Archives quotidiennes : 30/04/2013

Lettre d’information n°15. CGT PSA Aulnay

mardi 30 avril 2013 :

psa-aulnay-en-greve-badge

La grève continue 

Lundi 29 avril, quelque 200 grévistes, réunis à la bourse du travail d’Aulnay-sous-Bois, ont voté la poursuite de la grève. La production reste paralysée. Nous en sommes maintenant à 3 mois et demi de grève. Aucun d’entre nous n’aurait pensé que cela durerait aussi longtemps. Mais nous ne regrettons rien, car notre cause est juste : refuser un plan de licenciements et la fermeture de l’usine d’Aulnay, alors que la direction gave ses actionnaires et ses hauts cadres. Et notre détermination est intacte

3e paye de grève

Cette semaine, la caisse de grève verse 1000 euros à chaque gréviste. Après février et mars, c’est la 3e paye de grève. Une paye rendue possible par les 200 000 euros collectés pour la 3e fois dans les gares, lors de manifestations, etc., et par les milliers de soutiens reçus de tout le pays. Alors, à vous t ous qui nous soutenez, merci !

Miramas : mobilisation contre l’expulsion d’un père de famille

Une expulsion qui serait prévue demain, le 1er mai !

Le collectif Réseau éducation sans frontières (RESF), a organisé hier un rassemblement devant l’école Carraire à Miramas. Le but de ce regroupement : éviter l’expulsion d’un père de famille !

photo-une-expulsion

Un père de famille, Burim Meholli est, depuis le 4 avril dernier, retenu au centre de rétention administratif de Sète, d’où il doit être expulsé vers le Kosovo. « M. Meholli est maçon, il a malheureusement été arrêté sur un chantier pendant qu’il travaillait« , explique Marie-Odile Isard membre du collectif RESF de Miramas.
Une arrestation qui a touché les habitants du quartier dans lequel vivait cette famille. « De nombreux voisins et amis veulent manifester leur solidarité à madame Meholli et à ses trois enfants« , précise-t-elle.
expulsion-web

Nouvelle manifestation des employés de Virgin sur les Champs-Elysées

France 3 Ile-de-France, 30 avril 2013 :

Paris : Nouvelle action des salariés de Virgin Mégastore contre le plan social en cours. Ils ont démarré leur cortège devant le magasin emblématique des Champs Elysées pour rejoindre le siège de Lagardère dans le XVIe arrondissement.

L’’intersyndicale Virgin a appelé à une nouvelle journée de mobilisation nationale ce mardi. De son côté, la direction et l’administrateur judiciaire avancent sur leur projet de PSE.

Les syndicats veulent sauver le maximum d’emplois. L’offre de reprise de 11 magasins et de 285 emplois déposée par Rougier & Plé ne leur suffit pas.
Ils reprochent également à leur actionnaire historique Lagardère de ne pas se préoccuper de leur sort malgré les 2,5 milliards d’euros gagnés par la cession d’EADS.

Lyon : Les postiers du 8e entament leur 5e semaine de grève

Lyon Capitale, 30 avril 2013 :

Les facteurs du 8e arrondissement ont entamé lundi 29 avril, leur 5e semaine de grève « massive », qui ne trouve pour l’instant aucune issue.

La grève est destinée à s’opposer à une réorganisation qui se traduirait, selon eux, par la suppression de tournées et l’augmentation de leur charge de travail. Le 29e jour de grève débute ce mardi 30 avril et ne risque pas pour le moment de prendre fin.

Les postiers attendent des réponses et des solutions convenables à leurs demandes de la part de la direction départementale de La Poste. Ce lundi, celle-ci a proposé un certain nombre de jours de repos mais les salariés ont jugé cette quantité insatisfaisante. Ils souhaitaient obtenir au moins un week-end de repos par mois.

Lire la suite

La Réunion : Grève à Carrefour Sainte-Suzanne

Clicanoo, 30 avril 2013 :

70 salariés de Carrefour Sainte-Suzanne sont en grève aujourd’hui. Ils dénoncent l’échec des Négociations Annuelles Obligatoires qui ont débuté le 26 mars.

Leurs revendications ? Une augmentation de 5% de leurs salaires, une revalorisation des tickets restaurant de 4 à 5 euros, et la mise en place d’une mutuelle prise en charge à 50% par l’entreprise.

Lire la suite

Grèce : grève de la faim d’immigrés afghans et syriens sur le port de Mytilène

Okeanos, 30 avril 2013 :

Depuis quelques temps, la situation à Lesbos est alarmante. Les syriens, les afghans, les somaliens et les immigrés de nombreux autres pays ont supplié en vain la police et la gendarmerie du port de les arrêter. Étrange ? Pas tant que ça, quand on sait que leur arrestation est nécessaire pour qu’ils puissent s’enregistrer et déclencher la procédure administrative d’expulsion, ce qui leur permet de rester légalement dans le pays pendant un mois (six mois pour les syriens suite à une très récente décision ministérielle). C’est pour eux le seul moyen légal de se rendre à Athènes et de poursuivre leur voyage, avant de trouver d’autres moyens pour atteindre la destination envisagée au départ (en dehors de la Grèce généralement, et dans les pays d’Europe du nord de préférence).

Pourtant, la gendarmerie du port et la police refusent de les arrêter, sous prétexte de « ne pas savoir quoi faire d’eux ». D’après eux, les cellules de détention de la police sont totalement inadaptées pour accueillir en nombre et n’ont même pas l’infrastructure sanitaire la plus rudimentaire. Il faudrait nourrir les immigrés, les soigner et les cellules sont déjà pleines à craquer. Les policiers préfèrent donc rester indifférents à ces flopées de migrants, tous les jours plus nombreux, qui défilent devant eux. Les gendarmes du port et les policiers se les renvoient tour à tour (et la distance entre le bureau de police et la gendarmerie du port n’est pas moindre à Mytilène), aucun ne voulant faire usage de son autorité pour les arrêter. Et s’ils ne les renvoient pas à leurs collègues, ils se dédouanent du devoir de les arrêter en leur servant des excuses fallacieuses.

Lire la suite

Kanaky : Grève générale et manifestations contre la vie chère le 15 mai

AFP, 30 avril 2013 :

L’intersyndicale contre la vie chère de Nouvelle-Calédonie a annoncé mardi une grève générale et des manifestations pour le 15 mai, dénonçant l’immobilisme des élus locaux.

« On va bloquer le pays. Les élus ne comprennent que le rapport de force, alors on a décidé de passer à un cran supérieur », a déclaré à la presse Joao D’Almeida, représentant de la Fédération des Fonctionnaires.

L’intersyndicale a annoncé une grève générale reconductible, des manifestations dans les trois provinces de l’archipel et également devant les points de vente de la grande distribution, les banques ou les distributeurs de carburant.

Lire la suite