Archives mensuelles : mars 2013

Quand des téléopérateurs de tous pays commencent à s’unir

Basta Mag, 29 mars 2013 :

Ils bossent pour Direct Assurance en France, Telecom Italia à Rome, Free au Maroc ou Téléperformance à Tunis. Tous ont un point commun : ils travaillent dans des centres d’appels. Et subissent le même type de management agressif, avec son lot de stress et de pathologies, quelles que soient leurs nationalités. Des téléopérateurs de plusieurs pays se sont réunis à Tunis, dans le cadre du Forum social mondial (FSM), pour continuer de construire leur Réseau international des centres d’appels, lancé à l’initiative de l’Union syndicale Solidaires et de la Fédération CGT des Sociétés d’études.

« Dès que tu atteins un objectif, on en fixe un nouveau plus élevé », témoigne Brahim, salarié depuis huit ans chez Téléperformance à Tunis et syndiqué à l’Union générale tunisienne du travail (UGTT). L’entreprise française spécialisée dans la « relation-clients » possède six centres d’appels en Tunisie et y emploie 5 000 personnes. « Nous sommes sujets à des maladies du travail. Pas seulement des troubles musculo-squelettiques ou des troubles de la vision liées à la lumière non naturelle et aux écrans, mais aussi à des troubles psychologiques. Et à cause des scripts à répéter, des questions obligatoires à poser, on se fait insulter tous les jours par les clients. »

Lire la suite

Publicités

Manifestation des travailleurs marocains de Ceuta à Rabat

Jeudi 28 mars, quelques 600 travailleuses et travailleurs marocains  de l’enclave de Ceuta (enclave espagnole au nord du Maroc) ont manifesté à Rabat devant le ministère des affaires étrangères, demandant au gouvernement marocain de farie pression sur l’Espagne pour améliorer leurs conditions de vie.

Travailleuses marocaines à la frontière entre le Maroc et l’enclave espagnole de Ceuta

« Nous aussi nous avons des droits » ont scandé les manifestants qui étaient venus par bus depuis la ville de Nador et qui demandent les mêmes droits que les travailleurs espagnols.

Lire la suite

Perpignan : Grève chez Carrefour

L’Indépendant, 30 mars 2013 :

Hier matin, environ 70 salariés ont stoppé le travail.C’est à l’appel national de la CFDT, que les employés de Carrefour Perpignan, se sont mis en grève hier. La baisse de la prime d’intéressement et la question de l’emploi sont au cœur de ce mouvement de contestation. Bloquant une entrée du parking, ils ont distribué des tracts et fait signer une pétition jusqu’à 14 h. La déléguée syndicale a été reçue par la direction.

Prime : – 43 % Bénéfices : + 233 %

Une employée en grève, qui assure la mise en rayon 35 h/semaine, expliquait qu’après toucher après huit ans de contrat 1 180 € nets ainsi qu’une participation de 450 €. Une autre employée, caissière depuis 25 ans, gagne pour sa part 1 250 € et 450 € de participation. « On nous enlève tout au fur et à mesure, commentent amèrement les grévistes. Nous avons perdu 43 % de notre prime de participation, alors que les dividendes des actionnaires ont augmenté de 12 % et que les bénéfices sont en hausse de 233 % ».

Lire la suite

Mbodiène : Grève à l’hôtel Laguna Beach

Leral.net, 30 mars 2013 :

Les employés de l’hôtel Laguna Beach de Mbodiéne (Sénégal) sont en grève. Restés 3 mois sans salaire, ils observent depuis hier une grève. Ils dénoncent aussi le non versement des cotisations sociales aux institutions alors que, clament-ils selon L’Observateur, chaque mois on leur retire des sommes sur leur salaire.

Les 80 employés grévistes s’offusquent également de l’absence de couverture médicale. Des agents qui sont partis à la retraite après de longues années de travail se sont vus notifier que l’hôtel n’a pas cotisé pour eux. A maintes reprises, ils eu des discussions avec l’employeur qui leur fait des promesses vaines. En signe d’avertissement, ils ont procédé à un arrêt de travail toute la matinée d’hier.

Le gouvernement Hollande envoie la gendarmerie aux grévistes

Communiqué de presse de la CGT PSA Aulnay, 28 mars 2013 :

130 grévistes de PSA Aulnay sont allés manifester au siège du Medef cet après-midi. Ils réclament des garanties de reclassement, et l’abandon des sanctions et des licenciements contre huit de leurs camarades. Tout s’est passé dans le calme, sans aucune violence ni dégradation. Ils ont au bout d’un moment décidé d’évacuer les lieux dans le calme.

Les responsables des forces de police ont fait croire aux manifestants qu’ils pourraient remonter dans leurs cars. Au lieu de cela, après avoir attendu le départ des journalistes de France 3, les forces de police ont embarqué de force les manifestants en en traînant certains violemment sur le sol, et les ont mis dans des camions cellulaires. Ils les emmènent au commissariat du 18ème arrondissement.

Lire la suite

Grève pour les salaires à la SCAPEST de Châlons-en-Champagne

L’Union, 29 mars 2013 :

CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE (Marne). Hier, une cinquantaine de salariés de la Scapest étaient en grève. Dans le cadre de la Négociation annuelle obligatoire (NAO), la direction leur propose 1,3 % d’augmentation. « Insuffisant vu les bons chiffres de Leclerc ».

DÈS 9 heures, ils sont sortis très remontés devant les entrepôts alimentaires de la zone de Saint-Martin-sur-le-Pré avec banderoles et drapeaux afin de marquer le coup.

Hier, à l’appel de la CGT, une cinquantaine de salariés de la Scapest parmi lesquels de nombreux préparateurs de commandes et caristes ont débuté un mouvement de grève suite à la NAO (Négociation annuelle obligatoire) qui vient de se tenir.

Lire la suite

Rendez-vous du 9 avril à Bourg-en-Bresse

Le 9 avril, les organisations syndicales CGT, FO et SUD appellent à une nouvelle journée de mobilisation contre la retranscription dans la loi de l’ANI, accord du 11 janvier, qui sécurise les licenciements, la flexibilité et la délinquance patronale.

9avril01

A Bourg-en-Bresse : manifestation à 14 h 30, départ du Champ de Foire