Cinquième jour de grève pour les salariés d’Eiffage Construction à Clermont-Ferrand

France 3 Auvergne, 18 février 2013 :

Ce matin, un groupe de salariés d’Eiffage Construction a bloqué le siège régional de l’entreprise. A l’origine du conflit, un désaccord sur le travail effectué un jour d’intempéries.

Lundi matin, le siège régional d’Eiffage Construction a du garder ses portes fermées, conséquence d’un mouvement de grève d’une partie des salariés clermontois de l’entreprise. Ils accusent leur direction d’avoir obligé six d’entre eux à travailler sur un chantier le vendredi 8 février alors que tous les autres était à l’arrêt pour cause d’intempéries.

Des négociations ont été entamées la semaine dernière pour sortir du conflit, mais elles n’ont pas abouti. Les salariés réclament à présent le paiement des cinq journées de grève.

En attendant, les chantiers du Novotel et des Cézeaux sont à l’arrêt, celui de Michelin aux Carmes tourne au ralenti.

Le directeur des ressources humaines est venu en personne le blocage du siège. L’entreprise n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s