Archives quotidiennes : 29/05/2013

Mobilisation Arcelor Mittal

976564_577681365596317_704624051_o

500 personnes d’après la police et 700 à 800 personnes d’après les syndicats, se sont données rendez-vous à 13h30 devant les Grands-Bureaux de Florange pour montrer leur détermination à la direction d’Arcelor.

Tous les quatre syndicats étaient représentés et ensemble pour les négociations sociales qui se poursuivent à cette heure-ci…..

Arcelor Florange en direct : les bureaux sont occupés, « nous ne bougerons pas » !

https://communismeouvrier.wordpress.com/2013/05/29/arcelor-florange-en-direct-les-bureaux-sont-occupes-nous-ne-bougerons-pas/

Deux salariés de Florange Moselle menacent de se suicider.

https://communismeouvrier.wordpress.com/2013/05/29/29-mai-2013-deux-salaries-de-florange-moselle-menacent-de-se-suicider/

Publicités

29 mai 2013: Deux salariés de Florange Moselle menacent de se suicider.

Communiqué du comité de lutte des sidérurgistes et sous-traitants d’Arcelor contre Mittal, 29/05/2013 : 

964353_577750778922709_1748734914_o

Ce sont deux frères jumeaux, âgés de 30 ans, qui menaçaient de se donner la mort à l’intérieur du site de l’usine ThyssenKrup Matérials France de Florange en Moselle.

Embauchés dans l’entreprise sidérurgique depuis 10 et 12 ans, ils seraient sous le coup d’une procédure de licenciement pour faute grave. Une procédure qu’ils jugent abusive. L’un d’entre eux avait notamment reçu ce matin en main propre une lettre en vue d’un entretien préalable. Sous-Préfet, Adjoint du maire, police, sapeurs-pompiers et autres moyens de secours sont dépêchés sur place. Un appel est même fait au syndicat CFDT d’Arcelor qui est en pleine négociations sociales qui est intervenu avec le médiateur également de la CFDT.

Lire la suite

Arcelor Florange en direct : les bureaux sont occupés, « nous ne bougerons pas » !

Information d’un camarade d’Acelor Florange en ce moment sur place depuis ce matin :

14h00 : « Nous sommes environ 500 à occuper les grands bureaux Acelor Florange. C’est plutôt calme pour le moment, mais nous ne bougerons pas ! Depuis le temps qu’on « négocie » avec les patrons, il nous reste quoi a négocier ? Rien ! »

963803_510292492363851_243968904_o

15h45 : « La direction joue la montre, on a aucune info. Pour le moment, les rangs s’éclaircissent, car certains se lassent, logique… Moi je suis encore là, et il reste le noyau dur. Je ne suis pas salarié, je suis là en simple militant, mais il y a un drôle de jeu syndical, là. »

Lire la suite

Nouveaux affrontements entre étudiants et forces de répression au Chili

L’Express, 28 mai 2013 :

Une manifestation d’étudiants chiliens réclamant un changement du système d’éducation pour un enseignement gratuit et de qualité s’est achevé mardi en affrontements avec la police dans les rues de la capitale chilienne.

La marche, convoquée par la Confédération des étudiants du Chili (Confech), regroupant les principales universités du pays, avait été autorisée par la police mais avec un parcours n’incluant pas la principale artère de la capitale, la Alameda, qui passe notamment devant le Palais de La Moneda, siège de la présidence chilienne.

Sous des trombes d’eau qui ont provoqué des inondations, la fermetures des écoles primaires de la région et des coupures d’électricité, quelque 2.000 étudiants selon les médias – 600 selon la police – se sont massés sur une place de Santiago pour demander une restructuration du système éducatif.

Lire la suite

Areva : les agents de sécurité en grève

Le Dauphiné, 29 mai 2013 :

À l’appel de la CGT, les salariés de l’Unité de protection de la matière et du site (UPMS) d’Areva Tricastin observent un mouvement de grève illimité depuis lundi. Ils estiment ne plus avoir assez d’effectifs pour assurer leurs missions de sécurité.

Depuis le 1 er avril, la Force locale de sécurité (FLS) et l’Unité de protection physique (UPP) ont fusionné dans le cadre de la mutualisation en cours. « Le personnel n’a plus les moyens de faire son travail de sûreté et de sécurité », dénonce Alain Pécherand, de la CGT.

Lire la suite

Estillac : les grévistes de La Ronde des fraîcheurs au tribunal

Sud Ouest, 29 mai 2013 :

La direction a demandé au juge la levée du blocus. Le délibéré sera rendu demain.

La tension sociale entre direction et salariés grévistes de la Ronde des fraîcheurs, à Estillac, s’est transportée dans la salle d’audience du tribunal de grande instance, hier. La direction y a assigné, pour un examen en référé, les 35 grévistes et le syndicat CGT, sous la bannière duquel s’est constitué le mouvement de grève, avec blocus de l’entreprise, depuis le 8 mai.

Lire la suite

Les salariés du CHU de Marrakech en grève aujourd’hui

Libération, 29 mai 2013 :

Le personnel médical et administratif du CHU Mohammed VI de Marrakech observe aujourd’hui une grève préventive et organise, à partir de 9h, un sit-in de protestation devant la direction générale du Centre. Tous les services seront donc à l’arrêt à l’exception des services des urgences et de réanimation. Cette décision a été prise par le bureau syndical, affilié à la FDT, lors de la réunion extraordinaire tenue mercredi 15 mai afin de sonner le tocsin de la situation sociale et les conditions déplorables dont pâtit tout le personnel.

Devant l’indifférence et le mutisme des responsables du CHU de Marrakech et du ministère de la Santé à l’égard des revendications de l’ensemble du personnel, pourtant légitimes, le bureau local dudit Centre souligne, via un communiqué, qu’il est contraint d’opter pour cette action militante en vue de faire aboutir leurs doléances. Pour Aziz Tifaq, secrétaire général du bureau syndical au CHU Mohammed VI de Marrakech, la direction générale du Centre est le premier responsable de la détérioration de la situation du personnel et de la tension qui y règne.

Lire la suite