Grève des ouvrières du textile au Cambodge

Depuis le début de l’année, le secteur de la confection au Cambodge semble très agité. … mais il l’est souvent (voir par exemple)

Vous trouverez ci-dessous la (tentative de) traduction de cinq articles récents de la presse cambodgienne qui donnent une idée de l’atmosphène  et surtout des pistes et liens pour suivre ce qui ce passe dans ce pays…

Un préambule :

« Actuellement, le salaire minimum d’un travailleur est de 61 $ par mois. L’opinion internationale s’est émue de la faible rémunération du travail par des firmes internationales à haut bénéfices. Les évanouissements en série des travailleurs largement dues à des phénomènes conjoints de malnutrition et conditions de travail et les nombreuses grèves qui ont été induites, créent des conditions objectives à une évolution dans ce secteur.

L’industrie du vêtement au Cambodge est la plus grande source de devises étrangères. Le secteur compte plus de 300 usines, employant quelque 335 400 travailleurs, – 90%  d’entre eux sont des femmes.Le pays a exporté des produits textiles et de vêtements en équivalent de 4,6 milliards de dollars américains l’année dernière, en hausse de 8 % sur un an, selon un rapport du ministère du commerce la semaine dernière.

Les Etats-Unis et les pays européens sont les principaux acheteurs, le Canada, le Japon, la Corée du Sud et la Chine sont également des clients importants. »

Merci à Incendo :

http://incendo.noblogs.org/post/2013/01/23/greve-des-ouvrieres-du-textile-au-cambodge/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s