16 condamnations après les manifestations contre la cherté de la vie à Marrakech

Yabiladi, 28 février 2013 :

En 2012, les manifestations se sont multipliées dans la pays pour dénoncer la chereté de la vie et en particulier le coût de l’eau et de l’électricité. La manifestation de Sidi Youssef Ben Ali, à Marrakech, en décembre dernier, a été l’une des plus marquantes. Hier, six manifestants ont écopé de peines d’emprisonnement. Au total, 16 personnes ont été condamnées suite à cette manifestation.

Six individus ont été condamnés à des peines d’emprisonnement allant de 12 à 24 mois, pour leur implication dans les échauffourés à Sidi Youssef Ben Ali, en décembre dernier. La sentence a été prononcée hier, mercredi 27 février, par le tribunal de première instance de Marrakech, rapporte la MAP. Les mis en cause étaient poursuivis en état d’arrestation pour « attroupement armé, détérioration et destruction d’installations publiques, outrage à des fonctionnaires en exercice de leurs fonctions et désobéissance ».

Les évènements de Sidi Youssef Ben Ali ont eu lieu les 28 et 29 décembre dernier lorsque les habitants du quartier ont manifesté contre la cherté des prix de l’eau et de l’électricité. La marche pacifique s’est transformée en affrontement entre manifestants et forces de sécurité parce que celles-ci seraient intervenues « brutalement », selon L’Economiste. Les affrontements se sont soldés par des blessés dans les deux camps.

La condamnation des six manifestants, hier, intervient après celle, de dix autres, survenue le 21 janvier dernier. Ces derniers ont écopé de peines allant de 18 à 30 mois de prison pour les mêmes chefs d’accusation. L’association marocaine des droits de l’homme a longtemps décrié ces poursuites judiciaires, dénonçant la violation des droits de l’homme.

Avertissement ?

Tout au long de l’année dernière, les manifestations contre les prix de l’électricité à Marrakech se sont multipliées. Le malaise social s’est propagé à Oujda, où de nombreuses pétitions ont été signées par la société civile. La situation devrait emprirer puisque le ministère de tutelle prépare une nouvelle structure tarifaire qui vise à rehausser les prix de l’électricité. Au ministère des Affaires générales et de la Gouvernance, cette hausse est justifiée par le fait que « les tarifs publics aujourd’hui ne correspondent pas au coût de production ».
« Nous avons reçu beaucoup de plaintes concernant la hausse des prix, notamment le pétrole, et même concernant l’eau et l’électricité. Certaines familles n’arrivent plus à payer leurs factures » , reconnaissait, il y a quelques jours, Mohammed Benkaddour, président de la Fédération nationale des associations de consommateurs (FNAC).

Si les citoyens marocains n’arrivent plus subvenir à leurs besoins de base, il faudrait s’attendre à ce que des voix s’élèvent pour crier le ras-le-bol de la population, mais police et justice ont les moyens de refroidir les élans contestataires. Suite aux manifestations de Sidi Youssef Ben Ali, au total, 16 personnes ont été emprisonnées. Après ça, les Marrakchis auront-ils encore le courage de battre le pavé pour demander la baisse des prix de l’électricité?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s