Création d’un comité rennais contre les accord de wagram

psmedef5

Une réunion publique c’est tenue Jeudi 21 Février 2013 à Rennes au bar «1675 » en vue d’informer sur le contexte actuel de l’emploi et du chômage et surtout sur les accords signés entre le MEDEF, la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC qui seront bientôt inscrits dans la loi.

C’est dans ce contexte qu’est né le comité de lutte !
Ce comité se fixe comme objectif, dans un premier temps, d’informer largement dans les prochains jours sur la nature de cet accord.
Plusieurs rendez vous sont d’ores et déjà prévus. Contacter nous si
vous voulez vous joindre à nous, ou distribuer le tract ci-joint.. Il
ne s’agit bien évidemment pas de substituer au travail militant et
syndical déjà mené et à venir mais bien de le compléter.
Dans un second temps, il s’agit d’appeler largement à se réunir dans
la rue le mardi 5 Mars à 11h00 place de la Mairie. Le comité appelle à
se réunir derrière la banderole du Comité de Lutte devant les marches
de l’opéra, non pas pour ce dissocier du reste du mouvement mais afin
d’envisager les suites de la manifestation.

Merci de diffuser auprès de vos réseaux l’existence de ce comité. Que
d’autres comités contre les accords de Wagram fleurissent!
Un prochain rendez vous sera également prévu le Mercredi 6 Mars à
18h00 (lieu à préciser) afin de faire le point sur la mobilisation à
Rennes et ailleurs et d’envisager d’autres perspectives.

Le comité de lutte
comiteluttecontreani35@gmail.com

——

Salarié-es, chômeur-euses, étudiant-es et précaires,

 Contre les accords de Wagram (ANI)

Contre les licenciements et le chômage, le mouvement c’est maintenant !

 

Depuis quelques mois, la liste de plans de licenciements et des destructions d’emploi s’allonge de jour en jour : Sanofi, PSA, Arcelor Mittal,Renault,Virgin, et aujourd’hui Goodyear. Le gouvernement qui s’est fait élire en promettant d’inverser la courbe du chômage ne cherche même plus à dissimuler son impuissance. A l’usine PSA de Chartres de Bretagne, ce sont 1400 emplois qui doivent être supprimés fin 2013.

Le système capitaliste connaît aujourd’hui une crise sans précédent : en faisant primer l’exigence du profit maximum sur toute considération de redistribution des richesses, ses décideur-ses ont sciemment provoqué l’appauvrissement de populations entières, au cœur même de l’Europe (Grèce, Espagne, Italie), plongeant leurs économies dans la récession et une spirale d’endettement au seul bénéfice des grandes banques.  Les gouvernements successifs ne semblent avoir plus pour seul objectif que de développer l’attractivité de la France pour les entreprises multinationales. C’est ce qu’ils nomment « compétitivité » et qui n’a pas d’autre sens que de rendre les salarié-es toujours plus productifs pour un salaire toujours plus modique.

Ainsi l’Accord National Interprofessionnel, dit Accord de Wagram, signé le 11 janvier dernier entre trois syndicats minoritaires (CFDT, CFTC et  CFE-CGC) et le MEDEF,  prévoit de nouvelles exonérations de charges patronales et favorise un recours massif au chômage partiel, moins rémunéré. Pour lutter contre le chômage, il ne propose rien d’autre que de faciliter les licenciements collectifs, en réduisant l’encadrement juridique des plans sociaux et en permettant de signer des accords qui dérogent à la loi. Pour protéger les salariés, il leur impose d’accepter des reclassements, des changements d’horaires et de salaire. Il réduit les délais pendant lesquels on peut recourir aux prud’hommes et plafonne les indemnités compensatrices versées par les patrons. Enfin, en introduisant l’expérimentation d’un CDI intermittent, il commence une offensive à grande échelle de flexibilisation du contrat de travail au bénéfice exclusif de l’employeur.

Nous pensons qu’aujourd’hui, avec les premières luttes d’ampleur, les premières manifestations de solidarité entre salarié-es menacés de licenciement, il est temps de créer un front commun de lutte avec des mots d’ordre clairs :

  • PRESERVER L’EMPLOI ET INTERDIRE LES LICENCIEMENTS

·          ENGAGER LA TRANSITION ECOLOGIQUE

·          MULTIPLIER LES EMBAUCHES ET REDUIRE LE TEMPS DE TRAVAIL

·          GARANTIR UN REVENU D’EXISTENCE DECENT A TOUS

JOURNEE DE MOBILISATION NATIONALE LE 5 MARS

Manifestation 11 h place de la Mairie près des marches de l’opéra autour de la banderole du Comité de lutte

Contact: comiteluttecontreani35@gmail.com

Pour s’informer sur les accords: http://www.bastamag.net

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s