Poly Hondong Pelagic Fishe : Les travailleurs licenciés exigent leur réintégration

ALAKHBAR, 16 avril 2013 :

Les travailleurs mauritaniens licenciés par la société chinoise de pêche, Poly Hondong Pelagic Fishe, ont tenu un sit-in lundi à Nouadhibou (Mauritanie) pour réclamer leur réintégration.

La société chinoise a licencié une cinquantaine de travailleurs et suspendu ses activités depuis le 2 janvier 2013 et a justifié cette décision par le fait que l’Etat mauritanien a à son tour suspend les licences de pêche qu’il lui accordait Poly Hondong.

Les travailleurs licences ont rejeté les explications de la société et précisé qu’ils ne doivent pas subir les conséquences du non respect de Poly Hondong de ses engrangements envers l’Etat.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s