Algérie : Grève reconduite des salariés de la santé publique

Le Temps d’Algérie, 31 mai 2013 :

Les professionnels de la santé publique ne comptent pas baisser les bras. L’Intersyndicale des professionnels de la santé publique (ISPS) a annoncé hier, via un communiqué, la reconduction de sa grève de toujours et ce à partir de lundi prochain. La décision de reconduire ce mouvement a été prise lors de la réunion d’évaluation tenue, hier, par les membres de l’ISPS. Ce mouvement de grève, qui entamera sa cinquième semaine, intervient, a précisé l’ISPS, suite à «la position inerte du ministère qui continue à fermer les portes du dialogue».

L’ISPS a regretté l’absence d’une intention de démarche positive de la part des responsables du ministère pour trouver un terrain d’entente qui mettra fin au conflit qui les oppose. «Devant ce fait, les membres de l’ISPS ont décidé de reconduire la grève», lit-on dans le document. Se référant aux dernières déclarations du directeur de la communication au sein du département ministériel, l’intersyndicale a tenu à dénoncer ce qu’elle appelle des «contre-vérités» qui, selon elle, sont faites dans un but de manipulation et de désinformation.

Une manipulation, accuse-t-elle, à l’origine du blocage et du pourrissement du secteur. Revenant sur leur denier rassemblement ayant lieu mercredi devant le siège du ministère, les membres de l’ISPS ont dénoncé haut et fort la répression exercée par les forces de l’ordre sur les contestataires, afin de les empêcher de tenir leur rassemblement. «Nous dénonçons la réaction démesurée des forces de sécurité», lit-on dans le même communiqué. «Plusieurs protestataires ont été arrêtés et d’autres évacués vers les hôpitaux», ont souligné les syndicalistes.

Cet état de fait a suscité la réaction d’autres syndicats, dont le Syndicat autonome des professeurs de l’enseignement secondaire, affilié au Snapap, l’Union nationale des personnels de l’éducation et de la formation (Unpef) et le Conseil national de l’enseignement supérieur (Cnes), qui dénoncent, dans un communiqué, ce comportement hostile à l’encontre de contestataires «pacifiques».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s