La grève se poursuit à La Poste d’Amboise

La Nouvelle République, 18 janvier 2013 :

En grève depuis plusieurs jours, une partie des agents de La Poste à Amboise (Indre-et-Loire) a manifesté, hier, devant la direction régionale à Tours.

Sécabilité. C’est le mot qui sème la discorde au sein de la plateforme de distribution de La Poste sur le site de Chargé-Amboise. En grève depuis trois jours, les facteurs d’Amboise se sont déplacés, hier, à Tours, devant les locaux de la direction de La Poste. Le but ? Exprimer leur mécontentement au sujet de l’organisation du travail qui leur est imposée ces derniers temps. « Le fond du problème, explique Patrick Joubert, de la CGT Fédération des activités postales et télécoms, c’est le manque chronique de facteurs présents. La sécabilité, c’est la possibilité pour la direction de La Poste de répartir la tournée d’un facteur absent sur les autres facteurs. »

Une sorte de flexibilité que la direction d’Amboise aurait, selon les grévistes, imposée à n’importe quel moment, sur toute la semaine. « On jongle avec les tournées, explique une factrice. On nous demande au pied levé de prendre une partie de tournée en plus… Cela devient impossible de s’organiser au niveau familial. » Plusieurs rencontres ont eu lieu cette semaine entre les grévistes et la direction locale d’Amboise. Mais aucun accord n’a été trouvé entre les deux parties.

La direction de La Poste, elle, met en avant « la baisse du trafic » à laquelle elle est confrontée (moins 11 % à Amboise par rapport à octobre 2011) et la nécessité de maintenir malgré tout une distribution six jours sur sept. « Quand un agent prévient en dernière minute qu’il est absent, explique Pierre Massy, directeur du courrier pour l’Indre-et-Loire, la sécabilité est mise en place pour que la tournée soit assurée. Il y a bien des facteurs remplaçants, mais dans certaines périodes, quand il y a des épidémies de grippe, ça ne suffit pas toujours. »

En attendant, ce mouvement de grève, même s’il ne touche qu’une partie des agents d’Amboise, a un impact sur la distribution du courrier sur le secteur d’Amboise. Mais La Poste a mis en place un service minimum qui permet d’assurer quand même une partie de la distribution.

en savoir plus

Le 3 janvier, certains facteurs d’Amboise ont refusé d’effectuer la surcharge de travail liée à cette sécabilité. La direction de La Poste a pris à leur encontre des sanctions (retenue d’une journée de salaire notamment). Elle a indiqué, hier, qu’elle était prête à négocier avec les grévistes mais que ces sanctions ne seraient pas levées.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s