Archives quotidiennes : 31/03/2013

Marche pour l’emploi à Liège: 5000 personnes disent « non » à l’austérité

RTBF, 30 mars 2013 :

Ce samedi matin à Liège, 5000 personnes marchaient dans les rues, selon la police. Un rassemblement organisé à l’appel de la FGTB et de la CSC. Les syndicats disent « non » à l’austérité et dénoncent les dérives du capitalisme, surtout dans leur région lourdement frappée par les fermetures et restructurations d’entreprises.

« Abandonnez vos pantoufles et venez marcher pendant deux heures pour dire ‘stop’ au détricotage du bassin industriel liégeois », c’était le mot d’ordre des syndicats.

Le cortège a démarré peu après 10h00 du Torè, boulevard d’Avroy. Des travailleurs d’ArcelorMittal, de Caterpillar ou encore de Ford Genk – trois entreprises récemment touchées par des pertes d’emploi – étaient notamment présents.

Lire la suite

Publicités

PSA veut augmenter le temps de travail à Poissy

Vosges Matin, 31 mars 2013 :

LE CONSTRUCTEUR automobile va engager des discussions avec les syndicats pour améliorer la compétitivité de ses sites de production français où il envisage d’augmenter la durée du travail, affirme le Figaro dans son édition de samedi. Une des pistes de réflexion consisterait à augmenter le travail dans la journée tout en supprimant le travail de nuit, plus onéreux, affirme le journal en citant « une source interne ».

Ces deux mesures pourraient être proposées sur le site de Poissy (Yvelines) qui produit des DS3, des C3 et des 208. Le directeur industriel du groupe Denis Martin compte lancer les discussions si possible en mai, peu après la fin de la validation du processus de restructuration, qui comprend la fermeture du site d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), affirme Le Figaro.

Lire la suite

Nouadhibou : Des travailleurs journaliers mettent en garde la SNIM

ALKAKHBAR, 30mars 2013 :

Les travailleurs journaliers à la SNIM, Société Nationale de l’Industrie et des Mines de Mauritanie, ont mis en garde la société qu’ils accusent de leur priver des primes qu’elle attribuent « uniquement » aux employés permanents », a rapporté le correspondant d’Alakhbar.

«La SNIM accumule des gains grâce à nos efforts. Il n’est donc pas logique qu’elle continue à nous priver de ces primes», ont déploré les protestataires lors d’une rencontre organisée vendredi devant le siège de la CGTM à Nouadhibou.

Lire la suite

Gaumont-Pathé : Les projectionnistes de cinéma en grève

Le Parisien, 31 mars 2013 :

Le numérique les condamne alors les projectionnistes sont sortis des cabines, hier après-midi, pour expliquer aux spectateurs du multiplexe Gaumont Parnasse pourquoi ils ne veulent pas devenir des « techniciens polyvalents », et « vendre du pop-corn et réparer les fuites ».

Leur grève n’entrave pas les projections mais « en cas de panne, personne n’est là pour réparer », préviennent les 230 projectionnistes du groupe Gaumont, où les changements de contrats passent mal. D’autres actions sont prévues d’ici le 30 avril.