Archives quotidiennes : 29/04/2013

Manifestation contre les violences envers les femmes en Mauritanie

La Mauritanie a nommé le 21 avril Irabiha Mint Abdel Weddoud première femme à la tête de la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH). Cette nomination est due en partie à l’appel lancé par les organisations de la société civile à propos des violences commises envers les femmes.

Un peu plus de quinze jours avant la nomination de la nouvelle présidente de la CHDH, des milliers de personnes avaient manifesté à Nouakchott pour demander justice pour Penda Sogué, âgée de 20 ans.

[Bakari Guèye] Les Mauritaniennes ont manifesté le 3 avril pour demander justice pour Penda Sogué, victime d'un assassinat.

[Bakari Guèye] Les Mauritaniennes ont manifesté le 3 avril pour demander justice pour Penda Sogué, victime d’un assassinat.

La jeune femme avait été violée et mutilée avant d’être assassinée.

Lors de cette manifestation du 3 avril, les femmes avaient scandé « Tuez les violeurs ! ». La mère de Soghé avait par la suite envoyé une lettre aux responsables du ministère de l’Intérieur au nom des manifestantes.

L’assassinat brutal de cette jeune femme le 28 mars a suscité un grand émoi chez les Mauritaniens.

Lire la suite

Des femmes dénoncent la taxe santé

Une cinquantaine de femmes ont envahi la Maison de Radio-Canada, lundi matin, pour dénoncer l’indifférence du gouvernement Marois envers l’appauvrissement des femmes causé par la taxe santé et les coupures à l’aide sociale.

Exaspérées par le mutisme du gouvernement, une cinquantaine de femmes «ont décidé de solliciter directement la société d’État, pour qu’enfin le gouvernement réponde de ses actes».

Exaspérées par le mutisme du gouvernement, une cinquantaine de femmes «ont décidé de solliciter directement la société d’État, pour qu’enfin le gouvernement réponde de ses actes».

Quelques femmes sont entrées dans le bâtiment afin de bien se faire comprendre, alors que d’autres sont restées à l’extérieur pour attendre le retour de leurs alliées. Elles ont dû quitter les locaux de Radio-Canada assez rapidement, après quelques interventions des membres de la sécurité.

«Une taxe invisible»

L’R des centres de femmes du Québec déplore le fait que, depuis janvier 2013, «les salariés du Québec se voient prélever la contribution santé de façon invisible à même leur salaire».

Lire la suite

Les coups de feu sont pour vous

Si Luigi Prieti s’était suicidé, en se pendant dans la cave de la maison de ses parents ( car de maison il n’en n’avait plus), il aurait tout simplement été un nombre supplémentaire dans une statistique qui tend à augmenter semaine après semaine : celle des désespérés qui remettent au geste ultime l’impuissance de se procurer un revenu avec lequel vivre, coincés entre un sens de faillite personnelle et l’anomie d’une solitude créée par une vie entièrement consacrée au travail, alors que les personnes chères s’enfuient et on ne comprend plus pourquoi exactement on se démène autant.

S’il s’était immolé avec de l’essence et donné feu, sur cette même place où il a déchargé le chargeur de son pistolet, il aurait peut-être suscité une grande clameur et pendant 1 jour et 1/2 on aurait parlé de lui : les médias et les hommes politiques auraient proféré des paroles de douleur, idiotes et hypocrites, pour un homme « désespéré », invitant les Italiens à être solidaires, dans la douleur profonde, ils auraient peut-être même parlé de quelques nécessités d’autocritique et de remise en question, en s’invitant eux mêmes à des comportements plus sobres pour donner l’exemple pendant que les Italiens et les Italiennes se serrent la ceinture. ( Les conditions subjectives italiennes ne peuvent pas encore nous faire espérer une réaction à la Tunisienne »).
Lire la suite

Fagor. Le tribunal condamne la direction de l’entreprise espagnole

Dans le conflit qui oppose le comité d’établissement (CE) de l’entreprise Fagor et la direction, le tribunal a donné raison au premier et condamné la seconde.

130429162850250_85_000_apx_470_

Le CE, par la voix de son secrétaire, Philippe Breger, réclame, depuis de nombreux mois, différents documents pour apprécier la pertinence de la stratégie industrielle du groupe espagnol. Les syndicats redoutent notamment l’accélération de la délocalisation.

