Archives quotidiennes : 15/05/2013

Gringore : Les salariés, en grève, bloquent les camions

Ouest France, 15 mai 2013 :

Malherbe et la Stef reprennent 129 des 231 salariés de la société, en dépôt de bilan. Le personnel a voté le blocage.

Les salariés en grève l’ont voté mardi à 13 h, en assemblée générale : les camions ne sortent plus de la plate-forme Gringore, à Ifs. Lundi, le tribunal de commerce de Caen a donné son feu vert à la reprise du transporteur par le groupe normand Malherbe (1 200 salariés), basé à Rots, et la Stef, spécialiste européen de la logistique du froid.

En dépôt de bilan depuis janvier, Gringore employait 231 personnes. La reprise porte sur 129 salariés : 66 par Malherbe, 63 par la Stef. Cette dernière prévoit la création d’une filiale, basée dans les locaux d’Ifs.

Lire la suite

Manifestation pour la sauvegarde de l’emploi à Cluny

France 3 Bourgogne, 15 mai 2013 :

A l’appel de la CGT, près de 600 personnes ont défilé à Cluny pour la sauvegarde de l’emploi. La menuiserie industrielle Oxxo a évité le dépôt de bilan, en redressement judiciaire, elle attend désormais un repreneur.

Les salariés de la menuiserie Oxxo sont descendus dans la rue, mercredi 15 mai 2013. Ils ont défilé pour la sauvegarde de l’emploi. Malgré la pluie, 600 personnes ont participé à cette manifestation dans les rues de Cluny en Saône-et-Loire.

Lire la suite

Grève Transpole : réunion de la dernière chance ce mercredi après-midi

C’est une intersyndicale très motivée qui attend de nouvelles propositions de la direction ce mercredi après-midi, à 14h30. Sous peine de reconduire et de durcir le mouvement…

C’est une intersyndicale très soudée, dopée par la forte mobilisation des employés de Transpole, qui vient de sortir de l’assemblée générale tenue ce midi avec la direction au siège social de Château-Rouge. Si aucune avancée décisive n’a été actée pour le moment, quelque espoirs de déblocage semblent permis. « C’est comme le temps, il passe de pluvieux à nuageux avec des éclaircies », a lâché, micro à la main, Mohammed Fahri, secrétaire CGT au sortir de la réunion. Pour autant, le climat reste très tendu. Les grévistes ont refusé une proposition de la direction visant à « faire sortir le tramway ». « Ce n’est pas possible pour des raisons de sécurité et en plus elle voulait sous-traiter ! »

Lire la suite

Fin de la grève des dockers à Hong Kong

Le 10 mai, les dockers du port de Hong Kong ont repris le travail après 40 jours de grève. Les travailleurs ont obtenu une victoire partielle avec une augmentation de 10% de leurs salaires (ils demandaient 17% d’augmentation) .

Les métallos allemands arrachent une hausse de salaire

L’Humanité, 15 mai 2013 :

Sous la pression d’un durcissement du mouvement social, patronat et syndicat du secteur de la métallurgie en Allemagne ont convenu ce mercredi à Munich d’une hausse de salaires en deux temps. 3,7 millions de salariés sont concernés.

BMW2

Selon les termes de l’accord qui court sur vingt mois, les salaires augmenteront en deux temps: +3,4% à partir du 1er juillet 2013, puis +2,2% au 1er mai 2014. Le syndicat IG Metall, particulièrement combatif et qui avait réussi à mobiliser plus de 700 000 salariés ces deux dernières semaines, revendiquait une hausse de salaire de 5,5% pour cette année. La fédération patronale Gesamtmetall avait signalé en début de semaine qu’étendre l’accord dans le temps pourrait constituer une base de compromis.

Lire la suite

Limoges : Manifestation le 18 mai contre la millionaire raciste Le Pen

Considérant que la situation actuelle favorise la montée de l’extrême droite sous toutes ses formes, tant en France que dans toute l’Europe, il nous apparaît nécessaire de ne pas laisser l’espace public à la libre disposition des nervis fascistes (du Front National ou d’ailleurs).

antifa

Dans ce but, nous appelons à un large rassemblement le samedi 18 mai à 10h00 place de la République à Limoges afin de rappeler que les fascistes ne sont nulle part chez eux, ni en Limousin, terre de Résistance, ni ailleurs.

Lire la suite

Grève de 24 heures dans la fonction publique en Grèce

Libération, 15 mai 2013 :

Plusieurs catégories de fonctionnaires grecs, notamment dans l’éducation et la santé, ont cessé le travail mardi pour protester contre l’interdiction d’une grève des enseignants du secondaire prévue en fin de semaine.

Recourant à des mesures d’exception, le Premier ministre Antonis Samaras a menacé de faire arrêter et licencier ceux qui braveraient cette interdiction. La grève prévue vendredi pourrait perturber les examens d’entrée dans les universités.

C’est la troisième fois cette année que le gouvernement, soucieux de rassurer les créanciers internationaux, recourt à de telles mesures.

Lire la suite