Mulhouse : La manif du 5 mars bouscule les bureaucraties syndicales

Petit compte-rendu reçu de la manif du 5 mars à Mulhouse :

La manifestation du 5 mars à Mulhouse, entre 4 et 500 manifestants. Ce
qu’il y avait de significatif c’est que devant le refus des directions
syndicales à manifester, c’est la base syndicale militante CGT de PSA
(avec un tiers des manifestants venant de PSA, dont pas mal qui avaient
débrayé) qui a entraîné tout le monde dans une manifestation laissant
sur place les bureaucrates de FO, CGT et Solidaires (FSU absente) qui
ont refusé de suivre et animant une manifestation très dynamique, avec
la pèche et peu ordinaire où la base avait la parole.

Tout le long de la manif, des slogans et discours d’écorchés vifs, qui allaient du plus simple « on en a marre », « on veut du pognon » ou « CFDT trahison » au plus radical « pendons les actionnaires ». Cette manif non encadrée par les appareils montre les évolutions de volonté et de mentalité de la base militante ouvrière qui pourrait bien demain bousculer plus généralement et largement les bureaucrates syndicaux.

Jacques

Publicités

Une réponse à “Mulhouse : La manif du 5 mars bouscule les bureaucraties syndicales

  1. Pingback: 200.000 manifestants en France le 5 mars | Solidarité Ouvrière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s