L’usine Bonilait bloquée à Chasseneuil-du-Poitou

La Nouvelle République, 11 juin 2013 :

Une quarantaine d’agents de l’usine Bonilait Protéines de Bonnillet sont en grève illimitée depuis hier matin, à Chasseneuil-du-Poitou. Le groupe compte quatre sites à Belleville-sur-Vie (Vendée), Saint-Flour (Cantal), Tauves (Puy-de-Dôme) et Chasseneuil-du-Poitou. Le mouvement est né sur ce dernier site qui compte 180 agents.

Le syndicat CGT Bonilait Protéines dirigé par Alain Hérault a bloqué l’accès à l’usine ; aucun camion ne pouvait donc s’approvisionner. « Nous sortons des négociations annuelles obligatoires », explique le délégué CGT, « et nous sommes loin des attentes des agents sur les salaires et l’amélioration des conditions de travail dans certains services ».

La direction propose une augmentation de 1,5 % à compter du 1er juin (soit quelque 18 € pour les plus bas salaires) alors que les revendications des grévistes portent sur 75 € bruts mensuels : « On a une entreprise qui réalise des bénéfices et nous aimerions bien récolter le fruit de notre travail, notamment pour les plus bas revenus. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s