Besançon : Manifestation contre les agressions racistes et néo-nazies

Ce samedi 23 mars, environ 400 personnes ont manifesté dans les rues de Besançon pour dénoncer les récentes agressions racistes et fascistes commises par des néo-nazis au centre de la ville.

100_7668

Appelée entre autres par le Collectif Antifasciste de Besançon, la CNT, l’AMEB, l’Initiative Communiste-Ouvrière et SOS Racisme ainsi que par de nombreuses personnes non-organisées et révoltées par les agissements de nostalgiques de la terreur fasciste, la manifestation est partie place de la Révolution. Après avoir traversé les rues du centre-ville, la manifestation s’est dirigée vers la Porte Rivotte où des agressions ont récemment eu lieu.

Malgré les provocations de quelques nazillons, très vite protégés par les CRS, la manifestation s’est déroulée normalement sous les slogans antiracistes et antifascistes.

100_7671

En fin de manifestations, un militant du Collectif Antifasciste de Besançon a pris la parole pour rappeler les différentes agressions commises ces derniers mois par des néo-nazis à Besançon. Un militants de l’Initiative Communiste-Ouvrière est intervenu pour dire que dans le contexte de la crise, du chômage et de l’austérité, l’extrême-droite, mais aussi Sarkozy hier ou Valls aujourd’hui tentaient de diviser les travailleurs en stigmatisant les immigrés, les Arabes ou les Rroms, et qu’il était nécessaire de travailler à l’unité dans nos entreprises et nos quartiers face au racisme, aux licenciements et à la misère.

100_7674

Extraits de la presse locale du 23 mars :

Plein Air :

« Pas de fachos dans nos quartiers, pas de quartier pour les fachos ! », c’est ce qu’on pouvait entendre cet après-midi dans les rues du centre-ville de Besançon. Près de 400 personnes s’y sont rassemblés. Objectif de cette manifestation : lutter contre les discriminations raciales et le fascisme.

Le collectif antifasciste de Besançon, la CNT, un syndicat étudiant, SOS Racisme et l’Initative Communiste Ouvrière ont appelé à manifester en « réaction à une série d’agressions commises par un groupuscule de néo-nazis » ces dernères mois à Besançon selon un militant antifasciste. En effet, parmi ces agressions, celle du du 25 janvier 2013, au « Ze Music All », un bar du quartier Rivotte. Il a été la cible d’une dizaine d’individus aux « crânes rasés et bombers » qui ont débarqué et lancé des bombes lacrymogènes lors d’une soirée concert.

« Le racisme est partout. C’est important de montrer que des gens se préoccupent encore de ce fléau. Il ne faut pas que Besançon s’enclave dans un climat de peur. On est prêt à se battre » a affirmé une militante antifasciste.

Une brève altercation entre quelques militants antifascistes et les CRS en dehors du cortège s’est produite. Deux « militants cagoulées » auraient été interpellés.

L’Est Républicain :

Organisée par le collectif antifasciste de Besançon, la manifestation de samedi après-midi a connu un moment de tension vers 16h quand une quinzaine d’individus sont venus se livrer à des provocations à hauteur de la rue de la bibliothèque. Des renforts de police ont été demandés pour assurer la sécurité.

Selon la police, 200 personnes participaient cet après midi à cette manifestation antifascite. 400 selon le collectif.

Publicités

2 réponses à “Besançon : Manifestation contre les agressions racistes et néo-nazies

  1. Pingback: Besançon : Manifestation contre les agressions racistes et néo-nazies | controappuntoblog.org

  2. Pingback: Besançon : La manifestation antifasciste dans la presse locale | Solidarité Ouvrière

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s