Archives mensuelles : février 2013

La Poste : environ 4.800 suppressions de postes en 2012

Selon la CGT, SUD et FO, l’entreprise qui présentait jeudi ses résultats financiers, a supprimé un peu plus de 4.800 postes à temps plein au sein de la maison mère contre 10.000 en 2011 et 11.000 en 2010.

La CGT souligne en plus « une augmentation constante depuis 3 ans des CDD ». SUD estime pour sa part que la signature récente d’un accord sur la qualité de vie au travail, n’empêche pas une persistance du malaise social au sein du groupe, pointant notamment une augmentation du nombre de jours d’arrêt maladie (22,22 en 2011 et 22,46 en 2012), tandis que FO avance que les réductions d’effectifs sont à l’origine de tensions « de plus en plus fortes » dans les services.

Lire la suite

16 condamnations après les manifestations contre la cherté de la vie à Marrakech

Yabiladi, 28 février 2013 :

En 2012, les manifestations se sont multipliées dans la pays pour dénoncer la chereté de la vie et en particulier le coût de l’eau et de l’électricité. La manifestation de Sidi Youssef Ben Ali, à Marrakech, en décembre dernier, a été l’une des plus marquantes. Hier, six manifestants ont écopé de peines d’emprisonnement. Au total, 16 personnes ont été condamnées suite à cette manifestation.

Six individus ont été condamnés à des peines d’emprisonnement allant de 12 à 24 mois, pour leur implication dans les échauffourés à Sidi Youssef Ben Ali, en décembre dernier. La sentence a été prononcée hier, mercredi 27 février, par le tribunal de première instance de Marrakech, rapporte la MAP. Les mis en cause étaient poursuivis en état d’arrestation pour « attroupement armé, détérioration et destruction d’installations publiques, outrage à des fonctionnaires en exercice de leurs fonctions et désobéissance ».

Lire la suite

Grève dans l’éducation à Haïti

Bonzouti.com, 28 février 2013 :

La Plateforme Syndicale des Enseignants haïtiens (PSEH) a déclenché trois journées de grève 27, 28 Février et 1 Mars pour exiger de l’état haïtien la satisfaction de leurs revendications : une meilleure condition de travail , l’ajustement de leur salaire et la formation continue pour les enseignants.

M. Roussan COFFY le délégué de la Fédération des éducateurs du sud ‘est (FESE) en appui avec la Plateforme a mis l’accent sur le manque de responsabilité et sur l’arrogance du gouvernement Martelly /Lamothe voulant plonger le pays dans l’abime. Il a aussi souligné l’indifférence de ce gouvernement face aux problèmes du système éducatif haïtien.

Lire la suite

Concert en solidarité avec les salariés de PSA samedi 2 Mars à Saint-Denis !

Une soirée organisée à la salle de la légion d’honneur (métro Basilique, sur le parvis de la mairie, à côté de la médiathèque). L’intégralité des bénéfice sera reversé à la caisse de solidarité avec les grévistes de PSA Aulnay.

Soiree-St-Denis-PSa-Flyer

C’est le samedi 2 mars 20113, de 18h à minuit. La participation est de 10 Euros par adulte. Il y aura des débat, un repas et des concerts, avec : La Rabia, Kash Leone, 2 spee Gonzales, Toops la Sulfateuse, Loubaki et Scorte.

Conditions de travail des ouvriers du BTP au Qatar

Le Nouvel Observateur, 28 février 2013 :

Au Qatar, plusieurs centaines d’ouvriers meurent chaque année dans le secteur du bâtiment. Et la Coupe du monde de football se prépare en dehors de toute légalité.

Toutes les heures au Qatar, 20 nouveaux ouvriers arrivent pour construire un immense projet baptisé « Qatar 2030 » et dont l’élément phare est la Coupe du monde 2022, acquise dans des conditions troubles.

