gezi à Istanbul a entraîné des protestations à travers tout le pays. Quelques informations sur les manifestations dans la nuit du 15 au 16 juin à Adana, Ankara, Eskisehir, Hopa, Istanbul, et Izmir.

Adana : 4.000 manifestants bloquent l’autoroute dans le quartier de Sular à Adana aux alentours de 23 heures. Un quart d’heure plus tard, des affrontements éclatent entre forces de répression et manifestants qui se dirigeaient vers le siège de l’AKP. Des barricades sont montées rue Atatürk.

Manifestation à Adana

Manifestation à Adana

Ankara : Vers 23 heures, on compte 10.000 manifestants avenue Kennedy. Les habitants des districts de Küçükesat, Tunalı Hilmi et Kavaklıdere se dirigent très nombreux vers l’avenue Kennedy. Le nombre de participants ne cesse d’augmenter et des barricades commencent à être montées. Des affrontements éclatent entre manifestants et forces de répression. Vers minuit, plus de 10.000 personnes commencent un sit-in Avenue Kennedy. A minuit 15, la manifestation déborde dans les rues adjacentes, on compte plus de 15.000 personnes.

Ankara22

Avenue Kennedy (Ankara)

Avenue Kennedy (Ankara)

Avenue Kennedy (Ankara)

A 3 heures du matin, on compte toujours 10.000 manifestants avenue Kennedy qui refusent de se disperser malgré les menaces de la police. Il faut attendre quasiment jusqu’à 4 heures pour que la foule se disperse.

Des milliers d’habitants du quartier Batıkent bloquent la circulation sur la « route d’Istambul » vers 23 h 30 et ce jusqu’à minuit.

Vers minuit, les habitants de Saimekadın manifestent rue Bucak et à travers leur quartier.

Des centaines de manifestants de Mamak affrontent la police près de Kolej pendant trois quart d’heures (de minuit à 0 h 45 environ).

Eskisehir : Manifestation de plusieurs milliers de personnes vers 23 heures, manifestation qui grossit en passant à travers les rues de la ville. Une demi-heure plus tard, ce sont 10.000 personnes qui manifestent avenue Doktorlar. La manifestation continue ainsi jusqu’à une heure du matin.

Hopa : L’autoroute internationale à Hopa a été bloquée par des manifestants aux alentours de 23 heures.

Istanbul : Vers 23 heures, des milliers de personnes, qui ont bloqué l’autoroute E-5 à la circulation, sont en marche vers Kadikoy. Dans tout le quartier Kartal, on entend résonner « Tayyip dégage ». Les habitants de Okmeydanı et de Mecidiyeköy se rejoignent et manifestent ensemble et sont violemment réprimés par les forces de police. Des milliers de personnes se sont rassemblées devant le Sisli Endüstri Meslek Lisesi.

Dans le quartier Akaretler, les habitants déploient une banderole qui dit « Ceux qui tombent à Gazi sont immortels » un peu avant minuit. Des milliers de personnes marchent vers Taksim depuis la route côtière de Sarıyer.

Ist

Manif vers Taksim depuis la route côtière de Sarıyer (Istanbul)

Vers minuit, des centaines de manifestants érigent une barricade avenue İstiklal.

Ist2

Barricade avenue İstiklal (Istanbul)

Vers minuit 30, les manifestants des quartiers Gazi  et Nurtepe se rejoignent dans une marche en direction de Taksim.

Ist3

Jonction des manifestants des quartiers Gazi et Nurtepe (Istanbul)

Des milliers de manifestants, partis de Bahçeşehir-Esenkent, bloquent l’autoroute TEM aux péages d’Ispartakule vers minuit 30.

Vers 1 heure, on note des affrontements entre manifestants et forces de répression aux alentours de la station de métro Osmanbey. Les affrontements autour de cette station de métro dureront jusqu’à 5 h 30.

Station de métro Osmanbey

Station de métro Osmanbey (Istanbul)

Vers 1 h 30, les habitants de Harbiye chantent « Tayyip démission » et des manifestants manifestants  bloquent la circulation sur la rue İncirli à Bakırköy.

Vers 2 heures, une foule de manifestants à Uzuncayir, qui avait été bloquée par la police, a surmonté le blocus et marche vers le pont du Bosphore. La police charge vers 2 h 15 à Çamlıca.

A 2 h 30, on note des affrontements entre manifestants et forces de répression rue Halaskar Gazi et autour de Taksim.

Des protestations continuent ainsi toute la nuit à travers Istanbul. Vers 5 h 30, on notait encore des affrontements entre manifestants et forces de répression à plusieurs endroits comme vers le Pont Acıbadem ou à Okmeydanı.

Izmir : Vers 23 heures, des manifestants se couchent devant les véhicules de la police pour bloquer l’accès à la Place Basmane. On manifeste jusqu’à minuit devant les locaux du comité régional de l’AKP.

Source : http://turkishspring.nadir.org/index_fr.html

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s