Archives quotidiennes : 07/03/2013

Vidéo : Les forces de répression contre les ouvriers de Goodyear

Encore une fois, ce 7 mars, c’est un impressionnant dispositif policier qui a été mobilisé à Rueil-Malmaison face aux ouvriers de Goodyear Amiens venus défendre leurs emplois devant le siège social de l’entreprise.

Comme nous l’écrivions déjà le 12 février dernier, alors que l’austérité touche tous les services utiles à la population, il n’est pas question d’austérité pour déployer des forces de répression contre les ouvriers. défendre les patrons-voyous plutôt qu’améliorer le bien-être de la population.

8 mars : La véritable égalité reste à conquérir !

Tract de l’Initiative Communiste-Ouvrière pour le 8 mars 2013 :

Dans le monde entier, le 8 mars est la journée mondiale des femmes. Ce n’est pas une fête, mais une journée de lutte pour l’égalité. Dans certains pays, les droits les plus élémentaires des femmes ne sont pas respectés et c’est une date très importante des luttes féministes.

En France, l’égalité entre les femmes et les hommes est inscrite dans la loi. Mais elle est loin d’être inscrite dans la réalité de tous les jours. Les inégalités de salaires, les inégalités face aux retraites, les inégalités face aux temps de travail, les inégalités faces aux violences, au harcèlement, au viol, il reste à en finir avec tout ça, pour une véritable et complète égalité.

Lire la suite

Venezuela : La mort d’un chef d’Etat bourgeois

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière, 7 mars 2013 :

Il n’est pas dans les habitudes de l’Initiative Communiste-Ouvrière de commenter les décès des « grands de ce monde ». Mais avec la mort d’Hugo Chavez, de nombreux groupes, partis et organisations de la gauche radicale ou même de l’extrême-gauche multiplient les communiqués pour saluer « le révolutionnaires », et au mieux, lorsque des critiques sont formulées comme son soutien aux dictatures de Libye, de Syrie ou d’Iran, elles sont faites comme si le président vénézuélien avait été « un camarade avec qui on avait des divergences ».

Non, Hugo Chavez n’était pas de notre camp, celui des travailleurs. La base de son opposition aux Etats-Unis, qui plait tant à la gauche anti-impérialiste, était celle du nationalisme, c’est-à-dire une opposition verbale à des dirigeants de multinationales américaines pour mieux défendre les intérêts de la bourgeoisie nationale vénézuélienne. Au-delà des discours populistes et anti-impérialistes, l’Etat géré par Hugo Chavez a toujours su s’en prendre avec violences aux militants ouvriers et en particulier à ceux qui luttent pour des syndicats indépendants de l’appareil d’Etat et du patronat. Comme dans les autres pays du monde, l’appareil d’Etat au Venezuela, dirigé par Chavez, est toujours resté un instrument de la bourgeoisie tourné avant tout contre la classe ouvrière.

Lire la suite

Deux contrôleurs du travail agressés dans l’Eure

Un entrepreneur de 32 ans était en garde à vue, jeudi 7 mars, après l’agression la veille de deux contrôleurs du travail sur le chantier de construction d’un pavillon à Louviers (Eure), a-t-on appris de source judiciaire.

Le ministère du travail, qui a annoncé cette agression physique, accompagnée de menaces de mort, l’a qualifiée d' »inadmissible ». Selon le ministère, les deux contrôleurs, un homme et une femme, intervenaient « pour garantir l’intégrité physique des salariés et lutter contre le travail illégal sous ses diverses formes ».

