Grève de la faim de salariés de l’entreprise Transmavin

Les trois chauffeurs routiers, affiliés au syndicat CFDT, dénoncent aussi la non attribution de jours de repos compensatoire, et le manque de communication de la direction. Photo DL

Depuis ce lundi matin, trois salariés de l’entreprise Transmavin, à Chuzelles, en Nord-Isère, ont entamé une grève de la faim. Leur but : se faire entendre de la direction de leur entreprise de transport routier pour que leurs heures travaillées soient payées dans leur intégralité.

« Sur les 300 heures travaillées, 260 devraient être rémunérées selon la Convention collective nationale des transports routiers. Or, on nous paye 208 heures ! » Les trois chauffeurs routiers, affiliés au syndicat CFDT, dénoncent aussi la non attribution de jours de repos compensatoire, et le manque de communication de la direction. « Depuis le mois de janvier, la société est placée sous contrôle d’un administrateur dans le cadre d’une procédure de redressement judiciaire, précisent-ils, et tous les salariés craignent des licenciements. »

Il y a trois semaines, une dizaine de salariés avaient entamé à leurs côtés un mouvement de grève pour les mêmes raisons, notamment sur le site de Fos-sur-Mer. « Ils ont arrêté de peur d’être les premiers à être licenciés en cas de plan social, notent les grévistes de Chuzelles. »

Le dirigeant de l’entreprise, dont le siège social est basé à Linguizzetta (Corse), Roger Marchetti, nie quant à lui le non-paiement des heures supplémentaires : « Tout est fait dans les règles de l’art, on est dans le respect de la légalité. Mais à mon sens, la profession est très réglementée, et même trop. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s