Archives quotidiennes : 16/03/2013

Deux syndicalistes condamnés à 200€ d’amende pour refus de prélèvement d’ADN

Objectif Gard, 16 mars 2013 :

Sébastien Migliore et Cédric Valéro, deux membres du bureau de l’Union locale CGT d’Alès ont été convoqués ce vendredi matin au Tribunal d’Alès.

“Mon fils n’est pas un délinquant !” Agnès, la mère du désormais très (tristement) célèbre Sébastien Migliore, a rejoint sur place Henri Barbusse, ce vendredi 15 mars, dans le froid glacial du matin, le cortège conséquent de soutien aux deux syndicalistes de l’Union locale d’Alès. Sébastien et Cédric Valéro étaient convoqués au tribunal d’Alès pour avoir refusé un prélèvement d’ADN.

Lire la suite

Nouvelle manifestation en hommage à Chokri Belaïd

Le Monde, 16 mars 2013 :

Plusieurs milliers de personnes ont défilé, samedi 16 mars à Tunis, pour marquer la fin d’un deuil de 40 jours après le meurtre de l’opposant Chokri Belaïd, un crime qui a exacerbé une crise politique et n’a pas été entièrement élucidé. Des portraits du défunt apparaissaient dans le cortège, barrés de la phrase « Qui a tué Chokri Belaïd ? » et des drapeaux tunisiens.

Les manifestants se sont d’abord rassemblés au cimetière du sud de Tunis, ou repose l’opposant. Il a été tué le 6 février par un groupuscule islamiste radical, selon les autorités. Des complices ont été arrêtés, mais le tueur est en fuite et le commanditaire n’a pas été identifié.

Lire la suite

Grève des enseignants au Congo-Brazzaville

Star du Congo, 16 mars 2013 :

Au Congo, la grève générale des enseignants perdure. Elle paralyse l’ensemble des écoles publiques, voire des écoles privées soumises à ses assauts répétés des élèves du public qui réclament leur solidarité. Ainsi sont à l’arrêt, toutes les écoles de la ville de Brazzaville nord et sud, voire de l’intérieur du pays ou le mouvement s’étend à une vitesse « V ».

La gestion de cette grève échappe aux syndicalistes qui ont depuis longtemps perdu la confiance des enseignants (des travailleurs congolais). Les ténors des centrales syndicales ayant été cooptés par le pouvoir de Brazzaville qui leur verse des prébendes juteux pour inhiber toute velléité de grève sociale. Ils ont cette fois été disqualifiés par une base qui désormais décide de tout en assemblée générale. Or, quand on sait que les travailleurs de l’enseignement ont longtemps été abusés par un pouvoir (on ne peut plus) corrompu et corrupteur, la crise de confiance est dorénavant parfaite.

Lire la suite

Le gouvernement reste sourd face aux revendications des associations de chômeurs

arton1021-d9c20Paris, 15 mars 2013

Les associations de chômeurs (AC !, MNCP, Apeis, CGT Chômeurs et SNC) sont sorties vendredi 15 mars déçues et « en colère » d’une réunion avec le ministre du travail, Michel Sapin. Soutenues par le SNU et SUD Pôle Emploi, elles revendiquaient des mesures d’urgence face à la détresse de celles et ceux qui sont privés d’emploi, notamment un moratoire sur les indus, une réforme des règles régissant les radiations et les droits et obligations des chômeurs et le déclenchement automatique des aides de solidarité (ASS, RSA) lorsqu’un chômeur arrive en fin de droits.

Tous les participants se disent « très en colère » et évoquent un « dialogue de sourds », « Nous avons été traités avec un vrai mépris. On ne nous a rien proposé hormis une nouvelle réunion avant la prochaine conférence sociale (en juillet) » – MNCP.

Préavis de grève chez Horeservi Catering

L’Avenir, 15 mars 2013 :

La délégation ABVV/FGTB de Horeservi Catering a déposé un préavis de grève car la société établie à Etterbeek chercherait à licencier du personnel pour engager d’autres personnes sous de moins bonnes conditions, indique vendredi le syndicat socialiste.

Selon l’ABVV Horval, les responsables de la société bruxelloise de catering, Horeservi Catering, auraient l’intention de licencier 60 travailleurs disposant d’un contrat fixe pour les réengager ensuite avec un contrat à durée déterminée. « De cette façon, la société qui fournit notamment des repas pour les écoles, espère ne pas avoir à verser de salaires pendant les mois d’été, plus calmes », explique le délégué Yvan De Jonge.

Lire la suite

Gabon : Nouvelles de la grève dans l’industrie pétrolière

Gabon Review, 16 mars 2013 :

Entrés en grève générale illimitée, depuis le samedi 9 mars 2013, les syndiqués de l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) ont évité des échauffourées avec les forces de l’ordre, le 14 mars à Port-Gentil. Journée chaude d’une grève qui inquiète le pays.

Sortie des camions citernes d’un dépôt sous la protection des forces de l’ordre

S’en tenant à l’arrêté n°003/PR/MTEPS du 22 mars 2010 qui stipule en substance que «le service minimum dans le secteur pétrolier n’est applicable qu’aux activités, services, postes de travail dont l’arrêt est de nature à compromettre le bon déroulement des services essentiels ayant un impact sur la santé, la vie et la sécurité alimentaire», les membres de l’Onep ont entrepris une démarche envers les autorités administratives de la capitale économique, plus précisément le gouverneur de la province de l’Ogooué-Maritime, Léonard Diderot Moutsinga Kebila. Il était question pour les grévistes d’indiquer qu’ils étaient disposés à livrer 5000 litres à une station-service de Port-Gentil et qu’ils souhaitaient que le gouverneur fasse appel à toutes les ambulances, toutes les forces de l’ordre, les pompiers, les pompes funèbres, etc. afin qu’ils viennent se servir dans la station-service déterminée.

Lire la suite