Archives quotidiennes : 22/05/2013

Les facteurs de la CGT appellent à la grève à Laval et à Bonchamp ce jeudi

Les facteurs de Laval, Bonchamp, Port-Brillet, Andouillé et Montsûrs seront dans la rue ce jeudi matin. La section CGT des activités postales et de télécommunications (Fapt) tiendra deux piquets de grève. Le premier à Laval, place Mendès-France, à partir de 7 h 30. Le second, à Bonchamp, au centre de tri, zone de la Chambrouillère.

Au total, 270 facteurs, trieurs, pilotes machines seront concernés par des réorganisations prévues pour le mois de juin. Michèle Blot, secrétaire départementale CGT de la section, dénonce « des manques de moyen de remplacement. Il faudrait 25 % de taux de remplacement par compartiment. Loin des 17 % prévus par la direction. Quand un facteur est absent, le reste de l’équipe doit prendre la tournée qui n’est pas faite. » Le syndicat reproche aussi à sa direction, des modifications d’horaires.

Publicités

Caterpillar : grève de 24 heures jeudi à Gosselies

Belga, 22 mai 2013 :

Les travailleurs de Caterpillar Belgium à Gosselies (Charleroi) observeront une grève de 24 heures jeudi à l’appel du front commun syndical. Ce dernier a fait part de ses intentions mercredi en fin d’après-midi dans un communiqué après avoir fait le point sur les dernières études comparatives livrées par la direction.

Selon une de celles-ci, le coût de fabrication d’une série de composants serait plus élevé à Gosselies que dans d’autres usines du groupe. Il y a quelques jours, la direction avait présenté une autre étude, réalisée par le consultant Booz. Selon celle-ci, il existerait une différence de 20% entre les coûts de production d’un chargeur sur pneu 950 fabriqué dans un premier cas à Gosselies et dans un second dans une usine chinoise du groupe. Le plan industriel imaginé pour le site carolo permettrait de gommer la plus grosse partie de cette différence selon la direction.

Lire la suite

Eurotunnel: les agents de sécurité incendie en grève

La Voix du Nord, 22 mai 2013 :

Les agents de sécurité incendie (ASI) de Main Sécurité, à qui Eurotunnel a confié en décembre la sécurité incendie, sont en grève depuis mercredi. Le préavis a été déposé le 6 mai. Selon le syndicat majoritaire Sud Solidaires, ils seraient 35 sur cinquante.

« On nous a vendu du rêve lors du recrutement, lance l’un d’eux. Notre salaire, on nous en parlait en net maintenant on nous en parle en brut ! Il y a 250 € de différence voire plus pour certains. » « Mon collègue qui a le même nombre de postes n’a pas la même fiche de paie », s’indigne un autre. Les représentants syndicaux ont rencontré à 10 h la direction de Main Sécurité, filiale d’ONET. « Les négociations ont duré jusqu’à 15 h sans trouver une solution. La direction ne trouve pas que nos revendications soient démesurées mais ils disent être dans l’incapacité de répondre à nos attentes », indique le représentant syndical Sud Solidaires, Benoît Bouret. Les ASI revendiquent 500 € net par mois sur le salaire et une augmentation de 25 % des heures de nuit et week-end au lieu de 10 % actuellement.

Lire la suite

Grève nationale au sein de la blanchisserie industrielle Initial

Ouest-France, 22 mai 2013 :

« L’organisation Cgt d’Initial a décidé de rentrer en conflit avec sa direction et d’enclencher un mouvement. Cette situation est la résultante de tensions de plus en plus régulières qui ont atteint un paroxysme avec les discussions sur le renouvellement du contrat d’intéressement. Nous considérons que nos efforts ne sont pas récompensés et qu’à cela, s’ajoute une dégradation des conditions de travail qui devient de plus en plus préoccupante. Cette absence de reconnaissance se renforce et apparaît en décalage avec les performances élevées de l’entreprise dont nous n’en captons pas les fruits. »

Une grande partie des salariés d’Initial est en grève. La société, qui appartient au groupe anglais Rentokil, et dont le siège est basé à Boulogne-Billancourt, compte 30 unités en France. Vingt-quatre d’entre elles sont en grève, dont le site de Chavagnes-en-Paillers, en Vendée et Rennes en Ille-et-Villaine. Le site de Pouzauges, en revanche, n’est pas en grève. Les salariés contestent le nouveau mode de calcul de la direction sur l’intéressement, qui les pénalise.

Lire la suite

Longvic : les salariés d’Initial en grève

Le Bien Public, 22 mai 2013 :

Depuis ce matin, la quasi-totalité des salariés d’Initial à Longvic (21), sont en grève. Comme 20 autres sites, sur la soixantaine que compte l’entreprise de location et entretien d’articles textiles, en France.

À l’initiative du mouvement, la CGT, qui dénonce la prise en compte de l’absentéisme dans les futurs critères de calcul de l’intéressement. Aujourd’hui, selon leurs salaires, les salariés touchent 250 à 350 € de prime d’intéressement, tous les quatre mois.

Lire la suite

Roanne: Des militants CGT convoqués pour des prélèvements ADN

AFP, 22 mai 2013

Ils avaient fait des tags en marge d’une manifestation sur les retraites en 2010…

Ils dénoncent une «criminalisation de l’action syndicale». Quelque 200 personnes se sont rassemblées mercredi matin devant l’hôtel de police de Roanne (Loire) pour protester conte la convocation de cinq militants CGT qui doivent être soumis à des prélèvements ADN.

Lire la suite

Troyes : Grève très suivie au collège Pithou

L’Est Eclair, 22 mai 2013 :

Aujourd’hui, à l’occasion d’une grève académique, 26 professeurs sur 31 du collège Pithou de Troyes font grève. L’établissement scolaire connaît pour la première fois une très forte mobilisation de la part de ses enseignants.

Ils protestent notamment contre la suppression d’un aide de laboratoire et contre la perte de crédits pédagogiques.