Providence : Répression antisyndicale en Suisse

RTN, 4 février 2013 :

L’hôpital de La Providence à Neuchâtel licencie avec effet immédiat les 22 grévistes qui ont refusé de reprendre le travail. Le président de la Fondation de La Providence, Antoine Wildhaber, l’a annoncé ce lundi après-midi.

La direction de l’hôpital avait fixé un ultimatum au 31 janvier pour la reprise du travail. Elle affirme ne pas pouvoir tolérer indéfiniment une grève qu’elle juge illicite. Les deux grévistes qui ont accepté de reprendre le travail conservent leur emploi.

Syndicats outrés

Les syndicats sont scandalisés par le licenciement des grévistes. Ils vont contester cette mesure qu’ils jugent abusive et réclamer des indemnités. Les syndicats dénoncent également la façon de communiquer de La Providence, qui, selon eux, a informé les médias avant d’informer les employés.

Au sein de l’établissement, certains employés ont cherché à s’opposer à ces licenciements. Catherine Haenni-Tung, médecin dans le service de dialyse, a lancé une récolte de signatures. Depuis vendredi, 66 paraphes ont pu être réunis sur les quelque 350 employés que compte La Providence. Dans ce courrier, elle considère les menaces de licenciements choquantes, inacceptables et indignes de l’hôpital.

Publicités

Une réponse à “Providence : Répression antisyndicale en Suisse

  1. Pingback: La Providence : Colère des 22 grévistes licenciés | Solidarité Ouvrière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s