La plainte contre CASTORAMA pour l’espionnage des salarié(e)s

lepoint.fr 31/01/2013

La CFDT a déposé plainte après que les salariés d’un magasin ont été surveillés par un CDD infiltré.

7671187471_un-magasin-castorama

Une plainte déposée par la CFDT pour « espionnage », selon elle, de salariés d’un Castorama (groupe Kingfisher) via un CDD infiltré – un simple « audit », selon la direction – nourrit un malaise au sein du magasin concerné, près de Bordeaux, où les employés hésitent entre résignation craintive et perte de confiance. Ces derniers jours, le syndicat a fait circuler au sein du personnel du magasin de Villenave-d’Ornon des extraits de rapports d’un ex-CDD, qui, de décembre 2011 à mars 2012, a rédigé des comptes rendus quotidiens sur le comportement des salariés. « On a enlevé les noms (…), pour qu’ils ne s’inquiètent pas », a souligné un délégué CFDT du magasin. « Certains sont choqués, d’autres n’arrivaient pas à y croire », a-t-il dit.

Dans le volumineux rapport joint à la plainte, le « CDD » logisticien détaille les comportements de collègues aux côtés desquels il travaillait. Il consigne aussi des dialogues, lorsqu’il incite certains à l’aider à « sortir » du matériel, ou encore lorsqu’il fait croire qu’il a volé « pour voir (leur) réaction ». Invariablement, les réponses fusaient : « T’es fou, il y a trop de risques maintenant », « Tu fais ce que tu veux, moi (…), je n’ai jamais rien volé », « Arrête, ça craint, t’es malade ou quoi ? »

La direction du groupe, qui est une filiale du britannique Kingfisher, a admis dans un communiqué qu’un audit externe a bien été « confié à une société spécialisée suite à une démarque inconnue (c’est-à-dire des vols, NDLR) anormalement élevée » au magasin de Villenave-d’Ornon. Mais elle assure que l’audit ne visait pas « la vie privée » ou « la qualité du travail ». « Ce n’est pas réglo », grimace Julien, 23 ans, employé depuis trois ans, lors d’un rassemblement devant le magasin. « On n’a jamais été contre des vérifications, comme les sacs (des employés) à la sortie. Mais là », dit le jeune syndicaliste. « On nous demande de respecter les règles, et ils ne les respectent pas avec nous. »

« Qu’est-ce qu’ils sont en train de faire ? »

Les clients passent, prennent un tract. Christophe, 42 ans, éclate d’un rire incrédule : « C’est insupportable. C’est vil. Ils ont raison de ne pas laisser faire. » Aucun salarié ne sera inquiété. Car, en conclusion de son rapport, l’agent écrit qu’à part deux ou trois employés qui, pense-t-il, « ont le profil » le problème des vols « vient d’un autre secteur » que ceux où il est « intervenu ».

Mardi, un responsable de la DRH du siège du groupe Castorama, à Templemars (Nord), s’est déplacé pour tenter d’apaiser le personnel de Villenave-d’Ornon. Selon un syndicaliste présent, il a invité les salariés à « ne pas mal le prendre » ni à s’inquiéter sur l’utilisation des données. Peu ou prou, il a reconnu que l’audit n’aurait « peut-être pas dû être fait comme cela ». Mais le personnel n’est pas vent debout. « Beaucoup sont indifférents », admet Julien. « S’ils ne sont pas concernés directement, c’est chacun pour sa g… Il y en aussi qui trouvent cela normal. » « Il y a aussi de la crainte », avance Cédric, 34 ans, dont 11 dans l’enseigne, que l’affaire a décidé à se syndiquer. « Cela ne met pas en confiance, on se dit qu’est-ce qu’ils sont en train de faire ? ».

La direction du magasin (qui a changé à la mi-2012, depuis les faits) n’a pas souhaité communiquer. Pour Denis Lauxire, responsable CFDT-Services Gironde, qui dénonce un « flicage » et une « délinquance patronale » dans la lignée d’Ikea France, il est « évident que cela a dû se faire dans d’autres magasins ». L’ironie, soulignent des salariés, c’est que « l’espion » suggère ce qu’eux-mêmes disent souvent : le magasin tourne à flux tendu et aurait besoin de personnel supplémentaire. Dans son rapport, l’infiltré se plaint de se retrouver « tout seul pour gérer le rayon ». « Avec une personne en congés, une en repos et une malade, le travail ne peut être de bonne qualité », conclut-il.

Click here to find out more!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s