Archives quotidiennes : 25/03/2013

PSA : La CGT attaque le plan de 11 200 suppressions d’emplois

Communiqué CGT PSA Aulnay, 25 mars 2013 :

Dans leur dixième semaine de grève, les salariés de PSA Aulnay combattent toujours le projet d’accord concernant les conditions de la fermeture de l’usine. En rassemblant près d’un millier de signatures contre ce projet d’accord et pour demander l’ouverture de nouvelles négociations, les salariés ont démontré une nouvelle fois que le rejet de ce projet d’accord est largement majoritaire.

Les syndicats CGT de toutes les usines du groupe PSA ont unaniment décidé de rejeter le projet d’accord de la direction concernant la fermeture de l’usine d’Aulnay et les 1 400 licenciements de Rennes.

C’est avec l’accord des salariés en grève de PSA Aulnay que les syndicats CGT du groupe PSA ont demandé à leur Fédération de porter l’affaire en Justice. Marie-Laure Dufresne-Castets représentera la CGT tout au long de cette procédure.

Lire la suite

Infos sur la grève à PSA Aulnay, 25 mars 2013

Lettre d’information n°11 des grévistes de PSA Aulnay, 25 mars 2013

10 semaines de grève, et toujours debout !

Nous sommes en grève depuis le 16 janvier. Et à l’époque, bien peu d’entre nous auraient parié que cela devait durer autant. Depuis, nous avons fait face à tout : les vigiles et les dizaines de cadres déployés par la direction pour nous intimider ; le licenciement de camarades, pour des motifs aussi lamentables que « jet d’œuf » ou « joue du tambour » ; la presse, qui nous a traités de « voyous » ; le gouvernement, solidaire de la direction de PSA ; les convocations de copains à la sûreté territoriale, avec la menace de poursuites judiciaires ; les CRS qui nous accompagnent dans tous nos déplacements, etc.

Les travailleurs de PSA Aulnay gare de Lyon

Mais rien de cela ne nous fait céder, pour une raison simple et juste : nous cherchons à sauver nos emplois, et nous défendons nos camarades sanctionnés par des patrons aussi dénués de scrupules que cupides.

La production toujours paralysée

Depuis le 16 janvier, aucune C3 n’est sortie des chaînes de production. La direction en a perdu plus de 21 000.

Lire la suite

Manifestations pour l’emploi dans le Sud algérien

Ici Lomé, 25 mars 2013 :

Des milliers de manifestants ont envahi samedi 23 mars la Place de la Résistance à Laghouat, dans le Sud de l’Algérie, pour demander des emplois et une plus grande transparence dans les procédures d’embauche.

Après la « Marche de la dignité » organisée il y a dix jours à Ouargla, les manifestations s’étendent dans toutes les provinces méridionales de l’Algérie. D’autres rassemblements sont prévus à El Oued et à Tamanrasset la semaine prochaine.

« Nous sommes en train de faire bouger nos bases dans toutes les wilayas pour que le pouvoir accepte de dialoguer avec nous et trouver des solutions à nos problèmes », a déclaré Tahar Belabes, porte-parole du Comité national de défense des droits des chômeurs (CNDDC).

Lire la suite

Protestation des sidérurgistes à La Louvière

RTL, 25 mars 2013 :

Les employés de la sidérurgie de Duferco et NLMK ont mis en place des barrages filtrants au niveau des accès de l’autoroute à La Louvière ce lundi matin. Cette action risque de se prolonger plusieurs jours.

Les sidérurgistes de Duferco et de NLMK ont installé, lundi matin, des barrages filtrants aux entrées et sorties d’autoroute à La Louvière. Tous les accès et sorties de la A501, qui relie la E42 à la E19, sont fermés suite à cette grève. D’après la police de La Louvière, les manifestants sont entre 200 et 250. Certains d’entre eux se dirigeraient à présent vers le centre de la ville.

Lire la suite

Des ouvriers chinois manifestent à Tizi Ouzou

Réflexion, 25 mars 2013 :

Un groupe d’ouvriers chinois travaillant dans le secteur du BTP à Tizi Ouzou a entamé ce samedi 23 mars une marche de protestation sur Alger. But : réclamer le versement de leurs salaires impayés depuis plusieurs mois. Cette longue marche qui devra parcourir les 100 kilomètres qui séparent Alger de Tizi Ouzou a été entamée à la mi journée de Oued Falli, leur lieu de travail, pour prendre la destination de la capitale.

La marche a rassemblé quelque 200 ouvriers chinois travaillant sur un chantier de réalisation d’un programme de 500 logements à Oued Falli. Aucune banderole n’a été déployée par les marcheurs. Les manifestants devront arriver demain à Alger. On ignore toutefois vers quelle institution comptent ils se diriger pour faire entendre leurs revendications.

Rythmes scolaires : grève des professeurs à Paris contre la réforme

Le Monde, 25 mars 2013 :

L’intersyndicale parisienne (CGT-Educ’Action, SUD-Education, CNT-STE, Snudi-FO, Snuipp-FSU, SE-UNSA) a appelé à une nouvelle journée d’action lundi 25 mars contre la réforme des rythmes scolaires dès la rentrée 2013, souhaitée par Bertrand Delanoë et soumise au vote du conseil de Paris aujourd’hui.

L’intersyndicale dénonce la précipitation du maire de Paris. « Alors que beaucoup de villes décident de se donner du temps, Paris poursuit, dans la précipitation, un objectif politicien : soutenir le soldat Peillon », a estimé Jérôme Lambert, secrétaire départemental du Snuipp-FSU Paris, majoritaire dans le primaire. Les instituteurs ont prévu une réunion dans l’après-midi pour reconduire le mouvement mardi.

Lire la suite

Côte d’Ivoire : La grève des enseignants se durcit

Abidjan.net, 25 mars 2013 :

L’arrêt de travail déclenché, jeudi dernier, par les enseignants des lycées et collèges à la suite des ponctions sur leur salaire, connait un durcissement.

Aux établissements d’Abidjan qui ont donné le ton avec des congés de pâques anticipés et des conseils de classe suspendus, il faut ajouter ceux de l’intérieur.

Lire la suite