Archives quotidiennes : 08/04/2013

Hong Kong : Défendons le droit de grève des dockers

Campagne Labourstart :

Il y a 10 jours, les dockers ont voté la grève dans une dernière tentative de ramener leur direction à la table de négociations pour discuter santé et sécurité, conditions de travail, égalité des rémunérations et d’autres sujets.

La direction a réagi en saisissant la justice qui a rendu une injonction interdisant une grève générale sur les terminaux portuaires.

Lire la suite

Publicités

Ferropem : Appel à la grève le 9 avril

Tract des syndicats Force Ouvrière et CGT de Ferropem :

APPEL A 24 H DE GREVE EVENTUELLEMENT RECONDUCTIBLE DU 9 AVRIL 4H00 AU 10 AVRIL 4H00

Les travailleurs de FERROPEM revendiquent :
– 100€/mois d’ augmentation de salaire
– La redistribution immédiate des 400 000€ retirés de la réserve de participation à part égale pour tous.
– L’embauche de tous les CDD
– L’amélioration des conditions de travail

Lire la suite

New York : Les travailleurs des Fast Foods en lutte

Commentant l’article sur la grève dans les restaurants Mac Donald de Marseille et d’Aix-en-Provence, un lecteur nous a signalé que les travailleuses et les travailleurs des Fast Foods de New York ont lancé le jeudi 4 avril une deuxième vague de grève pour leurs salaires.

Selon le New York Daily News du 7 avril, environ 400 travailleuses et travailleurs de la restauration rapide se sont mobilisés le 4 avril. On y trouvait des travailleuses et travailleurs de toutes les grandes enseignes de la restauration rapide comme Mc Donald, Burger King, Papa John, Taco Bell, Pizza Hut, KFC, Wendy et Domino Pizza. 70 restaurants de la ville ont été touchés par la grève. Les travailleurs ont protesté devant différents restaurants de la ville, comme au Mac Donald et au Burger King de Harlem ou Wendy au centre de Manhattan et à Brooklyn.

Les travailleuses et travailleurs des fast foods new-yorkais revendiquent de meilleurs salaires, dans le cadre de la campagne « We can’t survive on $ 7,25 » (nous ne pouvons pas survivre avec 7,25 $, le salaire horaire actuel de la restauration collective à New York). Les travailleuses et travailleurs revendiquent un salaire horaire de 15 $. Autre revendication dans ce secteur où les patrons se croient tout puissants, la liberté syndicale.

Lire la suite

Face à la régression sociale : une seule arme la lutte

Article publié dans « Communisme-Ouvrier » n°31, bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Les menaces contre la classe ouvrière ne cessent de progresser ; malgré les mobilisations du 5 mars à l’appel des organisations syndicales CGT, FO , FSU et SUD SOLIDAIRES , le gouvernement et le patronat continuent la mise en œuvre de leur politique de régression sociale .

Dans les entreprises la « casse sociale » se poursuit : Des accords sont signés pour augmenter le temps de travail, diminuer les salaires ou les bloquer (ce qui revient au même avec l’inflation) , augmenter la mobilité du personnel, dégrader encore plus les conditions de travail…. Tout cela pour préserver des emplois : ce sont par exemple les accords de compétitivité chez Renault.

Lire la suite