Archives quotidiennes : 14/03/2013

Manifestation contre les agressions racistes et néo-nazies le 23 mars à Besançon

Appel à une manifestation le 23 mars à Besançon suite aux récentes agressions racistes et néo-nazies ; plusieurs organisations étaient présentes lors de la réunion de préparation de cette manifestation comme la CNT, le Collectif Anti-fasciste de Besançon, l’Initiative Communiste-Ouvrière, l’AMEB et SOS Racisme :

En Franche-Comté, depuis plusieurs mois, des groupuscules néonazis commettent des agressions.

affiche_antifa

Présents depuis longtemps à Besançon et dans la région, ces groupes, qui véhiculent des idées nationalistes, identitaires et fascistes, sont aussi des adeptes de l’action violente : parades para-militaires et saluts nazis, gazage devant un bar pendant un concert, passages à tabac ciblés (couleur de peau, orientation sexuelle, engagement politique), …

Lire la suite

Publicités

La Direction de Renault-Douai en tient une sacré couche

Tract de la CGT Renault Douai, 14 mars 2013 :

Ce mardi, les conditions météorologiques étaient plus que dangereuses dans tout le nord pas de calais, notre direction n’a rien trouvé de mieux que de faire venir l’ensemble des travailleurs de l’équipe A, tout en sachant les risques que chaque travailleur prendraient.

C’est de la folie pure, de l’inconscience et de l’irresponsabilité

En effet de nombreux travailleurs n’ont pas pu se rendre à l’usine bloqué dans la neige, d’autres attendaient le bus désespérément et encore pire certains ont eu des accidents.

Voilà la considération que porte la direction de Renault Douai envers leurs ouvriers, c’est un manque de respect total, faire déplacer les travailleurs pour faire 40 voitures comme aux DA par exemple, c’est vraiment de la connerie pure et dure.

Lire la suite

Cameroun : Grève des ouvriers de la SPM

Investir au Cameroun, 14 mars 2013 :

Les employés de la Société des plantations de Mbanga (SPM), dans la région du littoral, ont observé un mouvement de grève, afin de réclamer le payement de trois mois d’arriérés de salaires. C’était le 11 mars 2013, a rapporté le Quotidien camerounais Le Messager du 13 mars 20013. « L’entreprise a quelques problèmes de trésorerie. Mais, des dispositions sont prises pour normaliser la situation », confesse un responsable de l’entreprise. »

La SPM qui exploite quelques 9000 hectares de bananes dans les villes de Njombe et de Manjo produit annuellement 30 000 tonnes de bananes. A la SPM, révèlent les employés, les salaires oscillent entre 15 et 20 000 FCFA par mois, pour environ 10 heures de travail par jour.

Lire la suite

Bulletin CGT sur la restructuration de PSA

« Le Métallo », bulletin de la CGT PSA, du mois de mars 2013 :

metallo

Télécharger le bulletin en PDF : Metallo accord PSE

Lire la suite

Marche des chômeurs à Ouargla (Algérie)

L’Expression 14 mars 2013 :

Rongés par la misère et l’exclusion, les jeunes du Sud ont décidé de monter au créneau. Ils marchent aujourd’hui pour dire basta à la «hogra» et interpeller le gouvernement sur cette situation.

Grande inquiétude. La colère du Sud angoisse le Nord. La marche prévue aujourd’hui à Ouargla suscite de vives craintes.

Tous les regards sont braqués sur cette région, poumon de l’économie algérienne. Cette fois-ci, les chômeurs de la région créent l’événement. Rongés par la misère et l’exclusion, les jeunes du Sud ont décidé de monter au créneau.

Lire la suite

10.000 personnes vont manifester «contre l’austérité» à Bruxelles

Le Soir, 14 mars 2013 :

Les syndicats européens ont appelé à manifester «contre l’austérité» à Bruxelles pour envoyer un message aux chefs d’État et de gouvernement qui se réunissent pour un sommet consacré à «la relance».

Quelque 10.000 personnes sont attendues jeudi midi dans le parc du Cinquantenaire, à Bruxelles, pour participer à l’action de protestation contre la politique d’austérité en Europe.

Organisé par la Confédération européenne des syndicats (CES), ce rassemblement se tiendra en marge du sommet européen qui a lieu jeudi et vendredi dans la capitale.

Lire la suite

Mali : les journalistes toujours en grève contre l’incarcération d’un confrère

RFI, 14 mars 2013 :

Les journalistes maliens sont en grève depuis le 12 mars. Pas un journal publié, pas une radio qui émet, ou presque : un mouvement « presse morte » est décidé pour protester contre l’incarcération d’un confrère, Boukary Daou, du journal Le Républicain. Il est détenu depuis huit jours par la Sécurité d’Etat, en dehors de toute procédure légale, après la publication d’une lettre ouverte de soldats contre le capitaine Sanogo, l’ancien chef des putchistes. Les représentants des journalistes se sont réunis le 13 mars en Assemblée générale. Bilan : le mouvement fonctionne bien, et il doit se poursuivre.

Le journaliste Boukary Daou

Plus de 95% des journaux et des radios du pays ont rejoint le mouvement, d’après une estimation du comité de crise installé par les journalistes maliens. Mahamane Hameye Cissé est directeur du journal Le Scorpion, et président de ce comité de crise :

Lire la suite