Archives quotidiennes : 05/05/2013

Journée mondiale de la sage-femme : les salariées crient au chômage et à la précarité au Sénégal

Notre pays est loin du ratio de nombre de sages-femmes par naissance de l’Organisation mondiale de la santé. En conférence de presse, hier, l’Association nationale des sages-femmes du Sénégal, a posé ce problème et appelé au « recrutement » massif.

5482367-8177581Selon une des responsables de l’association, un nombre de « 2000 sages-femmes » est en chômage dans le pays, et dont certaines sont obligées de faire le « bénévolat » pour s’en sortir. Sur 6 sages-femmes recommandées pour 1000 naissances, notre pays est à « 2 pour 1000 naissances », ont-t-elles décrié. Les compétences existent pour corriger cette impaire, car il sort près de « 300 sages-femmes par an » qui sortent des écoles de formation. La journée des sages-femmes célébrée, aujourd’hui, est l’occasion pour les professionnelles de plaider en faveur de l’accès à des « sages-femmes pour tous ». 

http://www.leral.net/Journee-mondiale-de-la-sage-femme-les-actrices-crient-au-chomage-et-a-la-precarite_a82500.html

Ituri: les sages-femmes déplorent leurs « conditions de travail difficiles »

Les accoucheurs et accoucheuses de l’Uturi travaillent dans des conditions difficiles. La présidente de l’Union nationale des accoucheurs et accoucheuses du Congo (UNAAC) dans ce district de la Province Orientale, Buma Agenonga, l’a déclaré ce dimanche 5 mai à Bunia, chef-lieu du district de l’Ituri, à l’occasion de la célébration de la journée internationale des sages-femmes.

infirmieres mama Yemo

Buma Agenonga regrette également que les accoucheuses et accoucheurs du district de l’Ituri manquent de matériel adéquat pour procéder «correctement» aux accouchements :

Lire la suite

Une manifestation de jeunes réprimée devant le Parlement algérien

ALGER – Des dizaines de jeunes rassemblés dimanche devant le Parlement à Alger pour dénoncer la précarité de leur emploi ont été matraqués par la police et sept d’entre eux ont été arrêtés, selon un député d’opposition qui affirme avoir subi le même sort.

police-frappe-chomeurs
Ce matin, près de 200 jeunes se sont rassemblés pacifiquement devant le Parlement pour sensibiliser les députés à la précarité de leur situation. Ils ont été matraqués par la police et sept d’entre eux ont été arrêtés, a déclaré à l’AFP le chef du groupe parlementaire du Front des Forces Socialistes (FFS- plus vieux parti d’opposition) Ahmed Betatache.

Lire la suite

Moscou: manifestation un an après le retour de Poutine

Des milliers de Moscovites devaient se rassembler dimanche après-midi pour demander la libération de personnes détenues à la suite d’une manifestation il y a un an, au moment du retour au Kremlin de Vladimir Poutine, marquée par des affrontements avec la police.

jpg
Cette marche organisée par l’opposition doit être suivie par un plus grand rassemblement lundi dans le centre de Moscou, là où avait dégénéré la manifestation du 6 mai 2012 contre le retour au Kremlin, le lendemain, de Vladimir Poutine pour un troisième mandat de président.

Lire la suite

Sermat: poursuite de la grève

La grève se poursuit à la Sermat ce dimanche 5 mai 2013. Conséquences : depuis vendredi, aucun container n’est déchargé.

le-port-est

Pour rappel, les dockers protestent depuis ce lundi contre l’attribution de la maintenance des portiques et des chariots cavaliers à la SRMP/Kalmar, une société concurrente. Dans un communiqué, la CGTR SERMAT indique ce mouvement est « la réponse apportée au mépris affiché par les acconiers, tous trois actionnaires exclusifs au sein du GIE SERMAT et qui lors de la dernière réunion et, en présence du directeur de la DIECCTE, ont signifié le licenciement de 19 personnes et le transfert du reste du personnel au sein du autre société ».

Lire la suite

La Villa Pompéi paralysée par la grève

Entamé jeudi 1er mai à l’initiative de FO, le mouvement de grève qui perturbait la Villa Pompéi à Amnéville, s’est durci hier matin. En effet, faute de personnel suffisant, l’établissement a été totalement fermé au public. Un mouvement de grogne lancé à l’appel du seul syndicat FO, la CFTC, CFE-CGC et la CGT n’ayant pas rejoint le mouvement.

villa-pompei-amneville-1270411508En milieu d’après-midi, l’organisation syndicale a, finalement, obtenu de la direction qu’une réunion soit fixée à lundi pour la mise en place d’un accord de méthode relatif au 13e mois. Satisfaits de cette avancée, les quelque 80 grévistes, venus des trois sites que compte le Pôle thermal, ont voté la reprise du travail pour ce matin 9h.

