Canton de Vaud : Débrayages dans les écoles et à l’UNIL

24 Heures, 11 mars 2013 :

Des collaborateurs de plus d’une vingtaine d’établissements scolaires, du CHUV et de l’Université de Lausanne prennent part à la journée de grèves contre la réforme de la caisse de pensions de l’Etat de Vaud.

Manifestation à Lausanne

«La participation est plutôt belle, elle varie selon les établissements», a déclaré à l’ats Françoise Emmanuelle Nicolet du syndicat SUD. Deux tiers des enseignants font grève au gymnase de la Cité et à l’école professionnelle de Nyon, un tiers à Beaulieu. «Et cela va crescendo», a ajouté la syndicaliste.

A l’Université de Lausanne, une centaine de collaborateurs ont annoncé participer à la grève. A midi, enseignants et chercheurs soutenus par des étudiants solidaires ont fait le tour du campus, a indiqué Antoine Chollet du SSP.

Contexte particulier

Le collège secondaire de Montreux a lui fermé ses portes. Et un rassemblement au CHUV a réuni entre 50 et 100 personnes en milieu de journée, a ajouté son collègue David Gygax.

«Ces actions constituent déjà un succès dans un contexte spécial de négociations déjà achevées», a-t-il souligné. Le responsable estime entre 500 et 1000 le nombre de participants à cette journée de mobilisation.

Selon le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture, le mouvement est assez faiblement suivi et de manière peu homogène dans le canton qui compte quelque 120 établissements scolaires, a rappelé son porte-parole Michael Fiaux.

Collège de Nyon

Cependant il est difficile de faire un décompte précis des heures débrayées, car les collaborateurs peuvent les annoncer après la grève, a-t-il rappelé. Dans tous les cas, les établissements scolaires assurent l’accueil des écoliers.

Déjà signé

L’accord sur la recapitalisation de la CPEV a été signé vendredi par le Conseil d’Etat et la plus grande des trois faîtières syndicales du personnel, la FSF. Les deux autres syndicats SUD et SSP refusent ce plan.

La convention prévoit notamment d’augmenter l’âge minimal de la retraite de deux ans qui passera de 60 à 62 ans. Le salaire déterminant pour le calcul de la rente sera effectué sur la moyenne des douze dernières années.

Les employés paieront davantage de cotisations: 10% de leur salaire contre 9% jusqu’ici. L’Etat aussi contribuera davantage, sa part passant de 15,0% à 15,5%.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s