Selon l’Organisation internationale du travail (OIT), ils seront un million d’ouvriers – immigrés – engagés au Qatar d’ici 2022. Pour construire un aéroport, des infrastructures hôtelières, neuf grands stades ultramodernes et… démontables, le Qatar n’en ayant plus besoin après la Coupe du monde.

Lire la suite

Fralib : le troisième plan social annulé

AFP, 28 février 2013 :

La cour d’appel d’Aix-en-Provence a annulé jeudi le troisième plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) présenté par le groupe Unilever dans le cadre de la fermeture de l’usine Fralib de Gémenos (Bouches-du-Rhône), dont deux premières moutures, contestées par les salariés, avaient déjà été invalidées.

La cour d’appel a constaté la nullité de la procédure et ordonné à la société Fralib de « reprendre à son début ladite procédure et de présenter au comité d’entreprise un plan de sauvegarde de l’emploi concernant l’ensemble des salariés du site de Gémenos ».

Lire la suite

Trignac : Blocage de l’usine RFS

Ouest-France, 28 février 2013 :

Feu de palettes et attroupement ce matin devant l’usine RFS à Trignac. L’accès en était bloqué de 6 h à 9 h 30 à l’appel de la CGT, dans le cadre d’une journée de grève.


Un mouvement est destiné à peser dans les discussions qui se déroulent depuis ce matin sur place, entre direction et syndicats, dans le cadre du plan de suppressions d’emplois programmé par le groupe Alcatel. L’usine de Trignac est concernée pour 25 postes. La CGT, en lien avec le cabinet d’expertise Secafi, entend contester la validité de ce plan et faire valoir des propositions alternatives. Les discussions vont se dérouler une bonne partie de la journée.

Les bas salaires dans la riche Suisse

UNIA, 28 février 2013 :

Dans la riche Suisse, plus d’un(e) travailleur/travailleuse sur dix (11,8 %) doit travailler pour un bas salaire. Même en cas d’emploi à plein temps, ces salaires ne permettent souvent pas de vivre décemment. C’est ce que montre une nouvelle étude réalisée par l’Université de Genève pour l’Union syndicale suisse (USS). Les 140 premières annonces faites sur l’« Épingleur de bas salaires » du syndicat Unia confirment les nouveaux chiffres de l’USS.

Le chiffre de l’étude de l’Université de Genève donne le vertige: 437 000 travailleurs/euses gagnent en Suisse de très bas salaires, guère suffisants pour mener une vie digne avec un emploi à plein temps. 144 000 d’entre eux ont achevé un apprentissage. Autrement dit, même la main-d’œuvre qualifiée n’est pas épargnée.

Lire la suite

Appel à la mobilisation pour le 5 mars à l’ADDSEA

Tract des syndicats CGT, FO et SUD de l’ADDSEA (Doubs) :

Le 5 mars : Contre une loi de sécurisation des licenciements,

pour la défense de nos emplois, salaires et conditions de travail

Tous en grève et dans la rue !

Le 11 janvier 2013, un accord dit de « sécurisation de l’emploi » a été signé par des syndicats minoritaires (CFDT, CGC et CFTC) et le MEDEF. C’est cet accord que le Parlement s’apprête à transcrire dans la loi ce qui entérinerait un recul social considérable pour les salariés.

Lire la suite

5 mars : Rendez-vous pour les manifestations en Franche-Comté

Rendez-vous des manifestations du 5 mars en Franche-Comté contre le projet de loi de renforcement de la flexibilité, de généralisation du chantage à l’emploi et de sécurisation des licenciements et de la délinquance patronale:

  • BESANCON : 10 h parking Battant
  • MONTBELIARD : 12 h 30 Champ de Foire
  • VESOUL : 16 h 30 devant le Conseil Général rue de la Préfecture ou
  • GRAY : 16 h 30 Quai Mavia
  • DOLE : 10 h 30 place de la Sous-Préfecture
  • LONS LE SAUNIER : 15 h place de la Liberté
  • BELFORT : 10 h Maison du Peuple