Archives quotidiennes : 10/04/2013

Roumanie : Chantage chez Dacia

Yabiladi, 10 avril 2013 :

Dacia, le constructeur automobile filiale de Renault, n’en peut plus des grèves dans ses usines en Roumanie. Le mois dernier, du 20 au 21 mars, 5000 ouvriers, sur les 13 000, de l’usine de Mioveni ont fait grève durant une journée et demie. Ils réclamaient une augmentation de salaire de 25%.

Une grève dont le groupe se serait bien passée. Plus de 1500 voitures n’ont pas été fabriquées lors du débrayage. Soit des pertes pour Dacia qui se sont élevées à près de 20 millions d’euros. La direction de l’usine a répondu à ses employés qu’elle ne pouvait les augmenter de 25%, rappelant qu’elle les avait déjà augmentés de 9%, rapporte Reuters. Néanmoins, les syndicats ne lâchent pas l’affaire. Ils prévoient de nouvelles actions dès demain, jeudi 11 avril sur le site de Mioveni.

Lire la suite

Russie : pas payés depuis un an, des ouvriers en grève de la faim

Le Soir, 10 avril 2013 :

Vingt-trois employés d’une usine de l’Oural (1.800 km à l’est de Moscou) sont en grève de la faim depuis 10 jours pour réclamer leurs salaires impayés depuis un an, a-t-on appris mercredi auprès des grévistes.

«Nous sommes vingt-trois, onze hommes et douze femmes, nous ne buvons que de l’eau, et sommes aujourd’hui au bout de forces», a indiqué à l’AFP la porte-parole des grévistes Natalia Safronova.

Au total, 26 employés d’une fabrique de pièces détachées pour centrales hydroélectriques, Energozaptchast, à Krasnoouralsk, dans la région de Ekaterinbourg, avaient entamé cette grève de la faim .

Lire la suite

Occupation du siège de Pôle Emploi par les travailleurs de PSA Aulnay

Le Monde, 10 avril 2013 :

Une centaine d’ouvriers grévistes de PSA d’Aulnay ont envahi mercredi 10 avril pendant une heure environ le siège national de Pôle emploi, situé dans le nord-est de Paris, pour dire qu’ils ne voulaient pas « finir ici » comme demandeurs d’emploi.

Le délégué CGT Jean-Pierre Mercier a expliqué que « 120 salariés » du site PSA de Seine-Saint-Denis, condamné à la fermeture en 2014, étaient venus « prendre la parole » à l’occasion d’un comité central d’entreprise du service public de l’emploi.

Les salariés demandent au directeur général de Pôle emploi, Jean Bassères, de « faire passer le message au ministre du travail », Michel Sapin. M. Mercier a rappelé que l’usine d’Aulnay était en grève depuis plus de trois mois. « C’est rare, cela prouve notre détermination. Le fait qu’on ne lâchera pas, il faut que le gouvernement se le dise », a-t-il prévenu.

Lire la suite

Strasbourg : Manifestation contre l’expulsion d’étudiants étrangers

L’Alsace, 10 avril 2013 :

Une centaine d’étudiants, d’enseignants, de représentants syndicaux et même d’anonymes sont venus soutenir la cause des étudiants étrangers, hier matin devant la préfecture de Strasbourg.

Le secrétaire général de la préfecture a reçu une délégation de sept personnes, composée de professeurs et des représentants des syndicats étudiants : « L’objectif de cette rencontre est de régulariser cinq dossiers en attente. On veut dénoncer les expulsions des étudiants étrangers » , explique Dilara Flatiploger, présidente de l’Union des étudiants étrangers de Strasbourg.

Lire la suite

Vendredi, une manifestation contre l’homophobie à Nice

Nice Matin, 10 avril 2013 :

Trop, c’est trop pour la communauté gay. Le centre LGBT (lesbiennes, gays, bis et trans) de la Côte d’Azur appelle à un rassemblement, vendredi 12 avril à partir de 18h30, place du Pin à Nice.

Cette manifestation vise à dénoncer une poussée du climat d’homophobie en France. Alors que le Gud, une organisation étudiante d’extrême droite, fait circuler un logo appelant à des violences lors des prochaines gays prides, un couple d’hommes a été agressé le week-end dernier à Paris, vraisemblablement en raison de leur homosexualité.