Lire la suite

Fin de grève au Gpar

Samedi, à 1 heure du matin, un accord a été signé entre les grévistes et la direction du Groupement pétrolier avitaillement de Rochambeau (Gpar).

poing_leve« Nous avons obtenu l’embauche de trois avitailleurs en CDI, se réjouint Frédéric Simonard, porte-parole de l’UTG Gpar. Deux embauches seront réalisée au 1er juin, une autre au 1er septembre. » En outre, aucune sanction ne sera appliquée et aucune retenue de salaire ne sera effectuée pour les jours de grève. Pour le syndicat UTG Gpar, le bilan est donc satisfaisant. « Nous avons consolidé l’emploi de trois familles, insiste Frédéric Simonard. Le rôle d’un syndicat n’est pas d’empêcher les gens de travailler, mais charité bien ordonnée comme par soi. » Le syndicat confirme que la reprise du travail dans les conditions habituelles s’est faite dès samedi 6 heures.

http://www.franceguyane.fr/actualite/societe-social-emploi/fin-de-greve-au-gpar-160113.php

Contre l’austérité : marche citoyenne ou lutte des ouvriers ?

Article publié par l’Initiative Communiste-Ouvrière :

« Pour les prolétaires qui se laissent amuser par des promenades ridicules dans les rues, par des plantations d’arbres de la liberté, par des phrases sonores d’avocat, il y aura de l’eau bénite d’abord, des injures ensuite, enfin de la mitraille, de la misère toujours. » Blanqui, Le toast de Londres.

Suite à l’affaire Cahuzac, le Front de Gauche, par la voix de Mélenchon, appelle à une manifestation à Paris le 5 mai sur le mot d’ordre de « marche citoyenne contre la finance et l’austérité, pour la VIe République ». Eva Joly et une partie d’Europe Ecologie – Les Verts ont annoncé leur participation à cette manifestation, de même que le NPA.

Les communistes-ouvriers ne sont pas des partisans du « tout ou rien », si nous sommes révolutionnaires, nous participons au quotidien à toutes les luttes pour l’amélioration immédiate de nos conditions de vie et de travail et celles des humains qui nous entourent. Cela dépasse les revendications économiques dans nos lieux de travail ; nous luttons ainsi contre toutes les formes de discriminations, pour l’égalité des droits, pour la régularisation des sans-papiers… Même sur des questions constitutionnelles, bien des questions ne nous laissent pas indifférents comme une véritable séparation de la religion et de l’Etat, revendication qui reste à obtenir dans bien des pays d’Europe et même en France pour ce qui est de l’Alsace-Moselle, nous sommes aussi solidaires de revendications comme l’abolition de la monarchie dans des pays comme l’Espagne, le Royaume-Uni ou la Belgique, non pas que nous ayons des illusions sur la forme républicaine de l’Etat bourgeois, mais ne serait-ce que parce que la population n’a pas à subir le poids financier des restes du féodalisme médiéval.

Lire la suite

A propos de « l’appel à la 6e République » du Front de gauche

Article publié par l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Une nouvelle fois, le Front de gauche a lancé un appel pour une « marche pour la sixième république » le 5 mai. L’idée d’une « sixième république » est un serpent de mer de la vie politique française, qui a été portée ces dernières années par le centriste François Bayrou et l’actuel ministre socialiste Arnaud Montebourg. Le texte de l’appel donne un aperçu des critiques que le Front de gauche fait de l’actuelle constitution et ses propositions pour la suivante. Une lecture serrée de ce texte montre ses insuffisances et la distance qui sépare ce nationalisme républicain du mouvement communiste ouvrier.

« La République malade de ses institutions »

Sous ce titre, l’appel énonce trois points principaux. Le premier point « Une constitution monarchique » dénonce la présidentialisation de la 5e République, le « Coup d’Etat permanent » selon la formule de François Mitterrand, idole de Jean-Luc Mélenchon. Le même Mitterrand qui s’est moulé dans les institutions de la cinquième république sans les réformer, en quatorze ans de présidence. « Exiger l’abolition de cette monarchie républicaine », comme le propose l’appel, est extrêmement vague, même si le texte laisse entendre que le président devrait être responsable en justice et devant l’assemblée.

Lire la suite

Les syndicats autonomes maintiennent leur grève

Réunis hier à Laghouat, les sept syndicats représentant les travailleurs de la Fonction publique des wilayas du Sud ont décidé de maintenir leur mouvement de protestation.

les-syndicats-autonomes-de-leducation-maintiennent-la-pressionLa promesse faite par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, quant à la revalorisation de la prime de zone pour les travailleurs du Sud et des Hauts-Plateaux, n’a pas convaincu les initiateurs d’une grève enclenchée depuis plus d’un mois. Le maintien de la grève a été confirmé à l’issue de la rencontre d’hier à travers un communiqué signé par le Syndicat national autonome des professeurs du secondaire et du technique (Snapest), le Conseil national des enseignants du supérieur (CNES), l’Union nationale des personnels de l’éducation et de la formation (Unpef), le Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (Snapap), le Syndicat national des praticiens de santé publique (SNPSP), le Syndicat national des praticiens spécialistes de santé publique (SNPSSP) et le Syndicat autonome des paramédicaux (SAP).

Lire la suite