Archives quotidiennes : 21/03/2013

Les travailleurs de la Sovab refusent de subir l’accord Renault

Echos 21 mars 2013 :

Les organisations syndicales de la Sovab, usine située à Batilly (Meurthe-et-Moselle) et filiale de Renault, ont décidé, à l’exception de la CFE-CGC, d’engager une action devant le tribunal de Nanterre pour demander que l’accord de compétitivité signé la semaine dernière ne leur soit pas opposable. « Un accord de groupe n’est pas applicable directement dans une filiale s’il est défavorable », argumentent les représentants du personnel. Selon eux, ils n’avaient pas donné mandat à leurs représentants syndicaux pour négocier cet accord. Ralph Blindauer, leur avocat au barreau de Metz, doit par ailleurs engager une procédure correctionnelle en citation directe contre Carlos Ghosn et le directeur de la Sovab pour « délit d’entrave au bon fonctionnement des instances représentatives du personnel ».

Appel à la grève à la BBC le 28 mars contre les licenciements

AFP, 21 mars 2013 :

Les journalistes et les techniciens de la BBC sont appelés à observer une grève le 28 mars pour protester contre les licenciements, la surcharge de travail et des cas présumés de harcèlement, ont annoncé jeudi deux syndicats.

Les programmes de la BBC avaient déjà été perturbés par un mouvement social le 18 février contre les suppressions de postes.

La BBC, plus grand groupe audiovisuel public du monde, est soumise à une cure d’austérité qui l’oblige à faire 20% d’économie d’ici 2017 et se traduit par la perte de 2.000 emplois d’ici cette date.

Lire la suite

La baisse des salaires… c’est maintenant

Article publié dans « Communisme-Ouvrier » n°30, bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Dans de nombreuses boîtes, le mois de janvier est celui des « NAO », Négociations Annuelles Obligatoires portant sur les salaires. Sans mobilisation, les salariés n’y obtiennent que des miettes, mais cette année au moins les patrons annoncent des chiffres ronds : c’est ainsi que chez PSA, la direction a annoncé une hausse de 0 euro… et bien des boîtes suivent le même rythme. La palme revient à Alactel-Lucent : en 2012, aucune augmentation en échange d’une promesse de ne pas licencier, et pour 2013, toujours 0 euros d’augmentation, mais sous prétexte que des licenciements sont prévus !

Autour de nous, tout augmente, des prix de l’alimentation à celui des loyers, et nous n’arrivons déjà plus à boucler nos fins de mois… pour le plus grand profit des banquiers qui nous rackettent à coup d’agios et autres frais bancaires. De son côté, le gouvernement parle de taxer les allocations familiales. Ça suffit ! Il est temps de ne plus se plaindre dans notre coin et de nous battre tous ensemble pour des vrais augmentations de salaires et leur indexation sur les prix !

Beyrouth : Manifestation près du palais présidentiel pour les salaires

L’Orient le Jour, 21 mars 2013 :

Des centaines de fonctionnaires et d’enseignants des écoles privées et publiques ont commencé jeudi peu avant 11 h à se rassembler sur la route menant au palais présidentiel de Baabda, au nord de Beyrouth, pour réclamer le transfert de la grille des salaires du secteur public au Parlement.

Le chef du Comité de coordination syndicale (CCS), Hanna Gharib, a prédi que cette journée témoignera d’un « printemps syndical », au 31e jour de la grève ouverte des syndicats.

Lire la suite

Tunisie : Les employés de Téléperformance annoncent une grève de trois jours

Tunisie Haut Débit, 21 mars 2013 :

Les employés du call center Téléperformance ont annoncé 3 jours de grève pour les 1er, 2 et 3 avril 2013. D’après le syndicat, cette décision vient suite à une «dégradation» des conditions sociales au sein de l’entreprise, surtout après la non-application d’anciens accords conclus entre l’administration de l’entreprise et le bureau syndical.

Lire la suite

Ciel (71) : les salariés de Val d’Aucy bloquent les membres de la direction

France 3 Bourgogne, 21 mars 2013 :

Les salariés se sont mis en grève à 6h du matin, jeudi 21 mars 2013, à l’occasion d’une importante réunion entre membres de la direction. A l’issue de la réunion qui se serait « mal passée », les personnels empêchent leurs cadres de sortir de l’entreprise.

L’usine de légumes appartient au groupe CECAB qui a décidé de fermer ce site, une fermeture d’abord prévue en février 2013 avant d’être repoussée à la fin du mois d’avril.

Ce jeudi 21 mars, le directeur de la branche d’Aucy et le directeur des ressources humaines du groupe CECAB étaient sur place, en réunion notamment avec le directeur industriel.

Lire la suite

Toyota : Non à l’aggravation de nos conditions de travail

Tract de la CGT Toyota du 21 mars : « Dire non à l’aggravation de nos conditions de travail »

Toyota11

Télécharger le tract en PDF : tract 2013-03-21 b

Lire la suite

Niger : 680 travailleurs en grève dans la mine de Somina

Niger Diaspora, 21 mars 2013 :

Des travailleurs ont entamé une grève de 72 heures dans la mine de Somina, opérée par China National Nuclear Corporation Uranium (Sino-U) dans le nord du Niger. Ils exigent de meilleurs salaires et le règlement de leurs primes.

D’après Boubacar Mamane, un porte-parole du syndicat nigérien Syntramines, 680 travailleurs ont déclaré avoir cessé le travail à la mine de Somina, opérée par China National Nuclear Corporation Uranium (Sino-U) dans le nord du Niger. La grève est prévue pour durer trois jours, mais pourrait être étendue de façon illimitée si les demandes des mineurs ne sont pas satisfaites. « La direction a refusé de payer nos indemnités et primes de production, malgré avoir promis de le faire l’année dernière. Si rien n’est fait, nous allons lancer une grève illimitée », a déclaré M. Mamane. Sino-U et ses partenaires détiennent une participation majoritaire de la mine de Somina, d’une capacité de 700 tonnes par an. Opérationnelle depuis 2011, elle doit accélérer sa production à 2 500 tonnes par an d’ici à 2015.

Allemagne : grève chez Lufthansa

Euronews,21 mars 2013 :

Lufthansa a annulé plus de 670 vols prévus ce jeudi en raison d’une grève du personnel au sol, dans le cadre de négociations salariales avec la direction. Les aéroports de Francfort, Munich, Berlin, Hambourg, Düsseldorf et Cologne sont touchés.

Et le syndicat Verdi, à l’origine de ce mouvement social, n’exclut pas d’autres actions, comme l’explique Gerold Tschaub, l’un de ses porte-parole: “Nous espérons que Lufthansa prendra acte de ce mouvement, pour que nous avancions sur la table des négociations, et pour faire en sorte d‘éviter d’autres grèves. Mais si la compagnie campe sur sa position actuelle rigide, alors nous ne pouvons exclure d’autres actions similaires dans le futur”.

Cette grève, au sein de la première compagnie aérienne allemande, devrait durer toute la matinée, quelques heures durant lesquelles presque tous les vols en Europe et en Allemagne sont annulés dans les aéroports concernés.