Lire la suite

Deux-Sèvres : Plus de 500 manifestants contre la flexi-sécurité

Ils étaient plus de 500 hier, à battre le pavé à Niort, Thouars et Bressuire, pour exprimer leur colère contre le projet de loi dit de flexi-sécurité pour l’emploi.

manif cgt fo 015

Mobilisation hier dans le département à l’appel de la CGT et de FO contre l’ANI (Accord national interprofessionnel signé entre le Medef et la CFDT principalement, en janvier) : plus de 500 manifestants tout de même entre Niort (350), Bressuire (70) et Thouars (100). Ceux de Bressuire étant sortis pour exprimer leur désaccord avec le projet de restructuration du Crédit Agricole.

 Retrait immédiat du projet de loi !

Lire la suite

Première grève dans l’hôtellerie genevoise

Tribune de Genève, 10 avril 2013 :

Un débraiement de 24 heures a lieu au Capitole pour protester contre les licenciements prévus à cause de la reprise par Accor. Le groupe précise que les conditions de reprise sont encore en discussion.

Une grève a éclaté mercredi dans l’hôtel genevois Le Capitole, un trois-étoiles situé rue de Berne aux Pâquis, pour protester contre le licenciement du personnel, lié à la reprise en cours de l’établissement par le groupe français Accor. Les négociations entre la direction et le syndicat n’ont en effet pas abouti mardi.

«C’est la première fois que l’on recourt à la grève dans l’hôtellerie genevoise», affirme Umberto Bandiera, responsable syndical pour Unia. «Nous ne pouvons accepter que le premier groupe hôtelier du canton de Genève (…) n’assume pas sa responsabilité sociale», a-t-il expliqué.

Lire la suite

Les employés de Turkish Airlines en grève

AFP, 10 avril 2013 :

Le syndicat turc de l’aéronautique a appelé les salariés de la compagnie Turkish Airlines (THY) à faire grève pour dénoncer la décision de leur direction de ne pas réintégrer 305 employés licenciés après un mouvement de grève l’an dernier, a annoncé mercredi l’un de ses responsables.

«Nous allons annoncer aujourd’hui (mercredi) notre décision de faire grève car il n’y a eu aucune avancée dans les discussions entamées le 16 janvier», a déclaré à l’AFP Mustafa Yagci, le secrétaire général de Hava-Is, seul syndicat du secteur aérien en Turquie.

Le mouvement ne débutera concrètement que d’ici «une dizaine de jours» pour laisser une dernière chance à la négociation avec la direction de l’ex-compagnie nationale, a toutefois précisé M. Yagci.

Lire la suite

La grève des travailleurs de la SCPT paralyse les activités au port de Matadi

Radio Okapi,10 avril 2013 :

Les activités sont paralysées au port de Matadi depuis le début de la grève des travailleurs de la Société commerciale de transport et port (SCTP) déclenchée le mardi 9 avril. Ces travailleurs réclament la revalorisation de la parité dollar-franc congolais appliquée pour leur salaire. Ils disent percevoir 530 francs congolais pour 1 dollar au lieu de 920 francs, le taux appliqué sur la marché. Ce mercredi 10 avril dans la matinée, plus de deux cents travailleurs de la SCPT se sont massés devant le port, scandant des chansons hostiles aux dirigeants de leur entreprise.

A l’intérieur du port, la majorité des bureaux de la SCTP sont vides malgré l’appel lancé mardi par le directeur des ports maritimes du Bas-Congo sur les chaînes de télévision locales, invitant les agents à reprendre le travail.

Lire la suite

Echos de manifestations du 9 avril

Quelques échos et photos des manifestations du 9 avril contre la retranscription dans la loi de l’ANI, accord signé entre les directions CFDT, CGC et CFTC et le MEDEF qui sécurise la flexibilité, la précarité, le chantage à l’emploi et la délinquance patronale. Selon la CGT, 120.000 personnes ont manifesté hier à travers le pays.

Manifestation à Auxerre

Bayonne : Près de 500 manifestants ont défilé dans les rues de Bayonne, mardi matin, contre l’Accord national interprofessionnel (Ani), appelé à être transcrit dans la loi et influencer le Code du travail. L’appel à protester était lancé,au plan national, par les syndicat CGT, FO, SSU, Solidaires, suivi localement par Sud et LAB.

Manif à Bayonne

Lire la suite