Archives quotidiennes : 17/05/2013

Penhoët : Débrayage à l’usine STX contre les attaques anti-ouvrières

Ma Ville, 17 mai 2013 :

Trois cents salariés sont sortis hier sur le terre-plein de Penhoët à l’appel de la CGT et de FO. Nouveau débrayage le 22 mai.

Le rendez-vous fixé par les syndicats CGT et FO a été plutôt bien suivi, hier, compte tenu du faible nombre de salariés encore sur le site de STX. A 10 h, environ 300 personnes, venues de différents ateliers, mais aussi des bureaux d’études se sont réunies devant la guérite de la porte 4. Joël Cadoret, secrétaire de la section navale de la CGT, a immédiatement rebondi sur la réunion de la veille avec la direction et cet accord de compétitivité regardé d’un mauvais oeil.

Lire la suite

Perpignan : Manifestation spontanée contre le rassemblement néo-nazi

France Bleue, 17 mai 2013 :

Une centaine de personnes se sont retrouvées au pied du Castillet à Perpignan pour dénoncer le rassemblement de militants d’extrême-droite prévu ce week-end dans les Pyrénées-Orientales. Les autorités ne savent toujours pas où se déroulera cette réunion qui pourrait attirer plusieurs centaines de personnes.

L’information a circulé dès jeudi soir sur les réseaux sociaux et très rapidement les militants anti-fascistes se sont passés le mot pour un rassemblement quasi-spontané ce vendredi midi au pied du Castillet à Perpignan. Il s’agissait de dénoncer la réunion néo-fasciste prévue ce week-end dans les Pyrénées-Orientales, des sympathisants du mouvement « les Hammerskins Nation », un groupe est né aux Etats-Unis en 1988 qui défend la race aryenne et considère Hitler comme le maître à penser.

PSA Aulnay : «on termine debout, la tête haute»

Libération, 17 mai 2013 :

Interview Pour Jean-Pierre Mercier, délégué syndical CGT, la grève prend fin après quatre mois de lutte, mais le combat continue. La caisse de solidarité a récolté 900 000 euros, signe d’un «énorme soutien populaire».

Avez-vous le sentiment d’abdiquer la mort dans l’âme ou d’en sortir vainqueur, par le haut ?

Ni l’un ni l’autre. On a la conviction d’être fiers d’avoir mené quatre mois de lutte face une direction dont l’actionnaire principal, la famille Peugeot, est l’une des familles les plus puissantes et les plus riches de France. On n’a pas eu la force nécessaire pour mettre Peugeot à genoux, mais on l’a mis en échec pendant quatre mois et on termine debout, la tête haute. Les seuls combats que l’on ne gagne pas sont ceux que l’on ne mène pas.

Lire la suite

Tunisie : Grève des travailleurs de la COFICAB

WMC, 17 mai 2013 :

Les employés de COFICAB, société de fabrication de câbles électriques destinés à l’industrie automobile, poursuivront la grève entamée lundi dernier à l’appel de la Confédération générale tunisienne de l’emploi (CGTT), a confirmé vendredi Habib Guiza, le secrétaire général de cette organisation syndicale.

« Le licenciement des 14 employés, dont 7 syndicalistes, est une décision abusive et illégale et constitue une violation du droit syndical », a affirmé M. Guiza lors d’une conférence de presse tenue vendredi au siège de la CGTT à Tunis.

Lire la suite

Fin de la grève au magasin Brico Plan It de Mons

Belga, 17 mai 2013 :

L’assemblée générale des travailleurs du magasin Brico Plan It à Ghlin a marqué son accord avec les propositions de la direction qui a accepté d’optimiser une prime qu’elle comptait initialement revoir à la baisse. Le magasin montois rouvrira ses portes dès ce samedi matin, a confirmé le font commun syndical CNE-SETCA.

La diminution de quelque 50% d’une prime accordée aux travailleurs du magasin Brico Plan It à Ghlin (Mons) a été à l’origine du mouvement de grogne des salariés qui sont partis en grève depuis mercredi, jugeant la position de la direction totalement arbitraire.

Lire la suite

PSA Aulnay : Communiqué de presse sur la suspension de la grève

CGT PSA Aulnay, 17 mai 2013 :

Pendant 4 mois de grève, les salariés ont tenu en échec PSA et ont réussi à ne pas se faire écraser.

Ce vendredi 17 mai, les salariés de PSA Aulnay en grève depuis 4 mois (16 janvier) ont voté en Assemblée Générale la suspension de la grève et ont demandé à la CGT et à la CFDT de signer un protocole de fin de grève.
Pour l’ensemble des salariés, la fermeture de l’usine reste toujours inacceptable et injustifiée. Cette fermeture est un véritable gâchis social qui aura des conséquences désastreuses au niveau de la région. C’est pourquoi si les salariés ont décidé de suspendre la grève, ils n’ont pas renoncé à défendre leur droit.

Depuis 4 mois, des centaines de salariés ont réussi à tenir en échec la direction de PSA dont le principal actionnaire, la famille Peugeot, est une des familles les plus riches et les puissantes de France. Contre eux, les grévistes ont eu aussi le gouvernement qui a pris fait et cause pour la famille Peugeot et ses actionnaires et a mobilisé les moyens de l’État contre la grève.

Lire la suite

Des salariés de Fralib investissent brièvement le ministère de l’Agriculture

L’intrusion a été furtive. Des salariés de l’usine Fralib de Gémenos (Bouches-du-Rhône) ont pénétré à l’intérieur du ministère de l’agriculture à Paris vendredi matin et devaient être reçus par des conseillers à l’Elysée. Ils étaient environ une centaine – près de 300 selon un reponsable CGT –, pour la plupart venus de l’usine de Géménos, où la direction de cette filiale du groupe Unilever a annoncé en avril qu’elle mettait fin aux contrats de travail des salariés après l’annulation par la justice d’un troisième plan social.

UN PROJET DE COOPÉRATIVE

« On est rentrés dans le ministère. On était nombreux, on les a pris par suprise », raconte Gérard Cazorla (CGT). Le ministère a confirmé de son côté la brève intrusion des salariés et précise qu’ils avaient quitté les lieux dans le calme aprèsavoir discuté avec le directeur de cabinet du ministre, Stéphane Le Foll, et obtenu un rendez-vous à l’Elysée.

Lire la suite