Débrayages en série chez Renault

Drakkar, 6 février 2013 :

L’usine Renault de Cléon a tourné au ralenti mardi à l’appel des syndicats CGT et Sud opposés à la signature d’un accord de compétitivité dans le groupe en discussion le jour même. Des rassemblements similaires se sont produits à Flins, Sandouville, Le Mans.

A Cléon, dans le froid, des piquets de grève de 100 à 200 personnes ont bloqué les entrées. Les parkings ont été fermés par la direction. Les salariés non grévistes ont été obligés de se garer en file indienne tout autour de l’usine avant de pouvoir entrer à pied dans l’usine. A la mi-journée la direction faisait état de 277 grévistes représentant 13% des effectifs (3800 salariés).

« Il n’y a personne dans l’usine et aucune production », a expliqué pour la CGT Pascal Le Manach surpris par « le forcing de la direction sur les salariés pour qu’ils prennent (mardi) une journée de congé ou de RTT ». « La direction a eu peur de la grève. Hier elle est passée dans les ateliers en disant “restez chez vous demain“ et interdiction d’être vu sur les piquets de grève », a confirmé Pascal Morel secrétaire général CGT Cléon.

L’accord de compétitivité qualifié de modéré par le Gouvernement envisage la suppression de 8.260 emplois en France d’ici à 2016, le gel des salaires en 2013 et la mobilité des salariés entre les sites.

En échange, la direction garantit une absence de licenciement et aucune fermeture de sites. Nous ne voulons pas de cet accord. Ici on va perdre 21 jours de repos en passant de 1.450 heures à 1.603 heures travaillées par an », a insisté Pascal Le Manach.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s