L’entrepreneur, placé en garde à vue mercredi, devrait être jugé vendredi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel d’Evreux, a indiqué le procureur de la République de la ville, Mme Dominique Laurens. Lire la suite

Goodyear : des policiers blessés et un manifestant interpellé

Plusieurs centaines de salariés de Goodyear France étaient rassemblés jeudi matin et faisaient brûler des pneus devant le siège de leur entreprise à Rueil-Malmaison, où s’est ouvert un CCE sur le projet de fermeture de l’usine d’Amiens-Nord. Des échauffourées ont éclaté entre les forces de l’ordre et les manifestants, au cours desquelles19 policiers ont été blessés. Une personne a été interpellée «pour jets de projectiles sur des forces de l’ordre et participation à un attroupement armé», selon une source policière.

1

Selon les journalistes de l’AFP sur place, au milieu d’un énorme panache de fumée noire, des salariés ont commencé à jeter divers projectiles, et notamment des pneus enflammés sur les forces de l’ordre qui bloquaient l’accès au site des Hauts-de-Seine avec des véhicules anti-émeutes et ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogène. Un nouveau CCE sur le projet de fermeture de l’usine Amiens-Nord s’est ouvert jeudi matin au siège de Goodyear, six ans jour pour jour après l’annonce du premier plan social pour cette usine de la Somme. Un second CCE, extraordinaire celui-là, est prévu dans l’après-midi.

VIDEO : Affrontements entre la police et des ouvriers de « Goodyear »

A lire aussi  Goodyear : un sac de pneus pour Hollande

Lire la suite

Les femmes en Iran demandent leurs droits sans faire de compromis

Interview de Shiva Mahbobi, militante des droits des femmes, member du comité executive d’Equal Rights (Droits Egaux) et porte-parole de la Campagne pour la Libération des Prisonniers Politiques en Iran (CFPPI), publiée dans « We are the 99% », publication de l’Organisation de la Jeunesse Communiste (Organisation de jeunesse du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran) le 3 mars 2013.

Comme tu le sais, le 8 mars, Journée Internationale des Femmes, approche. Quels sont les principaux problèmes auxquels font face les femmes en Iran en 2013 ?

Je dirais le manque d’une organisation pour le mouvement des droits des femmes. Les femmes en Iran doivent généralement affronter chaque jour des problèmes sous la loi islamique et la répression systématique. Etre une femme en Iran signifie être sur un champ de bataille chaque jour de ta vie. Obéir au code d’habillement islamique (le hidjab), la couleur de tes habits, se promener dans la rue avec des amis, avoir un petit copain ou une petite copine, se marier et avec qui te marier, divorcer, la garde des enfants, choisir ton métier, voyager, tout cela n’est qu’une partie des problèmes que les femmes doivent affronter depuis plus de trois décennies. Si nous regardons en arrière, lorsque que le régime islamique à pris le pouvoir en 1979, sa première attaque a été contre les femmes. Ils disaient que selon la loi islamique les femmes doivent se voiler et obéir aux lois religieuses. Des milliers de femmes sont descendues dans les rues et ont revendiqué clairement et fortement qu’elles voulaient la liberté. Depuis le régime islamique n’a jamais cessé d’opprimer les femmes et les Iraniennes n’ont jamais arrêté de lutter pour leur liberté ; elles combattent le régime islamique chaque jour. La nouvelle génération a continué la lutte commencée plus de trente ans plus tôt. Ces luttes quotidiennes et le fait que les femmes en Iran défient le régime depuis des années est la raison principale pour laquelle le régime n’a pas pu imposé la totalité des lois islamiques. Je pense que les femmes d’Iran font partie des personnes les plus courageuses du monde, ni la torture, ni la prison, ni les agressions ne les ont fait reculer. Elles demandent leurs droits sans faire de compromis.

Lire la suite

Mouvement de grève chez Outreau Technologies

Depuis mardi, une majorité des salariés d’Outreau Technologies sont en grève. Ils réclament une augmentation de salaire de 3%, alors que l’entreprise avait décidé 0,75% en janvier. Les délégués syndicaux estiment que « l’entreprise a de bons résultats. Il faut récompenser les salariés ». Le 26 février, Outreau Technologies a été rachetée par la Chine.