Mahalla : Deux ans après la révolution

Deutsche Welle, 25 janvier 2013 :

Deux ans après la révolution qui a chassé du pouvoir l’ancien président Hosni Moubarak, les Égyptiens dressent un constat morose de la situation. L’insécurité et la crise économique dominent leur quotidien.

À la sortie de l’usine de textile Ghazl el Mahalla, la plus importante de la ville de Mahalla, le poumon industriel du pays où ont débuté les manifestations anti-Moubarak avant la révolution, les mines sont fatiguées. La plupart des ouvriers gagnent entre 50 et 200 euros par mois, des salaires qui leur permettent difficilement de vivre, mais la révolution n’a rien changé.

Beaucoup s’inquiètent aussi de voir les islamistes s’accaparer le pouvoir. Kamal, la quarantaine, a les yeux cernés et le regard plein d’angoisse : « La situation des ouvriers a empiré après la révolution. Aucun de nos buts n’a été atteint. Je suis très déçu car même le salaire minimum n’a pas été fixé alors que ça prendrait peu de temps au président pour le fixer. »

70% des habitants de la ville travaillent dans cette usine. En 2006, ses ouvriers ont été les premiers en Égypte à oser manifester contre Moubarak. En décembre dernier, excédés par le régime actuel, ils ont demandé leur indépendance du régime des Frères musulmans.

Au marché, les commerçants accusent le président Mohamed Morsi d’avoir plongé le pays dans une grave crise économique. « C’est le gang des Frères musulmans qui est à l’origine de la régression du pays. Ils veulent diriger le pays seuls et ne veulent pas que les Égyptiens s’expriment », répète un groupe de commerçants. (…)

Les ouvriers de Mahalla vont continuer à manifester et prévoient une grève générale. Comme au temps de Moubarak.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s