Belleville-sur-Loire : Grève dans la sous-traitance de la centrale nucléaire

Le Journal du Centre, 15 mai 2013 :

Douze employés d’entreprises sous-traitantes de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire sont en grève. Ils souhaitent être intégrés dans les effectifs d’EDF.

Cela fait entre deux et vingt-deux ans qu’ils travaillent à la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire et pourtant ils ne sont pas employés par Électricité de France (EDF).

Douze salariés d’entreprises sous-traitantes sont en grève depuis lundi pour dénoncer « un prêt illicite de personnel, aggravé par du marchandage ».

Des sociétés peuvent faire appel à des sous-traitants pour du travail temporaire, mais ce n’est pas le cas de ces salariés. « Le préjudice s’élève à 1.000 euros par mois travaillé, explique Laurent Dubost, agent EDF et délégué syndical Sud énergie. Avec ce type de contrats, EDF évite d’appliquer les conventions collectives et paie des salaires inférieurs. »

En 2012, l’Agence de sûreté nucléaire (ASN) est venue faire une inspection du travail. Elle aurait demandé à EDF d’intégrer les salariés dans ses effectifs. Mais l’entreprise « a refusé », continue Laurent Dubost. L’inspection du travail a donc déposé un procès-verbal auprès du procureur de la république de Bourges et prévenu les organisations syndicales. Sud énergie a ensuite déposé une plainte et s’est constitué partie civile dans le dossier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s