Dans son jugement, rendu en début d’après-midi, ce lundi, le tribunal ordonne à la direction de Fagor de transmettre au CE les modalités du plan industriel 2013, mais aussi la projection des résultats du site, la rentabilité de la ligne lave-vaisselle, le détail des investissements industriels et des nouveaux produits envisagés et enfin les perspectives de fabrication des pièces détachées.

Lire la suite

Châteaubriant. 30 avril 2013, jour « J » pour les 136 salariés des ABRFI

L’entreprise de Châteaubriant spécialisée dans la construction et la réparation de wagons de fret est en difficulté depuis deux ans. C’est demain, mardi 30 avril 2013, que le PDG doit dévoiler un plan de sauvegarde aux salariés.

Après une attente qui dure depuis des mois, les 136 salariés des ABRFI, à Châteaubriant, devraient être fixés sur leur sort ce mardi 30 avril 2013.

Après une attente qui dure depuis des mois, les 136 salariés des ABRFI, à Châteaubriant, devraient être fixés sur leur sort ce mardi 30 avril 2013.

Éric Vinassac, PDG des Ateliers bretons de réalisation ferroviaire Industries, à Châteaubriant, doit dévoiler un plan de sauvegarde ce mardi 30 avril 2013 aux 136 salariés de cette entreprise spécialisée dans la construction et la réparation de wagons de fret. Il était convoqué hier devant le tribunal de commerce d’Orléans afin de présenter ce plan. Les magistrats vont se donner quinze jours de réflexion avant de rendre leur décision.

Procédure de sauvegarde en juillet 2012

ABRFI, fleuron industriel de Châteaubriant depuis quarante ans, a sorti de ses ateliers 190 porte-containers et 1 100 porte-autos neufs depuis 2008. Son savoir-faire et sa technicité sont reconnus en France comme en Europe. Mais, depuis deux ans, « les ABRF » sont en grande difficulté. En raison d’une crise qui touche les secteurs ferroviaire et automobile, le carnet de commandes s’est amaigri et le chiffre d’affaires, trop dépendant du marché allemand, a chuté. Le 10 juillet 2012, le tribunal avait placé en procédure de sauvegarde pour une période d’observation de six mois les deux filiales du groupe AORF dont les ABRFI.

Lire la suite

Bayeux. Mobilisation attendue pour le 1er Mai

Les syndicats CGT-FSU-PCF-Solidaires appellent au rassemblement le mercredi 1er mai. Le traditionnel défilé de la Fête internationale du travail prendra son départ à 10 h 30 de la place Saint-Pierre à Caen.

5 000 manifestants ont répondu à l’appel des syndicats en 2012.

5 000 manifestants ont répondu à l’appel des syndicats en 2012.

À l’issue de la manifestation, le cortège unitaire rejoindra la préfecture autour d’un barbecue. Jacques Ambroise, le secrétaire général de la CGT-Calvados, espère « une manifestation à la hauteur de celle du 9 avril à Caen, qui avait réuni environ 1 500 personnes. » D’autres cortèges sont organisés à 9 h 15 à Bayeux et Falaise, et à 10 h 30 à Lisieux et Vire. Par ailleurs, le syndicat Force Ouvrière, qui ne défile pas, organise son traditionnel meeting à 10h30, à la salle commune de la Maison des Syndicats, avenue Charlotte Corday à Caen.

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Mobilisation-attendue-pour-la-Fete-du-Travail_40771-2188053-pere-bno_filDMA.Htm

Avranches : trois Unions locales CGT appellent à manifester le 1er mai

Les Unions locales CGT d’Avranches, Granville et Villedieu-les-Poêles appellent à manifester le 1er mai à Avranches.

De gauche à droite, Jean-Pierre Dupuy, UL CGT Avranches, Denis Levallet, UL Granville, Laëtitia Lévêque et Joël Dufour, UL Avranches.

De gauche à droite, Jean-Pierre Dupuy, UL CGT Avranches, Denis Levallet, UL Granville, Laëtitia Lévêque et Joël Dufour, UL Avranches.

Mercredi, c’est à Avranches qu’aura lieu le traditionnel rassemblement et défilé du 1er mai. Les trois unions locales CGT du Sud-Manche, Avranches, Granville et Villedieu-les-Poêles, donnent rendez-vous à 10 h 30 place Littré, devant les marches de l’hôtel de ville d’Avranches.

Lire la suite