Le FN et les groupes d’extrême–droite : une illusion et un danger pour les travailleurs

Article publié par l’Initiative Communiste-Ouvrière :

D’où vient le FN ?

Issu du groupuscule d’extrême-droite Ordre Nouveau, le FN est fondée en 1972 par JM Le Pen, l’extrême droite prône et développe des idées nationalistes, racistes, réactionnaires et populistes.

fn

Comme tous les partis d’extrême–droite le FN détourne tous les problèmes de notre société sur une minorité, les personnes considérées comme étrangères, essentiellement contre les immigrés du Maghreb et d’Afrique, mais aussi contre leurs enfants et petits-enfants. Le FN monte son programme a coup de provocation, d’argument simpliste et démagogique, de mensonge et de falsification de l’histoire.

Il s’appuie sur un électorat « populaire » mais ses dirigeants et son bureau politique sont essentiellement composés de membres de la bourgeoisie, de l’ancienne aristocratie, d’anciens militaires grands serviteurs du régime, de patrons…. Bref d’une classe qui s’enrichit sur les problèmes que connait la classe ouvrière, chômage, précarité, bas salaires. La famille Le Pen en est un bon exemple, eux qui vivent dans le luxe grâce à la fortune de Lambert, fortune extorquée avec la sueur de milliers d’ouvriers, dont une bonne partie immigrée. Rappelons que la somme reçue par Le Pen avec cet héritage équivalait au salaire qu’un ouvrier de Lambert aurait pu espérer toucher en l’espace de… dix siècles  ! Remarquons enfin que le nationalisme de Le Pen ne l’empêche pas, comme tout bourgeois, du pragmatisme et de placer une partie de sa fortune en Suisse.

Nostalgique d’un passé révolu, le FN suggère en autre de bloquer les frontières, revenir au Franc, rétablir le peine de mort, de renforcer la répression et l’armée, de s’attaquer au droit de grève et aux libertés syndicale, bref de revenir en arrière sur tous les sujets (même avant 1789 sur certains aspects… il est vrai qu’il reste des royaliste à l’extrême–droite !).

Bien qu’en façade, il veut être présenté comme un respectable parti politique ; le FN a toujours eu des liens avec des groupuscules d’extrême-droite ultra-violents, beaucoup d’adhérents en sont d’ailleurs issus. Le 1er Mai 2012 encore, des membres des JNR (le groupuscule dont sont membres les assassins de Clément Méric) étaient présents à la manifestation du FN, et pas comme simples participants, mais comme garde rapprochée du millionnaire borgne et de sa fille.

Des cadres du FN ne cachent pas leur admiration pour Hitler, Pétain, Mussolini, Franco et autres dictateurs responsables d’atrocités et de crimes contre l’humanité.

En Amérique du Sud des grandes entreprises embauchent des paramilitaires d’extrême-droite pour menacer et assassiner les syndicalistes qui luttent pour l’amélioration de leurs conditions d’existence, en Europe, les actes violents se multiplient et vont jusqu’à l’assassinat en pleine rue de militant antifascistes (comme Clément Méric sauvagement massacré) ; tous ces crimes visent des prolétaires, des travailleurs, des opposants, des syndicalistes…

Le FN aussi est anti-ouvrier, il veut simplement leur voix pour obtenir le pouvoir et les avantages qui en découlent, après ce sera la trahison, l’interdiction du droit de grève, la mise au pas de tout les syndicats, la censure, le travail forcé « pour la patrie », et peut être pire encore… Rappelons-nous des propos de Gollnish lors du mouvement pour défendre nos retraites qui dénonçaient les « connards de la CGT », montrant par la violence de ces propos toute la haine du FN contre les ouvriers qui luttent pour défendre leurs intérêts, le droit de grève et la liberté syndicale.

Avec le FN au pouvoir, une fois de plus les capitalistes seront les grands gagnants ; leurs usines tourneront à plein régime pour produire des chars, des avions payés a crédit sur notre dos et autres machines de guerre ignobles et inutilisables sans pétrole….

Le FN c’est aussi l’opportunisme politique ; les alliances avec l’UMP pour avoir un « siège » une place dans un système qu’ils critiquent en façade mais qu’ils convoitent en réalité…

Par la violence ou par les urnes l’extrême-droite représente un danger pour tous les prolétaires.

Les travailleurs n’ont rien à attendre des partis bourgeois dont le FN fait parti, leur idées ne font que les diviser au lieu de les réunir, les problèmes sont internationaux, la lutte des travailleurs est une lutte de classe internationale.

Ne nous laissons pas diviser par les racistes. Les travailleurs unis ont une force immense, c’est nous qui produisons la richesse, le pouvoir est entre nos mains !

PROLETAIRE DE TOUT LES PAYS UNISSEZ-VOUS (K MARX ).

Une réponse à “Le FN et les groupes d’extrême–droite : une illusion et un danger pour les travailleurs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s