Archives quotidiennes : 20/05/2013

Bouira : Rassemblement des travailleurs du pré-emploi

El Watan, 20 mai 2013 :

Près de 200 travailleurs du pré-emploi se sont rassemblés ce lundi 20 mai devant le siège de la wilaya pour exiger leur intégration dans les postes d’emploi qu’ils occupent depuis plusieurs années et pour en finir avec la précarité.

Les employés contractuels de l’université Akli Mohand Oulhadj ont pour leur part organisé une marché depuis le campus jusqu’au siège de la wilaya.

«Nous ne voulons pas devenir des policiers comme cela se fait avec les chômeurs du sud pour ensuite matraquer nos amis qui vont réclamer leur droit au travail. Nous demandons une solution définitive à ce problème», lance un représentant de ce mouvement.

Lire la suite

Bangladesh : la police tire pour disperser une manifestation d’ouvriers du textile

Le Parisien, 20 mai 2013 :

La police bangladaise a tiré des balles en caoutchouc, lundi, près de Dacca, pour disperser des milliers d’ouvriers du textile en colère. Ces manifestations relancent le débat sur les conditions de travail dans ce secteur, après la mort de 1.127 employés dans l’effondrement d’un immeuble près de Dacca.

La police affirme être intervenue après que des ouvriers ont bloqué l’accès à une autoroute dans la zone industrielle d’Ashulia. Dans ce quartier, à la périphérie de la capitale, sont basées des centaines d’usines de confection travaillant pour des groupes occidentaux comme l’américain Walmart ou le français Carrefour.

«Ils demandaient de meilleurs salaires. Nous avons tiré des balles en caoutchouc et fait usage de gaz lacrymogène pour les disperser car ils sont devenus violents et ont occupé une route», a déclaré le chef de la police d’Ashulia, Badrul Alam. Selon lui, environ 20.000 ouvriers ont pris part à la manifestation. La chaîne privée de télévision, Ekattor, a indiqué que 50 personnes avaient été blessées dans ces heurts.

Lire la suite

Grève sauvage à l’usine Mercedes d’East London

Plus d’un millier d’ouvriers de l’usine Mercedes-Benz d’East London, en Afrique du Sud, se sont mis en grève sauvage vendredi 17 mai. Cette grève a éclaté après une semaine de tensions avec la direction pendant laquelle les travailleurs refusaient les heures supplémentaires. Les travailleurs protestent contre un projet de la direction qui externaliserait la logistique menaçant ainsi 300 emplois sur les 1.600 de l’usine.

SAf

Ouvrier de l’usine Mercedes qui réclame un mot d’ordre de grève du syndicat

Mais la grève se dirige aussi contre le nouveau directeur de la peinture. Anhelm Mittelbach, le nouveau directeur, se décrit lui-même comme « un soldat de l’Allemagne à qui les travailleurs doivent obéir » et multiplie les actes d’autoritarisme. Ainsi il a ordonné aux ouvriers de l’atelier peinture de retirer leurs salopettes lorsqu’ils devaient quitter l’atelier pour éviter qu’ils ramènent de la poussière. En solidarité avec leurs collègues de la peinture, tous les ouvriers de l’usine ont alors décidé de refuser les heures supplémentaires.

Lire la suite

Espagne : des milliers de manifestants à Madrid contre la privatisation de la santé

AFP, 19 mai 2013 :

Des milliers de personnes, dont de nombreux médecins et infirmières, ont manifesté dimanche à Madrid contre les coupes dans le secteur de la santé et la privatisation de la gestion de plusieurs hôpitaux madrilènes.

Les manifestants, au nombre de 6.000 selon la police, ont défilé dans le centre de la capitale, précédé par une banderole sur laquelle on pouvait lire : «la santé ne se vend pas, elle se défend».

Brandissant des pancartes proclamant «on brade la santé» ou «il est criminel de faire des coupes dans la santé», les manifestants ont réclamé la fin des réductions budgétaires dans ce secteur.

Lire la suite

Victoire au magasin Atac de Verdun-sur-le-Doubs

Autour de Chalon, 20 mai 2013 :

Verdun-sur-le-Doubs (71) : Après 6 dimanches de grève afin de dire « Non » à l’ouverture du dimanche matin de leur enseigne et un sérieux affrontement suite à un licenciement sec d’une de leur collègue caissière les responsables CGT du magasin ATAC sautaient de joie dimanche matin dernier devant la victoire remportée à l’arraché contre leur direction.

Opposé à l’ouverture du dimanche matin, douze membres du personnel sur trente (directeur compris) refusaient de travailler lors du repos dominical voulant d’une part préserver leur repos et leur vie familiale et d’autre part préserver également les petits commerces verdunois qui perdent plus ou moins 30% de leur chiffre d’affaires du fait de l’ouverture de la grande surface. La Direction prétendant quant à elle qu’elle ne voulait pas voir disperses la clientèle vers d’autres enseignes de la région surtout qu’une enseigne « U » va s’ouvrir à Gergy. La situation s’étant fortement durcie du fait du licenciement sec d’une caissière accusée de faute grave.

Lire la suite

Israël : Le gouvernement déclare la guerre aux dockers

Cela fait des années que les gouvernements successifs tentent de privatiser les ports et de briser le puissant syndicat des dockers des ports de Ashdod et Haïfa. A chaque fois, les menaces de grève ont fait reculer le gouvernement. Cette fois, le premier ministre Netanyahou et le ministre des transports Yisrael Katz repartent à l’offensive contre les dockers.

Port d’Haïfa

Le gouvernement a non seulement annoncé la création de deux ports entièrement privés pour concurrencer les ports publics d’Ashdod et de Haïfa, mais s’est aussi préparé à briser une éventuelle grève des dockers. Les ministres des finances et des transports ont ainsi déclaré qu’en cas de grève des dockers, ils mobiliseraient l’armée pour remplacer les grévistes et briser la grève. Ce plan est baptisé « 1981 », en référence à l’année 1981 où Reagan a brisé la grève de 11.000 aiguilleurs du ciel aux Etats-Unis. Katz a également annoncé que son ministère préparait une loi pour rendre illégale toute grève dans « les secteurs essentiels ». Derrière l’attaque contre les dockers, c’est bien à toute la classe ouvrière que le gouvernement déclare la guerre.

Lire la suite

Le Caire : Fin de la grève des travailleurs de la NCEDC

Les travailleurs de la Compagnie d’Eletricité du Caire-Nord (NCEDC) reprennent le travail ce lundi après avoir obtenu dimanche la libération de leurs collègues arrêtés et le retrait par la direction d’un projet de réduction d’une partie des primes.

Banderole pendant la grève des travailleurs de la NCEDC : « libérez nos frères emprisonnés ! »

Les travailleurs de la NCEDC se sont mis en grève la semaine dernière pour la libération de 17 de leurs collègues arrêtés lors d’une manifestation contre le projet de réduire de 50% certaines primes de leurs salaires mensuels. Samedi la direction a publié une déclaration affirmant que les primes ne seraient pas baissées. Dimanche les 17 ouvriers arrêtés étaient libérés.

Source : Ahram, 20 mai 2013