Archives quotidiennes : 25/01/2013

500 travailleurs d’ArcelorMittal ont mis la pression à Bruxelles

RTBF, 25 janvier 2013 :

Environ 500 travailleurs et représentants syndicaux d’ArcelorMittal se sont rendus ce vendredi à Bruxelles afin de mettre la pression sur le gouvernement fédéral qui y tenait une réunion de crise avec des représentants du gouvernement wallon. Certains manifestants se sont heurtés aux forces de l’ordre.

Entre 400 et 500 travailleurs d’ArcelorMittal se sont rendus à Bruxelles à bord de sept cars et de plusieurs voitures. Rue de la Loi, à proximité de la résidence du Premier ministre où se tenait une réunion de crise, certains manifestants ont tenté de franchir les barrages mis en place par les forces de l’ordre. Les policiers ont répliqué avec les autopompes. Quelques manifestants ont extrait des pavés et la situation a commencé à dégénérer, avec des jets de boules de neige, de pétards, de pavés et de bouteilles en direction des forces de l’ordre, qui ont fait usage de spray au poivre. Deux véhicules garés dans l’enceinte du SPF Défense ont également été endommagés à la suite de jets de pierre. Six policiers ont été légèrement blessés.

Lire la suite

Banque de France : Nouvelle journée d’action le 29 janvier

Appel CGT, 25 janvier 2013 :

Les personnels de la Banque de France sont appelés par leurs organisations syndicales à une journée de grève et de manifestations le 29 janvier prochain.

Après le mouvement de grève très suivi du 21 septembre 2012, ainsi que les multiples actions régionales menées en France, l’intersyndicale CGT, CFTC, FO, SNA BF et Syndicam appelle à une nouvelle mobilisation pour protester contre le projet de refonte de la Banque de France. Annoncé le 21 septembre 2012, il prévoit la suppression de 2500 emplois d’ici 2020.

Pour ce qui est de la succursale de Carcassone, qui a déjà perdu sa caisse depuis six ans, cette nouvelle restructuration des antennes locales signifierait la suppression d’une quinzaine de postes sur les vingt existants.

Lire la suite

Les cheminots des CFC en grève illimitée

Corse Matin, 25 janvier 2013 :

Depuis hier, et de manière illimitée, les employés des chemins de fer de la Corse sont rentrés une nouvelle fois en conflit social.

Cette fois, les revendications portent sur le statut social qui vient d’être mis en place par l’office des transports et qui concerne les CFC.

Hier matin, plusieurs dizaines de cheminots ont établi leur piquet de grève devant la direction des Chemins de fer de la Corse, à la gare de Bastia, afin de faire entendre leur voix.

Lire la suite

Finistère : Une centaine de pompiers en grève à Quimper

Ma Ville, 25 janvier 2013 :

Ce vendredi matin, une centaine de sapeurs-pompiers sont en grève devant le service départemental d’incendie et de secours du Finistère, basé à Quimper. Ils dénoncent une « souffrance au travail ».

Hier, l’adjudant-chef Jacques Calvez, sous-officier et pompier professionnel au centre de secours de Quimper, a annoncé qu’il arrêtait sa grève de la faim entamée il y a quatre jours. Le sous-officier protestait contre une « mauvaise » notation établie par son supérieur hiérarchique. Hier, lors d’une réunion, il a pu obtenir de Didier Le Gac, président du Sdis, une nouvelle notation, « plus juste », estime-t-il.

Les pompiers du Sdis 29 maintiennent cependant leur grève jusqu’à ce soir, dans l’attente de négociations avec le Sdis.

Unité des ouvriers de PSA et Renault

Vidéo : Action commune des ouvriers de PSA Aulnay et de Renault Flins contre les licenciements et pour l’emploi le 23 janvier.

Préavis de grève à la mine Cerrejón en Colombie

Commodesk, 25 janvier 2013 :

Après 40 jours de négociations pour la signature d’une nouvelle convention collective, la compagnie charbonnière colombienne Cerrejón n’est pas parvenue à arracher un accord à la majorité des mineurs.

La plus grande mine de charbon du pays pourrait donc être paralysée dans les premiers jours de Février, affirme Igor Diaz Sintracarbón, président du syndicat des mineurs.

L’entreprise offre une hausse de salaires de 5% en 2013, contre 2,5% en 2012. Les représentants des salariés ne veulent pas transiger à moins de 7%, compte tenu des bénéfices de l’année. L’entreprise évoque la réduction continue et significative du prix du charbon sur le marché international et l’augmentation notable des coûts de production.

