Les salariés du CHU de Marrakech en grève aujourd’hui

Libération, 29 mai 2013 :

Le personnel médical et administratif du CHU Mohammed VI de Marrakech observe aujourd’hui une grève préventive et organise, à partir de 9h, un sit-in de protestation devant la direction générale du Centre. Tous les services seront donc à l’arrêt à l’exception des services des urgences et de réanimation. Cette décision a été prise par le bureau syndical, affilié à la FDT, lors de la réunion extraordinaire tenue mercredi 15 mai afin de sonner le tocsin de la situation sociale et les conditions déplorables dont pâtit tout le personnel.

Devant l’indifférence et le mutisme des responsables du CHU de Marrakech et du ministère de la Santé à l’égard des revendications de l’ensemble du personnel, pourtant légitimes, le bureau local dudit Centre souligne, via un communiqué, qu’il est contraint d’opter pour cette action militante en vue de faire aboutir leurs doléances. Pour Aziz Tifaq, secrétaire général du bureau syndical au CHU Mohammed VI de Marrakech, la direction générale du Centre est le premier responsable de la détérioration de la situation du personnel et de la tension qui y règne.

En effet, on reproche à la direction du CHU sa politique de deux poids deux mesures, l’offensive contre les libertés syndicales, l’abus de pouvoir et la liste est longue. Autant de violations qui ont fait sortir de ses gonds l’ensemble du personnel médical dont les infirmiers, les techniciens, les administrateurs et les assistants médicaux.

Pour Aziz Tifaq, la direction du CHU, qui semble se complaire dans l’indifférence et le non-respect des engagements pris dans les PV signés avec les syndicats, risque d’accentuer la tension au sein de l’établissement. Une situation qui risque d’avoir des répercussions sur le rendement du personnel qui ne ménage pourtant aucun effort pour porter assistance aux malades.

Pour ce qui est des revendications urgentes, le gouvernement est dans l’obligation de procéder dans les plus brefs délais à la mise en œuvre des dispositions de l’accord du 5 juillet signé avec les 4 syndicats les plus représentatifs, a tenu à souligner le responsable syndical.

Outre le manque criant au niveau des ressources humaines, le bureau local du Syndicat du CHU de Marrakech demande, via un communiqué, la modification du statut des CHU, la représentativité de l’ensemble des catégories au Conseil d’administration, la généralisation de l’application des décrets émanant du ministère dans les quatre CHU, la restructuration de la Fondation Hassan II pour la promotion des œuvres sociales et le transfert des cotisations des employés émargeant aux budgets autonomes et celles des adhérents au Régime collectif d’allocation de retraite (RCAR) à la Caisse marocaine des retraites, à l’instar du CHU Ibn Sina à Rabat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s