Les salariés de Stora Enso et leur opération «escargot» sont arrivés à la préfecture du Pas-de-Calais

En octobre 2012, la direction du groupe papetier finlandais Stora Enso annonçait lancer une étude pour décider de la vente, ou non, de son usine de Corbehem. La mission d’étude devait durer six mois. Et à ce jour, aucune nouvelle. L’intersyndicale déplore un mutisme complet de la direction. L’intersyndicale a donc rédigé une lettre ouverte à destination de la direction du groupe. Elle va en confier le suivi à la préfecture du Pas-de-Calais. Ce qui se traduit par une opération escargot, ce matin depuis 10 h, entre Corbehem et Arras.

12 h 45.- La délégation fait un debrief aupres des manifestants. Musique, klaxons et papier, place de la préfecture… Ils n’iront pas finalement jusqu’à la Grand-Place.

12 h 40.- Les salariés sont devant la préfecture du Pas-de-Calais où une délégation a remis une lettre. Cette délégation vient de sortir. « L’échange a été constructif. »

11 h 55.- Les Stora arrivent à Arras au rond-point des abbatoirs. Axe stratégique de la ville à l’entrée nord, pas loin de la fête foraine et du site du Val de Scarpe. Une heure où le trafic est dense habituellement. Avec l’arrivée du cortège, cela s’annonce galère pour les automobilistes. Les papetiers jettent… du papier.

11 h 15.- Les manifestants reprennent la direction d’Arras. Leur mouvement a pour objectif de rappeler aux élus qu’ils sont dans le flou depuis octobre. Et à ce jour, il n’y a toujours aucune nouvelle de la mission d’étude. Les 350 salariés sont inquiets pour l’avenir car les commandes baissent. Ils attendent des réponses de la direction. « On continue avec nous ou on ferme le site ? »

Le cortège est composé d’une centaine de voitures selon les gendarmes. Il s’étent sur 3 km. Les salariés disent être deux cents pour cette opération escargot jusqu’à Arras. Ils ne seront jamais à 11 h à la préfecture comme prévu. L’opération escargot porte bien son nom.

10 h 45.- Le cortège arrive au rond-point de Fresnes-les-Montauban, tout proche du péage de l’autoroute A 1.

10 h 15.- Le cortège est au rond-point entre Corbehem et Brebières. Les manifestants ont jeté du papier par les fenêtres de leurs voitures. Ils se dirigent vers Arras par la RN 50 dans un concert de klaxons.

Direction la D 950, jusqu’à Arras, avec blocage des ronds-points de Fresnes, puis Jean-Monnet et de Tchécoslovaquie, à l’entrée d’Arras. Une délégation devrait être reçue à la préfecture d’Arras vers 11 h – 11 h 30. Ensuite direction la Grand-Place d’Arras ou une deuxième entreprise de papeterie du Béthunois rejoindra les salariés de Stora. On risque de voir beaucoup de papier déversé dans les rues d’Arras et des bouchons.

Stora Enso est une papeterie basé à Corbehem, entre Arras et Douai, qui a déjà connu un plan social en 2006 avec la suppression d’environ 450 emplois sur quelque 800. L’usine compte désormais 350 salariés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s