Lire la suite

Nouvelles manifestations au Caire

Euronews, 25 janvier 2013 :

Ce matin, près de la place Tahrir, des manifestants scandent des slogans demandant au président Mohamed Morsi de partir. Ils brandissent des restes de bombes lacrymogènes et des cartouches. La nuit a été mouvementée. Des heurts ont opposés manifestants et policiers, dans les rues du Caire. A l’origine des affrontements de cette nuit, le démantelement d’un mur en béton par des anti-Morsi. Ils voulaient faciliter la circulation dans le centre ville pour la manifestation d’aujourd’hui.

Affrontement entre population et forces de répression le 24 janvier

Les opposants au régime se rassemblent pour fêter le deuxième anniversaire du soulèvement qui a contraint le président Hosni Moubarak à la démission. “Nous étions descendus dans la rue pour pouvoir voter, explique un manifestant, mais nous avons fait une erreur quand nous avons fait le mauvais choix. Notre révolution ne doit pas être destructrice. Nous devons la récupérer pour rendre l’Egypte et toutes les générations à venir heureuses. Nous demandons: la dignité, l’humanité et un salaire décent, on ne demande pas de vivre dans des villas”

Grève des agents de sécurité aéroportuaire en Allemagne

7 sur 7, 25 janvier 2013 :

Le trafic des aéroports de Düsseldorf (ouest), troisième aéroport allemand, et de Cologne-Bonn (ouest) était perturbé vendredi par une grève du personnel de sécurité pour la deuxième journée consécutive.

Travailleurs en grève à l’aéroport de Düsseldorf

A Düsseldorf, 80 vols ont été jusqu’ici annulés pour la journée de vendredi, la plupart d’Air Berlin et Lufthansa, a déclaré à l’AFP un porte-parole de l’aéroport, rappelant que 50 vols avaient dû l’être jeudi.

A l’aéroport de Cologne-Bonn, 28 vols sont pour l’instant annulés sur les 195 prévus, a indiqué un porte-parole. « La situation est cependant un peu plus détendue que jeudi » dans les terminaux car les passagers, prévenus, ont pris leurs précautions, contrairement à la veille où les voyageurs avaient été pris de court, a-t-il ajouté.

Lire la suite

PSA : des salariés d’Aulnay expliquent leur lutte gare du Nord à Paris

AFP, 25 janvier 2013 :

Une centaine de salariés de l’usine PSA Peugeot Citroën d’Aulnay-sous-Bois ont investi vendredi matin des quais de la gare du Nord à Paris, distribuant des tracts aux passagers pour les sensibiliser à leur lutte.

Répartis sur deux étages, au départ et à l’arrivée des trains de banlieue, des salariés du groupe automobile ont expliqué aux voyageurs les raisons de leur grève contre la fermeture programmée du site de Seine-Saint-Denis (environ 3 000 emplois directs), brandissant des banderoles « non à la fermeture d’Aulnay », « sans nous pas de bagnole » à Aulnay et « aucune usine ne doit fermer ».

« Il n’y a pas d’avancée dans les négociations » entamées fin octobre entre la direction et les syndicats sur l’accompagnement des 8 000 salariés du groupe dont les postes vont disparaître en France, a expliqué à l’AFP Marc Darsy, délégué CGT d’Aulnay-sous-Bois. Selon lui, les négociations avec la direction mènent « sur une voie de garage, c’est ce qui a fait exploser la colère ». « Les salariés sont de plus en plus impatients. Nos revendications sont différentes de celles que veut Peugeot », dit le délégué syndical.

Lire la suite

PSA Saint-Ouen : Halte à la campagne de mensonges orchestrée par la direction PSA

Communiqué de presse de la CGT PSA ST Ouen, 23 janvier 2013:

Le syndicat CGT de PSA Saint-Ouen s’élève avec indignation contre La campagne de mensonges orchestrée par la direction PSA traitant les grévistes de « casseurs » en particulier en ce qui concerne leur visite du vendredi 18 janvier

Contrairement à ce que nous pouvons lire ici ou là, la venue des ouvriers en grève d’Aulnay à l’usine de Saint-Ouen s’est passée dans les meilleures conditions possibles. Les ouvriers d’Aulnay souhaitaient s’adresser aux ouvriers de Saint-Ouen pour leur dire les raisons de leur grève et ce qui menace l’ensemble des salariés de PSA avec l’accord de « compétitivité » que veut mettre en place PSA comme Renault. Et c’est ce qu’ils ont fait.

Il n’y a eu aucune déprédation ni aucune violence. Des journalistes de télévision étaient présents et ont filmé leur visite. Les vidéos mises en ligne montrent quelle était l’ambiance, à l’opposé des déclarations hystériques de la direction de PSA.

Les discussions ont été nombreuses entre les ouvriers d’Aulnay et ceux de Saint-Ouen, dans tous les ateliers où les grévistes ont pu s’adresser à eux dans les salles de réunion de chaque atelier.

Lire la suite