Manifestation à Paris après les meurtres des trois militantes kurdes

Le Monde, 12 janvier 2013 :

Plus de 10 000 personnes ont défilé dans les rues de Paris, samedi 12 janvier, pour dénoncer l’assassinat de trois militantes kurdes dans la capitale. Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Soylemez ont été retrouvées mortes dans les locaux du Centre d’information du Kurdistan, dans le Xe arrondissement, dans la nuit de mercredi à jeudi. Selon les résultats de l’autopsie, elles ont toutes été tuées de plusieurs balles dans la tête.

Sous la pluie et une nuée de drapeaux dont certains à l’effigie d’Abdullah Ocalan, le leader du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) emprisonné en Turquie, les Kurdes venus d’Allemagne ont rendu un hommage aux trois femmes à l’appel de plusieurs associations.

« Cette agression a eu lieu au moment où les discussions en cours pour trouver une solution au problème kurde en Turquie sont d’actualité, souligne la Fédération des associations kurdes de France (Feyka) dans un appel distribué sur le parcours de la manifestation. L’Etat français a sa part de responsabilité. Si les auteurs de ces délits ne sont pas retrouvés, la France sera considérée indiscutablement comme complice ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s