Répression d’une manifestation contre les décès dans l’armée à Bakou

AFP, 11 mars 2013 :

Une soixantaine de personnes ont été interpellées par la police dimanche à Bakou lors d’une manifestation dénonçant la mort de 15 soldats victimes d’accidents ou d’abus au cours des deux derniers mois, a constaté un journaliste de l’AFP.

Près d’un millier de personnes ont répondu à l’appel lancé sur les réseaux sociaux pour participer à ce rassemblement appelé “action de protestation contre la mort de soldats en temps de paix“, dans le centre de la capitale azerbaïdjanaise.

La police a eu recours à des canons à eau et des grenades assourdissantes pour tenter de disperser la foule, avant d’interpeller sans ménagement des participants.

L’armée insiste sur le fait que les soldats décédés ont succombé à des maladies, alors que les familles de victimes dénoncent des abus, citant notamment la pratique des bizutages violents au sein des forces armées de cette ex-république soviétique.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s