Egypte : Les locaux des Frères Musulmans en feu

Radio Canada, 23 mars 2013 :

La fronde contre les Frères musulmans en Égypte a connu un nouvel épisode violent vendredi. Des affrontements entre manifestants de l’opposition et des partisans des Frères musulmans au Caire ont fait plus de 120 blessés.

Les affrontements ont eu lieu près du siège de la confrérie dans la banlieue de la capitale, fortement protégé par les forces de l’ordre.

Dans la journée, des manifestants avaient arrêté et battu trois sympathisants islamistes, dont deux ont été dévêtus. Ils ont aussi arrêté une ambulance qui transportait un membre des Frères musulmans blessé et l’ont détenu.

Quatre bus affrétés pour transporter des membres de la confrérie islamiste jusqu’au siège  mars ont été brûlés.

Les partisans des Frères musulmans ont riposté en tirant à la chevrotine sur les opposants.

Les opposants accusent le président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, d’avoir trahi la « révolution » et de ne pas avoir su traiter les graves problèmes économiques et sociaux du pays.

Les deux camps avaient d’abord échangé des jets de pierres près du siège. Les opposants ont ensuite tenté de forcer le cordon des forces de l’ordre, qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogène.

Le même jour, dans le quartier de Manial, au Caire, un autre local des Frères musulmans a été saccagé par un groupe d’hommes.

Dans le delta du Nil, le siège du parti des Frères musulmans à Mahalla a été également incendié par des manifestants.

RFI, 23 mars 2013 :

Plus de deux cents personnes ont été blessées le 22 mars dans des accrochages entre pro et anti Frères musulmans dans la banlieue du Caire. Plusieurs sièges du parti «Horiya wal Adala» des Frères ont été attaqués et saccagés dans le Delta tandis que les abords du quartier général de la Confrérie ont été le théâtre de batailles rangées qui se sont étendues dans la nuit.

C’est sur la colline du Mokatam qui domine Le Caire que les accrochages les plus violents ont eu lieu. Ils ont opposé les manifestants venus protester devant le quartier général des Frères musulmans et les militants de la Confrérie arrivés en bus des provinces.

Gourdins, machettes, pistolets artisanaux et pierres ont été utilisés dans une bataille qui s’est terminée à l’avantage des anti-Frères musulmans. Des manifestants qui ont été empêché par la police de s’approcher du siège des Frères par un barrage de grenades lacrymogènes. Le quartier général de la Confrérie est devenu la cible des révolutionnaires après l’agression la semaine dernière de Frères musulmans contre des dessinateurs de graffitis.

Une réponse à “Egypte : Les locaux des Frères Musulmans en feu

  1. travailleurindustriel

    Reblogged this on Action, Pensée et Liberté and commented:
    La révolution continue

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s